Lingua   

Soleil sanglant

Christine Desautard
Lingua: Francese



Texte : Gérard Salert
Musique : Jean-Jacques Zindo
C'est dans un bain de sang que le soleil se couche,
Que le jour agonise en torrides soirées.
La nuit comme en grand deuil de ce mort s'effarouche
Et masquant ses étoil's se fait noire à broyer.
C'est dans un bain de sang que le soleil se couche!

Cela fait si longtemps que rien ne semble louche:
Dans le jeu des passions, on voit rouge à foison;
On se crée des totems pour mieux botter en touche
Et se fair' pardonner de bien noires actions
Cela fait si longtemps que rien ne semble louche.

La guerre, hélas, sur terr' fait partie du décor;
Depuis la nuit des temps combien se sont ouvertes?
L'envie, la possession, le pouvoir et puis l'or,
Tous les motifs sont bons pour la mettre en alerte.
La guerre, hélas, sur terr' fait partie du décor;

Elle est si familière avec ses tas de morts
Que l'on n'a jamais su un seul jour s'en passer:
En Afrique, en Asie, en Europe, au Timor,
Chaque jour, elle tue et l'on dort sans broncher.
Elle est si familière avec ses tas de morts

C'est dans un bain de sang que le soleil se couche;
Cela fait si longtemps que rien ne semble louche!
La guerre, hélas, sur terr' fait partie du décor:
Elle est si familière avec ses tas de morts.
C'est dans un bain de sang que le soleil se couche.

inviata da Christine - 18/10/2021 - 15:43



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org