Lingua   

La Légende

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



Ti può interessare anche...

L’Atmosphère
(Marco Valdo M.I.)
Nous les ânes
(Lucien Lane)
La Guerre sainte
(Marco Valdo M.I.)


La Légende

Chanson française — La Légende — Marco Valdo M.I. — 2022

LA ZINOVIE
est le voyage d’exploration en Zinovie, entrepris par Marco Valdo M. I. et Lucien l’âne, à l’imitation de Carl von Linné en Laponie et de Charles Darwin autour de notre Terre et en parallèle à l’exploration du Disque Monde longuement menée par Terry Pratchett.
La Zinovie, selon Lucien l’âne, est ce territoire mental où se réfléchit d’une certaine manière le monde. La Zinovie renvoie à l’écrivain, logicien, peintre, dessinateur, caricaturiste et philosophe Alexandre Zinoviev et à son abondante littérature.


LA ZINOVIE

Épisode 1 : Actualisation nationale ; Épisode 2 : Cause toujours ! ; Épisode 3 : L’Erreur fondamentale ; Épisode 4 : Le Paradis sur Terre ; Épisode 5 : Les Héros de l’Histoire ; Épisode 6 : L’Endémie ; Épisode 7 : La Réalité ; Épisode 8 : La Carrière du Directeur ; Épisode 9 : Vivre en Zinovie ; Épisode 10 : Le But final ; Épisode 11 : Les nouveaux Hommes ; Épisode 12 : La Rédaction ; Épisode 13 : Glorieuse et grandiose Doussia ; Épisode 14 : Le Bataillon des Suicidés ; Épisode 15 : Les Gens ; Épisode 16 : Jours tranquilles au Pays ; Épisode 17 : La Région ; Épisode 18 : Mémoires d’un Rat militaire ; Épisode 19 : L’inaccessible Rêve ; Épisode 20 : La Gastronomie des Étoiles ; Épisode 21 : Le Progrès ; Épisode 22 : Faire ou ne pas faire ; Épisode 23 : Le Bonheur des Gens ; Épisode 24 : La Sagesse des Dirigeants ; Épisode 25 : Les Valeurs d’Antan ; Épisode 26 : L’Affaire K. ; Épisode 27 : L’Atmosphère ; Épisode 28 : La Nénie de Zinovie ; Épisode 29 : L’Exposition colossale ; Épisode 30 : La Chasse aux Pingouins ; Épisode 31 : Le Rêve et le Réel ; Épisode 32 : La Vérité de l'État ; Épisode 33 : La Briqueterie ; Épisode 34 : L’Armée des Chefs ; Épisode 35 : C’est pas gagné ; Épisode 36 : Les Trois’z’arts ; Épisode 37 : La Porte fermée ; Épisode 38 : Les Puces ; Épisode 39 : L’Ordinaire de la Guerre ; Épisode 40 : La Ville violée ; Épisode 41 : La Vie paysanne ; Épisode 42 : La Charrette ; Épisode 43 : Le Pantalon ; Épisode 44 : La Secrète et la Poésie ; Épisode 45 : L’Édification de l’Utopie ; Épisode 46 : L’Ambition cosmologique ; Épisode 47 : Le Manuscrit ; Épisode 48 : Le Baiser de Paix ; Épisode 49 : Guerre et Paix ; Épisode 50 : La Queue ; Épisode 51 : Les Nullités ; Épisode 52 : La Valse des Pronoms ; Épisode 53 : La Philosophie spéciale ; Épisode 53 : La Philosophie spéciale ; Épisode 54 : Le Pays du Bonheur ; Épisode 55 : Les Pigeons ; Épisode 56 : Les Temps dépassés ; Épisode 57 : La Faute à la Contingence ; Épisode 58 : Guerre et Sexe ; Épisode 59 : Une Rencontre en Zinovie ; Épisode 60 : La Grande Zinovie ; Épisode 61 : La Convocation ; Épisode 62 : Tatiana ; Épisode 63 : L’Immolation ; Épisode 64 : Que faire ? ; Épisode 65 : Ni chaud, ni froid ; Épisode 66 : Le Congé éternel ; Épisode 67 : À perdre la Raison ; Épisode 68 : Les Sauveurs de l’Humanité ; Épisode 69 : L’Eau qui dort ; Épisode 70 : Le Régime en Place ; Épisode 71 : Un Conflit avec l’Étranger ; Épisode 72 : Petit Manuel de Survie ; Épisode 73 : La Banalité ; Épisode 74 : La Ligne de Conduite ; Épisode 75 : Les Femmes de Zinovie ;


Épisode 76

Dialogue Maïeutique

ALEXANDRE NEVSKI<br />
Ivan Degtev — 2019
ALEXANDRE NEVSKI
Ivan Degtev — 2019


Tout le monde le sait, Lucien l’âne mon ami, ou tout le monde est censé le savoir, une légende est une légende.

Oui, c’est-à-dire, demande Lucien l’âne.

C’est-à-dire, répond Marco Valdo M.I., qu’elle est une pure invention qui entretient de lointains rapports déformés avec la réalité. En fait, elle s’empare un fragment de réel et elle l’accommode à sa façon. Autrement dit, c’est une histoire arrangée pour faire croire quelque chose qui n’est pas tout à fait, ni vraiment la vérité. C’est l’enfant bâtard de la propagande. En somme, la légende, c’est une vérité arrangée pour donner aux choses, aux événements, aux opinions des gens un sens qu’ils n’ont pas de façon à les rendre agréables et favorables à celui qui la raconte. Et la propagande étant ce qu’elle est, la ficelle est toujours grosse et s’emmêle dans le pompeux et le ridicule.

Soit, dit Lucien l’âne, comme disait la grand-mère : « la menterie, tant plus elle est grosse, tant plus elle ment ». Mais pourquoi la chanson s’intitule « La Légende » ?

Oh, dit Marco Valdo M.I., elle aurait pu prendre un autre titre. Par exemple, « Le Bouffon » ou « La Bouffonnerie » ; cependant, elle s’intitule « La Légende » en référence à celle d’Alexandre Nevski, dont le Guide — qui, entre parenthèses, s’identifie à lui — prétend qu’il fut le créateur de la Zinovie. Ce qui est bien possible, tout compte fait. Encore que le monde est le monde depuis que le monde est monde. Pour ramener les choses à leurs vraies dimensions, disons que ce « fondateur » — peu importe qui il est — n’a jamais rien été d’autre qu’un prédateur peu scrupuleux, un égo hypertrophié, paranoïaque, avide de pouvoir et de richesses prises sur le dos des gens du lieu et même, d’autres lieux au fur et à mesure qu’il les asservissait et que sa folie s’étendait.

Donc, son titre « la légende », dit Lucien l’âne, cible ce passage où il est question d’Alexandre Nevski, un passage qui me semble assez démystificateur.

« Le glorieux et vénéré saint héros Alexandre Nevski,
De la terre à la tête, mesurait un mètre quarante-huit.
C’était un grandiose génie stratégique.
Après sa fabuleuse et mythique victoire,
Les habitants unanimes le chassèrent du territoire. »

Démystificateur, il l’est certainement, répond Marco Valdo M.I., mais la vérité en Histoire est très souvent démystificatrice ; elle déshabille le personnage et le met à nu et la plupart du temps, le roi mis à nu n’est pas à son avantage et ceux qui croient à sa grandeur s’en trouvent tout marris. Il suffit de voir comment la propagande a traité au cinéma et en musique, cette affaire de la bataille de glace dans le film « Alexandre Nevski » de Serge Eisenstein, musique de Serge Prokofief, grand succès de 1938. En l’occurrence, ici, au travers de cette commémoration de Nevski et des grandes fêtes patriotiques, c’est le Guide lui-même qui est l’objet des sarcasmes, c’est lui qui est visé.

C’est ce que j’avais compris, dit Lucien l’âne, et il le mérite — plutôt un million de fois qu’une. Que tout ceci ait été dit ici me réjouit grandement. Maintenant, tissons le linceul de ce vieux monde légendaire, fabulateur, racontard, vantard et cacochyme

Heureusement !

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
Gigantesques silhouettes de tous les âges,
Grands et folkloriques personnages,
Écoutez, vous tous, ma chanson
De quand j’étais encore bon garçon.
Il fait bon d’être sultan,
On a des femmes tant et tant,
Mais il y a un inconvénient,
On ne peut boire le vin, c’est gênant.
Il est bien d’être pape,
On boit du vin, on se la tape,
Mais il y a un inconvénient,
On n’a pas de femmes, c’est embêtant.

En Zinovie, le Guide, historien averti,
Sait parfaitement cette vérité fortuite :
Le glorieux et vénéré saint héros Alexandre Nevski,
De la terre à la tête, mesurait un mètre quarante-huit.
C’était un grandiose génie stratégique.
Après sa fabuleuse et mythique victoire,
Les habitants unanimes le chassèrent du territoire.
Pour Nevski, avec orgueil, le Guide revendique
Cet autre sublime exploit historique :
L’effondrement soudain de la glace sous les pas
Des destriers des chevaliers teutoniques.
La légende crée un monde qui n’existe pas.

En Zinovie, générale est la folie
Engendrée par l’idéologie.
Avec cette manie de l’expansion,
Où va notre Zinovie, où va notre nation ?
Pas besoin d’être devin,
Pour savoir où mène ce chemin.
Le bouffon est un bavard tenace et sagace
Avec son amère face, il agace, grimace, menace.
Au royaume des bouffons,
La bouffonnerie est une terrible vocation,
C’est le grand œuvre du bouffon.
Le Guide sévère entretient sa domination.

« Bouffon, je suis. Bouffon, tu es.
Et lui et nous, bouffons, on est.
Bribes de pensées et d’allusions,
Tout est vanité et illusions.
Bouffons, sans hésitation,
Aux magnifiques fêtes patriotiques,
On danse la danse de la révolution.
La prétention du Guide est pathétique.
Quand parfois, le Guide tourne le dos,
Le monde entier le trouve rigolo.
La Zinovie des temps modernes
A le cœur et le moral en berne.

inviata da Marco Valdo M.I. - 29/10/2022 - 18:56



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org