Lingua   

Humain à l'eau

Stromae
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Papaoutai
(Stromae)
Arabesque
(Coldplay)
Bâtard
(Stromae)


(2013)
Album: Racine Carrée
Testo e note da Genius (su genius note più estese)

Stromae


Canzone anti-colonialista e ambientalista in cui Stromae dà la parola a una persona appartenente a una società cosiddetta primitiva, mettendo in evidenza le contraddizioni, l'ipocrisia e i crimini della società occidentale.
Moi humain Papou [1], primaire et pas vous ? [2]
Si évoluer c'est ça, moi j'évolue pas pour un sou
Moi parler des glaciers, si couler moi fâché
Je saurai où te chercher quand comme moi tu seras perché
Mais oui oui retiens-moi bien, piercing tout comme les tiens
Le même trou qu'à la couche d'ozone, je te le ferai à l'étui pénien
Mais vole, vole, voyage, fais-les tes reportages
Mais pot de colle, crache loin dans votre bol de potage
Dans votre monde de gotha, moi ? Je n'en voulais pas
Évidemment que tu crois, mais on se tait quand on ne sait pas
Ta bouche, gros bêta, écoute, la nature est là
Ne vous étonnez pas, ça pue le coup d’état

Humain à l'eau
Humain à l'eau

Mais petit modernisé, pourquoi tu me parles mal ?
Je respecte les Pygmées, donc respecte les Maassaï
Je respecte ton terrier, respecte mes terres
Je respecte les insectes, donc respecte les mammifères
Je te l'explique encore, moi devoir définir
Toi pas comprendre, pas parler ou plutôt réfléchir ?
Le pauvre il faut l'aider, son pote il faut l'aider
Donc déléguer au délégué qui déléguera au délégué [3]
Imbécile tais-le, même si [tchip] tais-le
Trop risqué d’être écouté, même à telle, telle ou telle heure
C'est un euphémisme, oui je t’idéalise
Et la culture de la bêtise, de ça oui je suis raciste

Humain à l'eau
Humain à l'eau

Ça fait quatre fois qu'ton hélico passe et tout l'village a les boules
Passez, passe mais faites gaffe, hun, si un jour il s'écroule
Y'a pas d'gang ou de police, nan ce n'est pas la zone ici
Les jaguars ne roulent pas, chez moi c'est l'Amazonie
Ou c'était, pour ce qu'il en reste, mais garde les tes arbustes
Touche encore un poil à ma forêt, ton pénis j'en ferai des bûches
Toi et toutes tes perruches, tes Christophe Colombus [4]
Trop tard pour les excuses, au nom du déluge
3G, 4G ou déchets oubliés
G8, G20 ou j'ai chié et j'ai bien caché
Vous décidez de ça à notre insu, moi aussi j'aurais aimé être entendu
Donc arrêtez de suite, vous êtes stupides ou quoi, les études ne donnent aucune science infuse

Humain à l'eau
Humain à l'eau
[1] Population autochtone de Nouvelle-Guinée (Océanie).

[2] Durant toute la chanson, Stromae prend la place d'une personne appartenant à une société dite primaire et qui s'adresserait à nous, membres des sociétés développées.

[3] Suite de la référence aux documentaires. Stromae imagine la réaction du spectateur lambda qui se limite souvent à de la pitié, d'où: “déléguer au délégué qui déléguera au délégué”. Cette phrase résume sans doute l'idée que Stromae se fait de l'aide internationale.

On peut même élargir en disant que cela décrit le fonctionnement qu'on a tous dans nos sociétés modernes, on sait qui il faut aider mais on délègue pour ne jamais prendre la responsabilité du problème. Même entre amis on le fait…

[4] Métaphore avec la punchline du dessus:
“Toi et toutes tes perruches”

“T'es Christophe Colombus = Colombe

Il remet en question l'exploration du monde au temps des premiers explorateurs tel, Christophe Colomb, et le fait d'avoir exploités, pilliés, voir même décimés des peuples et des régions entières.

18/5/2020 - 22:51



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org