Lingua   

Jacques Ferny: La visite présidentielle

GLI EXTRA DELLE CCG / AWS EXTRAS / LES EXTRAS DES CCG
Lingua: Francese



[1892]
Parole e musica Georges Chervelle, detto Jacques Ferny (1863-1936), librettista d'operetta e di teatro, poeta, chansonnier e goguettier francese.
Testo trovato su WikiParoles

Jacques Ferny

Stavo pensando al "consenso nazionale" per il mediocre e stucchevole discorso di fine d'anno del nostro Presidente della Repubblica – a meno di un mese dalla firma da lui apposta a quello sconcio che è il decreto "Sicurezza" di Salvini & soci – ed ecco che m'imbatto in questa vecchia canzone di un goguettier montmartrois di cui si è, credo, praticamente persa la memoria. E ci casca a fagiuolo!

Quand un' ville orné' d'un Préfet
R'çoit l' Président d' la république
À la gar' ce préfet lui fait
Avoir un accueil magnifique :
Et l' Président dit avec la
Réserve constitutionnelle :
"Merci beaucoup de tant d'éclat
Merci pour moi, merci pour elle"

Puis il sourit, salue et sort
Pour se rendre à la Préfecture ;
Là, dit aux juges du ressort :
"Ah ! c'est vous la magistrature !"
Puis à l'évêqu' délicat'ment :
"Ah ! c'est vous le chef du diocèse !"
Puis au mair' très spirituell'ment :
"Ah ! c'est vous l' mair' ! j'en suis bien aise."

Puis avec une finesse parti-
culièr'ment transcendantale :
"Moi, j' suis l' gardien d' la Consti-
tution gouvernementale."

Puis il sourit, salue et sort
Va pour inaugurer l' Musée,
Mais là soudain sent qu'il s'endort
Et qu' sa Laudative est usée ;
Alors il se pinc' fortement
Se fait souffrir pour la Patrie ;
Ça l' réveill' momentanément ;
Et, d'un ton sublime, il s'écrie :

"Ce musée est très bien bâti,
Sa façade est monumentale,
Et moi, j' suis l' gardien d' la Consti-
tution gouvernementale."

Puis il sourit, salue et sort
Va visiter les pensionnaires
Des hôpitaux, il plaint leur sort
Dit : "C'est r'grettable" aux poitrinaires
"C'est triste" aux malad's de la peau
"C'est fâcheux" aux paralytiques
Aux hydropiqu's, il dit : "C'est... d' l'eau"
Et "C'est rien" aux syphilitiques.

Pour les galeux même est gentil,
Leur dit : "Vous êt's quéqu' chos' de sale,
Moi, j' suis l' gardien d' la Consti-
tution gouvernementale."

Puis il sourit, salue et sort,
Se rend au banquet, fait bombance,
Puis, au dessert, s' lève et, très fort
Crie : "Messieurs, rien n' va comme en France !"
Notre commerce est... général
Nos paysans cultivent leurs terres
Nos ports gardent le littoral
Et nos soldats sont... militaires !"

Et tout l' monde est anéanti
Des révélations capitales
Du bon gardien d' la Consti-
tution gouvernementale

Puis il sourit, salue et sort,
Suivi des bravos d' l'assistance
Reprend l' train - enfin ! - et s'endort
Brisé d' corps... et d'intelligence !...
Et quand, plus tard, son successeur
Viendra faire aussi sa visite,
L'esprit sagace du penseur
Entre les deux, aura bien vite...

Découvert, observé, senti
Un' différenc' fondamentale !
Le nom du gardien d' la Consti-
tution gouvernementale

inviata da Bernart Bartleby - 3/1/2019 - 21:21



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org