Lingua   

On me dit que des Juifs se sont glissés dans la salle

Pierre Desproges
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Le parti d'en rire
(Pierre Dac)


On me dit que des Juifs se sont glissés dans la salle

Persiflerie française - On me dit que des Juifs se sont glissés dans la salle - Pierre Desproges - Théâtre Grévin 1986 


Lucien l'âne mon ami, il n'y a pas que la chanson dans le spectacle sur scène, dans les cabarets et dès lors, je te prie de bien vouloir considérer ceci. Il y a aussi les persifleurs… Par exemple, Karl Valentin… en est un exemple. Ou les Monty Pythons… Ou Ascanio Celestini… Je ne sais depuis quand, peut-être même en Egypte aux temps des pharaons en trouvait-on déjà… Mais il y a une longue tradition de ces persifleurs qui s'en prennent aux pouvoirs et aux gens et aux choses installées. Qui mettent à mal les idées reçues, qui font de la moquerie un art majeur. Il y en a toute un gamme ; certains sont plus incisifs que d'autres. Parmi tous ceux-là, il en est un qui disait : On peut rire de tout, certes ; mais pas avec tout le monde. Et de fait, il riait de tout et même du cancer qui devait l'emporter trop tôt. Sans lui, il serait encore là. Il riait en premier de lui-même. Ainsi, il faisait ce quu'il disait : « Le premier devoir des humoristes, c'est de savoir se moquer d'eux-mêmes. » C'est à ça qu'on les reconnaît… Les vrais. Et donc, tu auras reconnu celui-ci, je le vois à ton œil d'âne qui soudain brille comme la lune dans un songe d'une nuit d'été. Ici, il va répandre l'acide ironique sur l'antisémitisme et les antisémites. Un juste retour de l'acide prussique… ou cyanhydrique, mieux connu sous le nom de Zyclon B, dont la firme Bayer s'est souvenue sous le nom de Baygon – en vente dans toutes les bonnes drogueries. Efficace, terriblement efficace contre les poissons de lune, les fourmis et autres insectes.

Là, Marco Valdo M.I. mon ami, tu te laisses emporter par ton tempérament de persifleur… Cependant, je ne peux que te donner raison. Moi-même, souviens-t-en, je pratiquai l'art du persiflage autour du début du siècle dernier et seul un ahuri au menton en galoche, un arrogant imbécile que de plus imbéciles que lui avaient mis au pouvoir, m'avait contraint au silence… Je le faisais – à Rome – sous le titre éclairé, pour ne pas dire illuminé, de L'Asino. Dès lors, tu comprends que je comprenne et mieux, que j'apprécie. J'apprécie surtout l'art et le courage du persifleur qui est probablement, avec certains chanteurs, un des artistes qui travaille sans filet, face à face avec le public auquel il suggère – parfois fortement – des vérités, souvent dérangeantes. Les autres, il n'y a pas besoin de persifler pour les affirmer. Mais quand même, à voir le titre, ce ne doit pas être de la petite bière… comme on dit par ici.

Comme on dit par ici, en effet, c'est du « fort toubac ». Démarrez en disant : « On me dit que des Juifs se sont glissés dans la salle ? Vous pouvez rester ! », mais Desproges était ainsi. En avant toute ! Pour le connaître, il faut lire sa biographie et le plus simple, mais comme tu vas voir pas le moins dangereux, c'est de s'adresser à Wikipedia. Dans le cas de Desproges, c'est un vrai scandale ; une récupération immonde, comme ils l'ont fait pour Rimbaud – caviardé par sa sœur, Jean Yanne récupéré par l'Église… Ils avaient essayé avec Voltaire et même, il l'aurait tenté avec le bon abbé Meslier, s'ils l'avaient pu. Pareil pour Desproges, pour un peu, ils en feraient un enfant de chœur. Cela dit, il faut laisser à Wikipedia que sa date de naissance est exacte… et puis, en soi, d'une certaine manière, cette pseudobiographie, c'est (sans le vouloir, car il est sûr qu'ils ne l'ont pas voulu) une parodie de Desproges, tellement c'est pompier et récupérateur. Nanti de cet avertissement au lecteur, tu peux t'aventurer à lire cette notice de Wikipedia ; elle est garantie politiquement correcte. Pierre Desproges, lui, ne l'était pas. Alors là, pas du tout !

Oh, je sais ! D'ailleurs, s'il avait dû s'engager dans un parti, il n'aurait certes pas rejoint le MOU (Mouvement Onaniste Unifié) ou le MOI (Mouvement Onaniste Indépendant), mais très certainement, le PER Le parti d'en rire, dont il aurait eu plaisir à retrouver les pères fondateurs. Dès lors, sans attendre et avec lui, tissons le linceul de ce vieux monde convenable, bien élevé, croyant, crédule, escroc, menteur, médisant et cacochyme !

Heureusement !

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
On me dit que des Juifs se sont glissés dans la salle ?

Vous pouvez rester ! 

N'empêche qu'on ne m'ôtera pas de l'idée que, pendant la dernière guerre mondiale, de nombreux Juifs ont eu une attitude carrément hostile à l'égard du régime nazi.
Il est vrai que les Allemands, de leur côté, cachaient mal une certaine antipathie à l'égard des Juifs.

Mais enfin, ce n'était pas une raison pour exacerber cette antipathie en arborant une étoile à sa veste pour bien montrer qu'on n'est pas n'importe qui, qu'on est le peuple élu, et pourquoi j'irais pointer au Vélodrome d'Hiver, et qu'est-ce que c'est que ce wagon sans banquettes, et j'irai aux douches, si je veux...
Quelle suffisance !

Attention ! Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit.
Je n'ai personnellement rien contre ces gens-là.
Bien au contraire ! Je suis fier d'être citoyen de ce grand pays… de France où les Juifs courent toujours.

Je sais faire la part des choses. Je me méfie des rumeurs malveillantes. Quand on me dit que si les Juifs allaient en si grand nombre à Auschwitz, c'est parce que c'était gratuit…
Je pouffe.

Et puis, attention, il y a Juif et Juif ; il y à deux sortes de Juifs : le Juif assimilé et le Juif-Juif. C'est pas du tout pareil.
Le Juif assimilé… c'est… C'est vraiment n'importe quoi. Si vous voulez, c'est le genre de mec… Il regarde Holocauste les pieds sur la table en bouffant du cochon pas casher.
Il est infoutu de reconnaître le Mur de Berlin du Mur des Lamentations… Quand il voit un mur, il joue au squash…
Ces gens-là sont la honte des synagogues.
En plus, ils n'auront même pas la chance d'être reconnus par les nazis lors de la prochaine.

Le Juif-Juif, c'est complètement différent.
Le Juif-Juif , comment dire, se sent plus Juif que fourreur. Vous voyez...
Il renâcle à l'idée de se mélanger aux gens du peuple non élu en dehors des heures d'ouverture de son magasin… Bien sûr...
Dès son plus jeune âge, il recherche la compagnie des autres Juifs et ce n'est pas toujours facile.

C'est vrai naguère encore, les Juifs avaient les lobes des oreilles pendants, les doigts et le nez crochus et la bite à col roulé. Hein !

Depuis que le port de l'étoile est tombé en désuétude, on ne sait pas pourquoi, ce n'est pas évident de reconnaître au premier coup d’œil un petit enfant Juif d'un petit enfant antisémite.

Mais de nos jours, vous comprenez ces gens-là, les Juifs, ils se font tous raboter le pif et raccourcir le nom ; alors, on ne les reconnaît plus. Voyez Jean-Marie Le Penovitchstein. On dirait un Breton.


Vous avez… Que tous les praticiens de la chirurgie esthétique... sont Juifs.

Tous les médecins sont Juifs. Sinon, tu n'as pas le diplôme…

Tous les pharmaciens sont Juifs.

Tous les archevêques de Paris sont Juifs.

Tout le monde sont Juifs.

En tous cas, pour les médecins, je suis absolument formel. Tous les médecins sont Juifs.

Enfin, le docteur Petiot, je ne suis pas sûr...
Vous ne savez pas qui était le Docteur Petiot...Elle est bête… C'est pas grave, ce n'était pas vraiment une gloire nationale

Le docteur Petiot, comment vous dire, en un mot… Le Docteur Petiot, si vous voulez, c'est ce médecin parisien qui a démontré en 1944 que les Juifs étaient solubles dans l'acide sulfurique.

Et bien, le Docteur Petiot n'était pas Juif. Alors que le Docteur Schwartzenberg, si.

Cela dit, il n'y a aucun rapport entre Petiot et Schwartzenberg. Je ne sais même pas pourquoi je fais le rapprochement... Je veux dire que Schwartzenberg, lui, il ne fait pas exprès de tuer les gens. Non...
Voilà encore un bruit qui court… Quand on vous dit que les Juifs sont vecteurs de maladies. Regardez Schwartzenberg ; est-ce qu'il est cancérigène ? Non !
Comme disait mon copain Le Luron, il suffit de ne pas trop s'approcher.

Les Juifs-Juifs ne se marient qu'entre eux, bien sûr…
À ce propos, je relisais récemment  un livre d'Harris et Sédouy qui est paru chez Grasset il y a cinq ou six ans : Juifs et Français, dans lequel les auteurs demandaient à une grande journaliste de télévision, pleine de talent, très belle en plus (pas Ockrent, une journaliste qui écrit des articles, qui fait des reportages… j'aime beaucoup Christine Ockrent, mais elle est plutôt mannequin de Télé-7 jours que journaliste… Non, mais c'est bien, c'est un métier… C'est vrai … Un jour, elle pose avec sa mère ; trois semaines après, avec son grand-père ; après ça, elle a posé sur deux pages avec son bébé . C'est incroyable. Je suis sûr qu'elle aurait fait une fausse couche, elle aurait posé à côté du placenta.

Là, je fais allusion à … Harris et Sédouy ont interviewé une grande journaliste de télévision… française, très belle, je le répète, mais dont je tairai l'identité par pure discrétion, vous pouvez le comprendre… Les auteurs demandaient à cette jeune femme si elle aurait épousé Yvan Levaï pour le cas où il n'aurait pas été Juif comme elle.
Et bien, voyez-vous, cette jeune femme a répondu que non, qu'elle n'aurait probablement pas pu tomber amoureuse d'un non-Juif.

Mais voyez-vous, moi, je comprends très bien cette attitude qu'on pourrait un petit peu hâtivement taxer de racisme.

Moi-même, qui suis Limousin, j'ai complètement raté mon couple parce que j'ai épousé une non-Limousine.
Une Vendéenne.
Je suis désolé, les Vendéens ne sont pas des gens comme nous.
D'accord, ils ont des petits doigts, des petits lobes et tout ça… Mais, je ne sais pas, moi … Nos patois ne sont pas les mêmes et nos coutumes divergent…
Et dix verges, c'est énorme.

Voilà une femme, n'est-ce pas, qui mange du poisson le vendredi , alors que moi, je mange du bœuf mironton le mardi. Il n'y a pas de compréhension possible !

Puis, nous avons notre sensibilité limousine.
Nous avons notre humour limousin … qui n'appartient qu'à nous.
Nous partageons entre nous une certaine angoisse de la porcelaine peu perméable aux Chouans.
Il faut avoir souffert à Limoges pour comprendre.

inviata da Marco Valdo M.I. - 30/12/2014 - 16:23



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org