Lingua   

Helden!

Erich Kästner
Lingua: Tedesco

Lista delle versioni e commenti


Ti può interessare anche...

Sergeant Waurich
(Erich Kästner)
Heimweh, wonach?
(Mascha Kaléko)
Vornehme Leute, 1.200 Meter hoch
(Erich Kästner)


Helden! 

Erich Kästner – 1928 (?)
Es gibt ein Wort, das sagt so viel 
Und ist so inhaltsschwer; 
Ein jeder, der es hört, wird still, 
Es klingt so hoch, so hehr; 
Helden! 
Es spricht von Hungersqual, von Not, 
Von Märschen Tag und Nacht, 
Denkt auch an blut'gen Kampfestod, 
An Feindeslist und Schlacht, 
Helden! 
Und alle, die da draussen ruh'n, 
Tief unter Erd' und Stein, 
Verdienen, daß wir ihnen nun 
Den schönsten Nachruf weih'n: 
Helden! 
Das ist das Wort, es sagt so viel 
Und ist so inhaltsschwer; 
Ein jeder, der es hört, wird still, 
Es klingt so hoch, so hehr: 
Helden! 

inviata da Marco Valdo M.I. - 14/12/2014 - 18:35



Lingua: Francese

Version française – HÉROS ! – Marco Valdo M.I. – 2014
Chanson allemande - Helden!  – Erich Kästner – 1928

 Et merci pour la cédille…
Et merci pour la cédille…


Héros ! L'histoire humaine ne manque pas de héros, dit Marco Valdo M.I. et Lucien l'âne mon ami, ne va pas confondre ce mot plein d'orgueil et de sonnerie (comme disait Boby Lapointe : pour une belle sonnerie, c'est une belle sonnerie ! Et merci pour la cédille…) avec ce gentil dieu grec qui titille les êtres en toutes saisons.

Je ne peux mal de le faire, dit Lucien l'âne en se gondolant. Vu d'où et de quand je viens et partout par où je suis passé à la recherche des roses, Éros n'a pour moi plus aucun secret. Cela dit, des héros, j'en ai vu des cent et des mille, à toutes les époques, un peu partout et tous finalement, assez cadavériques.

En général, c'est le cas ! Et, je dirais même pour les héros, c'est la meilleure des positions. Être mort est un avantage : on les honore, on les décore ; puis, on ne sait plus quoi faire. Alors, être un héros vivant… C'est encombrant. En résumé, des héros, on a toujours trop.

Héros, ah, qui dira les torts des héros et leur fâcheuse propension à mourir vivants. Nous, nos vie et nos mœurs n'avons rien d'héroïque ; nous n'avons même pas le désir et l'espoir de le devenir dans cette Guerre de Cent Mille Ans [[7951] que les riches font aux hommes depuis tant et tant de temps… Notre seule ambition, c'est de faire ce que notre conscience et notre cœur nous commandent... Alors, Marco Valdo M.I. mon ami, reprenons en douce notre tâche discrète et peu vantée et tissons d'une humeur égale et joyeuse le suaire de ce vieux monde héroïque, militaire, guerrier et cacochyme.

Heureusement !

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
HÉROS !

C'est un mot qui impose.
Celui qui l'entend se redresse 
Tellement il est énorme ;
Il retentit si fort, si magnifique :
Héros !

Il parle de danger, d'agonies
De marches jour et nuit éprouvantes
Il évoque aussi les morts sanglantes,
Les batailles et les stratagèmes ennemis :
Héros ! 

Et tous ceux qui reposent là morts,
Profondément sous la terre ou la mer,
Ont gagné des médailles d'argent et d'or
Et la plus belle nécrologie militaire :
Héros ! 

inviata da Marco Valdo M.I. - 14/12/2014 - 18:37



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org