Lingua   

La flexibilité du temps de travail

Sabayo
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Parle-moi d'un homme heureux
(Catherine Ribeiro)
Die Arbeiter von Wien
(Fritz Brügel)


[2000]

Album: SABAYO / 2000
Quand on a des chômeurs, les grosses entreprises vont bien,
On fait planer la menace des licenciements sans lendemain.
Les gens acceptent leur travail sans jamais lever la main,
De manger les miettes de pain que leur jette leur destin.

Quand on supprime le service public, les grosses entreprises répliquent.
On fait planer la menace des licenciements économiques,
Les grèves meurent et on a peur de faire de la politique.
Tous dans la pensée unique, domptée par leur cirque.

Quand on crée des contrats bidons, les grosses entreprises se marrent,
Elles peuvent employer des foules pour des salaires de clochards,
Les CES ou Emplois jeunes, dernières trouvailles de ces connards,
La politique négocie avec des patrons bien plus roublards.

Flexible
Allez viens faire un stage,
Tu seras pas payé !
Mais tu seras bien plus sage ,
Tu te feras exploiter!
Flexible

Quand les politiques légifèrent, les grosses entreprises prospèrent,
On fait planer la menace des licenciements d’enfer,
Les négociations s’installent et le gouvernement perd,
Les lois sont celles des gangsters qui exploitent la terre.

Quand les techniques évoluent, les grosses entreprises modernisent,
On fait planer la menace des licenciements de la crise.
On baisse trop peu le temps de travail, on perd la mise.
On leur donne le travail flexible, le bon temps des entreprises.

Quand on annualise le temps de travail, les grosses entreprises copulent.
Elles ont toutes les possibilités pour t’exploiter, elles t’annulent.
Elles ont crée le climat le plus prospère pour leurs calculs.
Elles nous emmènent de ce pas dans un profond crépuscule.

inviata da adriana - 1/11/2012 - 15:25



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org