Lingua   

Je suis venue quand même (Grèce des colonels '67)

Annie Nobel
Lingua: Francese




Je suis venue quand même
Te voir dans ta prison
Là, du côté d’Athènes
Pour te faire ma chanson

On se bat dans le monde
On compte les soldats
Et voilà que tu tombes
Sans le moindre combat

Ils t’ont lié les mains
Ils t’ont chargée de chaînes
Mais personne ne vient
A ton secours, Athènes

Voici la cigarette
Q’on donne au condamné
Ne courbe pas la tête
Ils vont t’assassiner

Un matin de soleil
Ils te fusilleront
Sans que leurs sentinelles
Ne prononcent ton nom

Que dirons-nous demain
A tes enfants de Grèce
De ce sang sur nos mains
Dénonçant nos faiblesses ?

Je suis venue quand même
Te voir dans ta prison
Pour te dire que je t’aime
Pour te faire ma chanson

Là du côté d’Athènes
Espagne sans canons


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org