Language   

Fuori campo

Modena City Ramblers
Back to the song page with all the versions


Version française – HORS DU CHAMP – Marco Valdo M.I. – 2009 ...
LE VENE APERTE DELL'AMERICA LATINA

Le vene aperte dell'America Latina hanno molti nomi si chiamano huasipungo in Ecuador,
latifondo e sfruttamento in Colombia, stagno e solitudine in Bolivia, in Costa Rica si chiamano United Fruit
e sfuttamento a Cuba, il bordello dell'America
e sfruttamento in Cile minatori massacrati
e sfruttamento in Argentina la prima dittatura militare
ma un giovane comincia un lungo viaggio in motocicletta
per conoscere il cuore del continente
il suo nome era Ernesto Guevara
più tardi l'avrebbero conosciuto tutti come El Che.
E in centroamerica,
in Guatemala resta sempre viva una delle idee di Arbenz
in Messico trova riparo sotto una rivoluzione tradita
e lì germoglia il sogno di una nuova rivoluzione
che due anni dopo, a Cuba
lancia la seconda deliberazione dell'Avana
e da ora in poi la storia dovrà tenere conto dei poveri d'America.
In Bolivia il generale Torres è a capo di un governo popolare
e in Perù Velasco è a capo di un governo popolare
in Brasile Joao Goulart è a capo di un governo popolare
e in Cile s'impone Venceremos e comincia il sogno dei mille giorni di Allende
che finisce con la lunga notte tragica della dittatura.
Ma la lotta continua.
Disse il Che: se cado che altre mani raccolgano il mio fucile
e continuino a combattere.
E combattono in Nicaragua il Fronte Sandinista di Liberazione Nazionale
in Salvador, il Fronte Farabundo Martì di Liberazione
e la speranza continua
in Cile, il Fronte Patriottico Manuel Rodrìguez
e in Chiapas, l'Esercito Zapatista di Liberazione Nazionale
e la lotta continua
fino a chiudere le vene aperte dell'America Latina.
HORS DU CHAMP

Hors du champ
Hors de l'écran
Hors du tour
Hors du gouvernement
Aucun titre ni vacarme
Au-delà du faisceau du projecteur
Pas de voix
Pas d'état
Pas de bourse
Pas de marché
Hors de l'actualité
Du progrès et de la modernité.
EQUALISER.

Hors course
Hors temps
Hors route
Hors centre
Par les journaux et l'histoire
Une blague de la mémoire
Pas d'affaires
Et d'investissements
Pas de sous
ni de gisements
De privilèges
Pas de lumière, pas de pouvoir
EQUALISER.


LES VEINES OUVERTES DE L'AMÉRIQUE LATINE
d'après la version italienne de Riccardo Venturi.

Les veines ouvertes de l'Amérique Latine ont de nombreux noms
Elles s'appellent « huasipungo » en Équateur
Latifundium et exploitation en Colombie
Étain et solitude en Bolivie
Au Costa Rica United Fruit
et foutre à Cuba, le bordel de l'Amérique
Exploitation au Chili des mineurs massacrés
Et exploitation en Argentine, la première dictature militaire
Mais un jeune homme commence un long voyage à motocyclette
Pour connaître le cœur du continent
Son nom était Ernesto Che Guevara
Plus tard, il sera connu de tous comme El Che.
Et en Amérique centrale,
Au Guatémala reste vivace une des idées d'Arbenz
Au Mexique, il trouve un abri sous une révolution trahie
Et là, germe le rêve d'une révolution
Qui deux ans plus tard, à Cuba
Il lance sa seconde libération de La Havane
et de ce moment, l'histoire devra tenir compte dses pauvres d'Amérique.
En Bolivie, le général Torres est chef d'un gouvernement populaire
Et au Pérou, Velasco est à la tête d'un gouvernement populaire
Au Brésil, Joao Goulart est à la tête d'un gouvernement populaire
Et au Chili s'impose Venceremos et commence le songe des mille jours d'Allende
Qui finit dans la longue nuit tragique de la dictature.
Mais la lutte continue.
Le Che dit : si je tombe que d'autres mains prennent mon fusil
Et continuent à combattre.
Et combattent
Au Nicaragua, le Front Sandiniste de Libération Nationale
Au Salvador,
Le Front Farabundo Marti pour Libération Nationale
Et l'espérance continue
Au Chili, le Front Patriotique Manuel Rodriguez
et au Chiapas, l'Armée Zapatiste de Libération Natioanle
Et la lutte continue
Jusqu'à refermer les veines ouvertes de l'Amérique Latine.

Dix ans après, l'Amérique Latine change : refaisons le point.

Les veines ouvertes de l'Amérique Latine ont de nombreux noms
Elles s'appellent « huasipungo » en Équateur
Drogue et dictature en Colombie
Coca et indianité en Bolivie
Au Costa Rica toujours la United Fruit
et à Cuba, le blocus étazunien : rationnement et misère
Chili : Mapuches et impunité
Et en Argentine, libéralisme et pauvreté
Contre les paysans pauvres,
Monsanto, le transgénique, impose sa semence
Viol de la nature, viol de la terre
Au Chili, en Argentine, au Mexique, partout
Le souvenir du jeune homme à motocyclette
Fait battre encore le cœur du continent
Son nom était Ernesto Che Guevara
Un des libérateurs de Cuba
Connu de tous comme El Che.
Et en Amérique centrale,
Au Guatémala reste vivace l'image d'Arbenz
Germe d'une pacifique révolution
Retrouvé noyé dans sa baignoire en 1971.
Raison officielle: suicide.
Au Mexique, révolution trahie et corruption.
Libertadors : Miranda, Bolivar, Marti,
San Martin, O'Higgins, Artigas
Suivis de milliers et de millions d'autres
L'histoire doit tenir compte des pauvres d'Amérique.
En Bolivie, Evo Morales est premier Indien président
Et au Pérou, Garcia est à la tête d'un gouvernement libéral
Au Brésil, Lula da Silva est un président populaire
Et au Chili après le 9/11 où fut assassiné Allende
La lutte continue.
Au Vénézuela, Hugo Chavez tient le pouvoir.
Les peuples continuent à combattre.
Au Nicaragua, au Salvador, au Mexique
Et l'espérance continue
Et la lutte des peuples continue
Quand donc fermera-t-on les veines ouvertes de l'Amérique Latine ?
Et l'espérance continue
Et la lutte des peuples continue
Quand donc fermera-t-on les veines ouvertes de l'Amérique Latine ?


Back to the song page with all the versions

Main Page

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org