Language   

Abril '74

Lluís Llach
Back to the song page with all the versions


OriginalVersion française de Riccardo Venturi
ABRIL '74

Companys, si sabeu on dorm la lluna blanca,
digueu-li que la vull
però no puc anar a estimar-la,
que encara hi ha combat.

Companys, si coneixeu, el cau de la sirena,
allà enmig de la mar,
jo l'aniria a veure,
però encara hi ha combat.

I si un trist atzar m'atura i caic a terra,
porteu tots els meus cants
i un ram de flors vermelles
a qui tant he estimat,
si guanyem el combat.

Companys, si enyoreu les primaveres lliures,
amb vosaltres vull anar,
que per poder-les viure
jo me n'he fet soldat.

I si un trist atzar m'atura i caic a terra,
porteu tots els meus cants
i un ram de flors vermelles
a qui tant he estimat,
si guanyem el combat.
AVRIL 74

Camarades, vous qui savez où dort la lune blanche,
moi aussi j'aimerais la voir
mais il faut que je reste ici,
la lutte n'est pas encor' lasse.

Camarades, vous qui entendez le chant des sirènes
au matin dans le soleil de l'aurore
moi aussi j'aimerais les entendre
mais ici on combat encore.

E si un triste sort m'enfermera dans une fosse,
apportez à mon amour
ce chant qui va mourir
et une flour toute rouge.

Et si on gagnera au matin, avec le soleil de l'aurore,
écoutez le chant des sirènes
moi aussi j'aimerais les écouter
mais ici on combat encore.

Camarades, vous qui voulez libérer le printemps
moi je combattrai avec vous
en prenant les armes seul
sous ce drapeau.

E si un triste sort m'enfermera dans une fosse
apportez à mon amour
ce chant qui va mourir
et la fleur toute rouge
si on gagnera.



Back to the song page with all the versions

Main Page

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org