Lingua   

Le Déserteur

Boris Vian
Pagina della canzone con tutte le versioni


OriginaleGRECO / GREEK / GREC
LE DÉSERTEURO LIPOTAKTĒS
  
Monsieur le Président,Kýrie Próedre
Je vous fais une lettreSas gráphō éna grámma
Que vous lirez, peut-être,Pou ísōs tha diavásete
Si vous avez le temps.An éhete kairó
Je viens de recevoirPhtásan ta hartiá mou
Mes papiers militairesPōs prépei na katatagõ
Pour partir à la guerreNa phýgō gia ton pólemo
Avant mercredi soir.To argótero Tetártē.
Monsieur le Président,Ómōs kýrie próedre
Je ne veux pas la faire!Den prókeitai na páo
Je ne suis pas sur terreDe vréthēka s’autē tē gē
Pour tuer des pauvres gens...Gia na skotõnō athõous
C'est pas pour vous fâcher,De thélō na thymõsete
Il faut que je vous dise:Ma prépei na sas pō
Ma décision est prise,Pōs tó’hō párei apóphasi
Je m'en vais déserter.Na gínō lipotáktēs.
  
Depuis que je suis néVlépō stē dikē mou zōē
J'ai vu mourir mon père,Pōs péthane o patéras mou
J'ai vu partir mes frèresPōs phýgane ta adélphia mou
Et pleurer mes enfants;Kai ta paidiá mou kláine
Ma mère a tant souffert,Ē mána mou ap’ta vásana
Elle est dedans sa tombeTõra vathiá ston tápho
Et se moque des bombesGeláei me tous exoplismoús
Et se moque des vers.Perigeláei tous tóihous
Quand j'étais prisonnierÓtan me hõsan phylakē
On m'a volé ma femme,Árpaxan tē gynáika mou
On m'a volé mon âmeÁrpaxan tē psyhē mou
Et tout mon cher passé...To parelthón pou agápēsa
Demain de bon matinÁurio xēmerõmata
Je fermerai ma porte.Tēn pórta tha htypēsō
Au nez des années mortesSta moútra tōn nekrõn kairõn
J'irai sur les chemins.Kai tha hythõ stous drómous.
  
Je mendierai ma vieTha zētianépsō tē zōē mou
Sur les routes de France,Gyrnõntas tē Gallía
De Bretagne en ProvenceApó Vretánē ōs tēn Provēgkía
Et je dirai aux gens:Kai s’ólous tha phōnazō
Refusez d'obéir!Árnēsē stēn ypotagē
Refusez de la faire!Árnēsē stēn katátaxē
N'allez pas à la guerre,Mēn páei kanéis ston pólemo
Refusez de partir.Na phýgete arnēthéite
S'il faut donner son sang,An prépei áima na hythéi
Allez donner le vôtre!Na dõsete to dikó sas
Vous êtes bon apôtre,Aphoú autó didáskete
Monsieur le Président...Se ólous, kýrie próedre
Si vous me poursuivez,Ki an éinai na me piásete
Prévenez vos gendarmesPéste stous hōrophýlakes
Que je n'aurai pas d'armesÓti tha éimai áoplos
Et qu'ils pourront tirer.Kai an théloun, as mou ríxoun.


Pagina della canzone con tutte le versioni

Pagina principale CCG


hosted by inventati.org