Lingua   

Le Déserteur

Boris Vian
Pagina della canzone con tutte le versioni


OriginaleSERBO / SERBE / SERBIAN [2]
LE DÉSERTEUR

Monsieur le Président,
Je vous fais une lettre
Que vous lirez, peut-être,
Si vous avez le temps.
Je viens de recevoir
Mes papiers militaires
Pour partir à la guerre
Avant mercredi soir.
Monsieur le Président,
Je ne veux pas la faire!
Je ne suis pas sur terre
Pour tuer des pauvres gens...
C'est pas pour vous fâcher,
Il faut que je vous dise:
Ma décision est prise,
Je m'en vais déserter.

Depuis que je suis né
J'ai vu mourir mon père,
J'ai vu partir mes frères
Et pleurer mes enfants;
Ma mère a tant souffert,
Elle est dedans sa tombe
Et se moque des bombes
Et se moque des vers.
Quand j'étais prisonnier
On m'a volé ma femme,
On m'a volé mon âme
Et tout mon cher passé...
Demain de bon matin
Je fermerai ma porte.
Au nez des années mortes
J'irai sur les chemins.

Je mendierai ma vie
Sur les routes de France,
De Bretagne en Provence
Et je dirai aux gens:
Refusez d'obéir!
Refusez de la faire!
N'allez pas à la guerre,
Refusez de partir.
S'il faut donner son sang,
Allez donner le vôtre!
Vous êtes bon apôtre,
Monsieur le Président...
Si vous me poursuivez,
Prévenez vos gendarmes
Que je n'aurai pas d'armes
Et qu'ils pourront tirer.
DEZERTER

Gospodine Predsedniče,
pišem Vam ovo pismo
možda ćete ga pročitati
ako nađete vremena.

Upravo sam primio
poziv za vojsku,
da krenem u rat
pre srede uveče.

Gospodine Predsedniče,
ja neću da idem
ja nisam na ovom svetu
da ubijam jadne ljude.

Ne bih da Vas ljutim
ali Vam moram reći
doneo sam odluku.
Dezertiraću.

Od kada sam rođen
video sam svog oca kako umire
video sam svoju braću kako odlaze
i svoju decu u suzama.

Moja majka patila je toliko,
da sad leži u svom grobu
i smeje se bombama
i smeje se crvima.

Dok sam bio zatvorenik
oteli su moju ženu
oteli su moju dušu
i svu moju dragu prošlost.

Sutra rano izjutra
Zalupiću vrata
za tim mrtvim godinama
i krenuću na put.

Skitaću uzduž i popreko
putevima Francuske
od Bretanje do Provanse
i vikaću ljudima:

Odbijte da se odazovete
Odbijte da učinite to
Ne idite u rat.
Odbijte da idete.

Ako se krv mora proliti
prolijte svoju sopstvenu,
vi ste dobri apostol,
gospodine Predesdniče.

Ako pošaljete poteru za mnom
upozorite svoju policiju
da ću biti nenaoružan
i da mogu da pucaju.


Pagina della canzone con tutte le versioni

Pagina principale CCG


hosted by inventati.org