Lingua   

Le Progrès

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

La Faute à la Contingence
(Marco Valdo M.I.)
L'Hélicon de Berluscon
(Lucien Lane)
Les Trois’z’arts
(Marco Valdo M.I.)


Le Progrès

Chanson française – Le Progrès – Marco Valdo M.I. – 2022

LA ZINOVIE
est le voyage d’exploration en Zinovie, entrepris par Marco Valdo M. I. et Lucien l’âne, à l’imitation de Carl von Linné en Laponie et de Charles Darwin autour de notre Terre et en parallèle à l’exploration du Disque Monde longuement menée par Terry Pratchett.
La Zinovie, selon Lucien l’âne, est ce territoire mental où se réfléchit d’une certaine manière le monde. La Zinovie renvoie à l’écrivain, logicien, peintre, dessinateur, caricaturiste et philosophe Alexandre Zinoviev et à son abondante littérature.

Épisode 1 : Actualisation nationale ; Épisode 2 : Cause toujours ! ; Épisode 3 : L’Erreur fondamentale ; Épisode 4 : Le Paradis sur Terre ; Épisode 5 : Les Héros de l’Histoire ; Épisode 6 : L’Endémie ; Épisode 7 : La Réalité ; Épisode 8 : La Carrière du Directeur ; Épisode 9 : Vivre en Zinovie ; Épisode 10 : Le But final ; Épisode 11 : Les nouveaux Hommes ; Épisode 12 : [63953]] ; Épisode 13 : Glorieuse et grandiose Doussia ; Épisode 14 : Le Bataillon des Suicidés ; Épisode 15 : Les Gens ; Épisode 16 : Jours tranquilles au Pays ; Épisode 17 : La Région ; Épisode 18 : Mémoires d’un Rat militaire ; Épisode 19 : L’inaccessible Rêve ; Épisode 20 : La Gastronomie des Étoiles


Épisode 21

Dialogue Maïeutique

LES MEULES  <br />
Isaac Levitan – 1900
LES MEULES
Isaac Levitan – 1900


Ah, Lucien l’âne mon ami, d’abord, il me semble utile de repréciser que ce que rapportent ces chants de Zinovie n’est rien d’autre que l’écho – tel que perçu par les voyageurs – de récits, propos, discussions, discours et que sais-je encore des Zinoviens eux-mêmes. Il importe beaucoup que ce soit clairement établi. Cela dit, le progrès, qui est le titre et l’objet de la chanson, est une des grandes ambitions de l’espèce humaine. En Zinovie, c’est sa voie royale ; c’est une promesse constante, constamment renouvelée, toujours réitérée de guide en guide ; le progrès emmène toute la Zinovie vers l’avenir radieux ; il conduit le peuple vers le meileur des mondes, vers une perfection encore plus parfaite.

De ce fait, dit Lucien l’âne, le guide, l’ânier suprême en quelque sorte, ressemble au patriarche guidant le troupeau du peuple vers des prairies magnifiques toujours au-delà de l’horizon.

C’est un peu ça, répond Marco Valdo M.I., sauf qu’ils sont déjà arrivés.

Alors, dit Lucien l’âne, le progrès fait du sur place.

Tu galéjes, Lucien l’âne mon ami, sans doute, faut-il mieux dire que le progrès se fait sur place. Comme on le voit au début de la chanson, la Zinovie, qui a connu de glorieux grands épisodes guerriers, se pense avec un esprit tout martial ; la stratégie et la tactique sont des règles de vie et le pays fourmille de généraux, bardés de médailles. Deux mots, vite fait, pour situer Tacticus, le théoricien inventeur de la tactique (connu également dans le Disque Monde) et de son impérissable ouvrage : La Guerre zinovique, dont le modèle est certainement La Guerre gallique (De Bello Gallico) de son lointain prédécesseur : Jules César, modèle de tous les Césars à venir et de tous les Csars (alias guides) de Zinovie.

Je vois, je vois, dit Lucien l’âne. J’ai connu le premier sur les routes légionnaires lors de ses campagnes provinciales – un bonhomme chauve et un peu bègue. Et que raconte d’autre la chanson ?

Elle nous apprend, Lucien l’âne, plus exactement, la deuxième strophe nous rappelle qu’en Zinovie, l’alcoolisme n’est pas un fléau, c’est un caractère national très largement partagé :

« En respectant l’adage populaire :
« À chacun selon sa soif, avalons le verre solidaire ! »


Et les deux dernières strophes traitent du progrès tel qu’il est vécu en Zinovie depuis sa grande révolution ; cela, je te le laisse découvrir.

Je m’en vais le faire avec attention, dit Lucien l’âne. Pendant ce temps, tissons le linceul de ce vieux monde progressiste, perfectible, stratège, stratégique et cacochyme.

Heureusement !

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
Vivre ici, c’est avant tout résister.
C’est toute une pratique ;
Il faut pour se guider
La stratégie et la tactique.
La stratégie est l’invention du génial
Stratège militaire Stratégugus.
La tactique est l’invention du général,
Auteur de La Guerre zinovique, Tacticus.
La stratégie se résume à penser :
Il n’y a pas à réfléchir.
La tactique consiste à montrer
Qu’on n’a rien à redire.

Les citoyens habituels du pays
En deux camps sont répartis.
Les sobres, les abstèmes, les abstinents,
Et puis, les ivres, les ivrognes impénitents.
Parmi tous ces acharnés biberonnant,
On a d’un côté, les travailleurs et les dirigeants.
Ce sont les alcoolos, les siffleurs, les picoleurs
Qui trinquent en tout bien tout honneur,
En respectant l’adage populaire :
« À chacun selon sa soif, avalons le verre solidaire ».
Par ailleurs, les intellos, les absents, les mal-pensants
Qui se soûlent en groupes dissidents.

La Zinovie doit son indépendance
À ses grandes plaines arables
Capables de fournir en abondance
Légumes, fruits, blés, viandes convenables.
Un temps, on les négligea,
On industrialisait à tour de bras.
Les jeunes s’en allaient à la ville.
Devant l’usine, ils prenaient la file.
Sans paysans, le pays a dû acheter
Cher ses victuailles à l’étranger.
On décida de corriger ces inepties.
Ainsi court le progrès en Zinovie.

Depuis ce moment, on sème, on plante
plus qu’on ne peut récolter
Et à la fin, on récolte
Énormément plus qu’on ne peut stocker.
C’est l’inconvénient de l’abondance.
On dépasse toujours les objectifs.
Le guide comminatoire et impératif
Impose au travail d’héroïques cadences.
De cette épuisante et absurde vie,
La population, grosso modo, s’est satisfaite ;
Elle n’en veut pas une plus parfaite.
Ainsi court le progrès en Zinovie.

inviata da Marco Valdo M.I. - 5/2/2022 - 18:04



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org