Lingua   

Tyrannie

Reinhard Mey
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Traum von Frieden
(Hannes Wader)
Kaspar
(Reinhard Mey)
Izieu
(Claude Hazan)


(1972)

Volume 2
Il y a cinq pas d'un mur à l'autre
Six de la porte au lit de camp
Et la fenêtre est bien trop haute
Pour voir ce qu'il y a dehors
À part un carré de ciel sombre.
Je n'aime pas ce temps maussade
Il doit être près de sept heures
Ils ont pris ma montre bracelet
Mes vêtements et mes chaussures
Et ils m'ont vêtu de treillis.
Et ils m'ont vêtu de treillis.

J'ignore de quoi ils m'accusent
Pourquoi donc toutes ces questions?
Pourquoi l'attente interminable?
Pourquoi cet interrogatoire
Si j'ignore ce qu'ils me veulent?
Il y a à peine quelques heures
Qu'ils sont venus en pleine nuit
Avec leurs mitraillettes aux poings
Ils m'ont entraîné ici
Comme on emmène un assassin)

J'ai cessé de hurler de rage
Et mes mains saignent et me font mal
À force de cogner à la porte.
J'ai versé la soupe par terre
Et brisé le bol sur le mur
Ils m'ont frappé l'un après l'autre
Ils m'ont tondu les cheveux
Mais je n'avais rien à leur dire
Et pour ça ils m'ont supprimé
La couverture de coton)

Aujourd'hui j'ai mangé la soupe
Du bouillon et du pain moisi
Et après l'interrogatoire
Ils ont assombri ma cellule
Je ne sais s'il fait jour ou nuit
Nul bruit ne traverse ma porte
Mon souffle est tout ce que j'entends
Et autour de l'ampoule nue
Suspendue à un bout de câble
Le vol énervé d'une mouche)

Puis j'entends leurs pas qui résonnent
Ils sont à trois pour me chercher
Debout, j'attends dans un bureau
Leurs questions sont toujours les mêmes
Parfois je tombe de fatigue.
Ils me conduisent à ma cellule
Et leurs pas s'éloignent enfin
Pour revenir l'instant d'après
Ou peut-être après quelques heures
Et tout recommence à nouveau)

Je connais le chemin à prendre
Les yeux fermés sous un bandeau
J'entends un enregistrement
Où ma voix donne des réponses
Que je n'ai jamais pu donner
Je n'ai plus aucun sens de l'heure
Cette mouche qui tourne en rond
A vraiment eu de la malchance
De s'égarer dans ma cellule
D'être prise avec le larron)

Et ils ont cassé mes lunettes
Et j'entends leurs ricanements
Quand ils ont coupé à mon doigt
Mon alliance avec une pince
Je n'avais pas pu l'enlever
Je n'ai qu'à dire ce qu'ils veulent
Et je retrouverai la paix
Ma couverture de coton
Peut-être un supplément de soupe
Je signerai tout simplement

inviata da larella - 10/11/2019 - 07:38



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org