Language   

L’inaccessible Rêve

Marco Valdo M.I.
Language: French


Related Songs

Promenade sur la Lagerstrasse
(Marco Valdo M.I.)
La Ville violée
(Marco Valdo M.I.)
Canzone de Lucien l'âne
(Lucien Lane)


L’inaccessible Rêve

Chanson française – L’inaccessible Rêve – Marco Valdo M.I. – 2022

LA ZINOVIE
est le voyage d’exploration en Zinovie, entrepris par Marco Valdo M. I. et Lucien l’âne, à l’imitation de Carl von Linné en Laponie et de Charles Darwin autour de notre Terre et en parallèle à l’exploration du Disque Monde longuement menée par Terry Pratchett.
La Zinovie, selon Lucien l’âne, est ce territoire mental où se réfléchit d’une certaine manière le monde. La Zinovie renvoie à l’écrivain, logicien, peintre, dessinateur, caricaturiste et philosophe Alexandre Zinoviev et à son abondante littérature.

LA ZINOVIE

Épisode 1 : Actualisation nationale ; Épisode 2 : Cause toujours ! ; Épisode 3 : L’Erreur fondamentale ; Épisode 4 : Le Paradis sur Terre ; Épisode 5 : Les Héros de l’Histoire ;
Épisode 6 : L’Endémie ; Épisode 7 : La Réalité ; Épisode 8 : La Carrière du Directeur ; Épisode 9 : Vivre en Zinovie ; Épisode 10 : Le But final ; Épisode 11 : Les nouveaux Hommes ; Épisode 12 : La Rédaction ; Épisode 13 : Glorieuse et grandiose Doussia ; Épisode 14 : Le Bataillon des Suicidés ; Épisode 15 : Les Gens ; Épisode 16 : Jours tranquilles au Pays ; Épisode17 : La Région ; Épisode 17 : La Région; Épisode 18 : Mémoires d’un Rat militaire


Épisode 19

Dialogue Maïeutique

LA VIE MÉLANGÉE  Vassili Kandinsky – 1907
LA VIE MÉLANGÉE Vassili Kandinsky – 1907


Et voilà, Lucien l’âne mon ami, on continue notre voyage en Zinovie ; on écoute ce qui se dit là-bas, ce que veulent dire les gens. Pour nous, il ne s’agit pas vraiment de réaliser une notice touristique ; il s’agit, comme on aura déjà pu le constater lors des épisodes précédents, d’une sorte de reportage des profondeurs.

En effet, Marco Valdo M.I., comme tu le dis, on a déjà pu se rendre compte de la manière particulière, du prisme original au travers duquel on appréhende la Zinovie et ses habitants et sa façon d’être et de fonctionner. Qu’en est-il cette fois de cette chanson dont je perçois – au travers de son titre – qu’elle a une parenté avec l’inaccessible étoile que Jacques Brel célébrait dans La Quête ?

Avant de décortiquer un peu ce nouvel épisode, Lucien l’âne mon ami, je vais retracer ceux qu’on a précédemment parcourus :

Épisode 1 : où on rencontre les guides – l’actuel étant un certain Foutine.
Épisode 2 : où on pressent la guerre ; épisode que j’avais dans un premier temps intitulé : « Chanson pour la prochaine », où on croise le destin et la mort.
Épisode 3 : où on découvre qu’on est les mouches de l’éternité.
Épisode 4 : où on envisage la Zinovie comme paradis.
Épisode 5 : où on aperçoit les héros du faux front arrière.
Épisode 6 : où on s’interroge sur le mystère de la disparition des dissidents.
Épisode 7 : où on décèle de pouvoir réel en Zinovie.
Épisode 8 : où la carrière du directeur ressemble à la carrière du dirigeant.
Épisode 9 : où on parcourt les chemins de la réussite dans la vie en Zinovie.
Épisode 10 : où la culture s’avère un moyen d’atteindre le but final.
Épisode 11 : où on apprend la création de l’homme nouveau – le novhom.
Épisode 12 : où une jeune fille ne passe pas ses examens.
Épisode 13 : où il est question d’amour.
Épisode 14 : où on dévoile le suicide organisé.
Épisode 15 : où on parle des gens de Zinovie.
Épisode 16 : où on compare la Zinovie d’aujourd’hui à celle d’hier.
Épisode 17 : où on visite la Zinovie cachée.
Épisode 18 : où on confesse le Rat soldat.
Et pour ce qui est de la proximité avec l’inaccessible étoile, je confirme tout à fait ton impression ; la Zinovie s’était fixé un rêve grandiose et c’est bien là son malheur : plus elle affirme vouloir le réaliser, plus elle s’en éloigne.

Ainsi, dit Lucien l’âne, je vois tout notre parcours et où il en était arrivé. Mais ensuite ?

Ensuite, dit Marco Valdo M.I., comme tout le monde le sait ou en tout cas, devrait le savoir, l’humanité (et peut-être aussi les autres espèces vivantes) vit deux vies en même temps ; plus exactement, elle vit sur deux plans, dans deux mondes parallèles ou superposés, je ne sais comment dire. Enfin, le monde concret où elle s’affronte aux choses matériellement, d’une part et d’autre part, le monde idéal et intangible où elle vit en rêvant. C’est dans ce dernier qu’elle dessine sa gloire, qu’elle atteint son état de grâce, qu’elle trouve libre parcours pour ses ambitions et pour ses envies les plus secrètes ; là, elle se révèle à elle-même. Et c’est aussi son lieu de ressourcement ; là-bas, elle peut développer ses élucubrations et ses espérances ; elle peut y mitonner ses plans à l’ombre de la liberté. C’est le domaine qui échappe aux autorités et c’est précisément ce qui les tracasse, surtout en Zinovie où rien ne peut échapper au Guide et à ses subalternes. C’est pourquoi, sur instructions aussi confidentielles qu’impératives, on a mis au point le « morpho », un instrument qui explore les mondes intimes des rêves. À peine inventé et à peine expérimenté, le « morpho » a été débranché, mis au secret car s’il révélait les pensées secrètes de chacun, il révélait aussi ruminations cachées du guide.

Oups, dit Lucien l’âne, c’est confondant ce morpho et je vois très bien pourquoi on l’a immédiatement détruit et mis au rebut. Comme quoi, la vérité n’est pas toujours bienvenue. Enfin, voyons ce qu’en dit la chanson et tissons le linceul de ce vieux monde menteur, dissimulateur, dictateur et cacochyme.

Heureusement !

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
D’où viennent tous ces gens ?
Y en avait-il avant ?
Il n’est pas bon en Zinovie
D’être un différent.
On peut bien vivre sa vie
Sans être un différent.
Pourtant des gens de chez nous
Amis, fils, filles, pépés, nounous,
Content des anecdotes anti,
Lisent la nuit des livres anti.
Chacun à n’importe quel moment
Peut devenir un différent.

Les gens dorment un tiers de leur temps.
Que font-ils, que pensent-ils en somnolant ?
Pensées vagabondes, songes inventifs ?
Sans contrôle, sans surveillance.
Jeux interdits, discours subversifs ?
Il faut conquérir les consciences :
Ordre du guide et du gouvernement.
On a mis le paquet et un tas d’argent,
Ainsi, on a inventé en Zinovie
Une nouvelle grande science :
L’étude du rêve, la morphométrie,
Et la machine à explorer les consciences.

Voilà le morpho, le révélateur de rêves :
Sur son grand écran tourne la Terre,
La boule bleue sans trêve ;
Elle grandit, partout, c’est la guerre
Et l’Amérique, l’Afrique, les océans,
Les forêts, les fleuves, les villes,
Les foules ; en grand cortège, les gens
Par milliers vont en une infinie file
Portant magique relique, un seul portrait,
Les femmes nues tendent les mains.
Et crient « Génie des génies », tu nous plais !
Le Guide rêve des lendemains.

L’alcoolo rêve de bistrots,
De bouis-bouis, de gargotes impeccables,
Flanqués de désintoxariums confortables,
Chauffés, avec des salles d’eau
Où sévissent des filles empathiques
En tablier blanc et gestes précis.
Des médecins comme à la clinique
Auscultent les ivrognes ahuris
Et ordonnent des traitements appropriés :
Vodka, cognac, bière, vin pour commencer.
Sur le toit, la réclame en couleurs clique :
Vive l’avenir radieux des alcooliques !

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2022/1/28 - 19:32



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org