Language   

Le Premier Chrétien

Marco Valdo M.I.
Language: French


Related Songs

Le Parti National Social
(Marco Valdo M.I.)
Le Provocateur
(Marco Valdo M.I.)
Nous les ânes
(Lucien Lane)


Le Premier Chrétien

Chanson française – Le Parti et les Paysans – Marco Valdo M.I. – 2021

Épopée en chansons, tirée de L’Histoire du Parti pour un Progrès modéré dans les Limites de la Loi (Dějiny Strany mírného pokroku v mezích zákona) de Jaroslav Hašek – traduction française de Michel Chasteau, publiée à Paris chez Fayard en 2008, 342 p.

Épisode 1 – Le Parti ; Épisode 2 – Le Programme du Parti ; Épisode 3 – Le Fils du Pasteur et le Voïvode ; Épisode 4 – La Guerre de Klim ; Épisode 5 : La Prise de Monastir ; Épisode 6 : La Vérité sur La Prise de Monastir ; Épisode 7 – Le Parti et les Paysans

Épisode 8

Dialogue maïeutique

LA RÉUNION RÉVOLUTIONNAIRE  Ilia Répine – 1883
LA RÉUNION RÉVOLUTIONNAIRE Ilia Répine – 1883


Dans cette histoire du Parti (le Parti pour un Progrès modéré dans les Limites de la Loi), lequel incarne l’image de l’histoire de tous les autres partis, dit Marco Valdo M.I., on a jusqu’ici vu arriver outre son créateur, Jaroslav Hašek, le poète Gustav, le voïvode Klim et comme il faut s’y attendre, ce défilé ne fait que commencer. En plus des héros, des enthousiastes, des militants, des convaincus, il vient au Parti toutes sortes de curieux.

Oh oui, dit Lucien l’âne, c’est bien normal. Les gens cherchent leur voie dans la vie et beaucoup espèrent trouver une solution à leurs difficultés dans l’action des partis. C’est, à mon avis, faire la plupart du temps preuve d’un assez grand optimisme, mais le fait est qu’il en va ainsi.

D’autant plus, Lucien l’âne mon ami, quand le Parti, comme celui de Hašek, tient ses réunions dans des salles d’établissements accessibles au public. Au début, ils sont assez peu nombreux et comme dans la meilleure tradition, on tient les réunions autour d’une simple table. Puis, il a fallu étendre un peu. Comme tu l’as sans doute déjà vu, le titre de la chanson est « Le Premier Chrétien ». En fait, le Parti l’appelle ainsi, car c’est quelqu’un de très pieux et qui d’ailleurs, ne fait pas mystère de sa foi. Il vient même en partie au parti par prosélytisme. Cependant, comme le révèle la chanson, c’est un sournois et il est plein d’autres défauts.

Si je comprends bien, dit Lucien l’âne, c’est une canaille dévote.

En effet, reprend Marco Valdo M.I., les bigots et Les Bigotes ont des tempéraments cauteleux, mais ce personnage nourri de piété et d’hosties, qui répond au joli nom de Kopek, va se démontrer encore plus abject qu’on peut l’imaginer. Sinueux dans ses déterminations, c’est un traître fondamental : il trahit successivement tout et tout le monde : sa croyance, son Dieu et in fine, ceux qui l’avaient accueilli parmi eux et le Parti tout entier.

C’est bien ce que je pensais de lui, s’exclame Lucien l’âne. Ce Kopek n’en vaut pas un ; de kopek, je veux dire.

Pas besoin de préciser ça, dit Marco Valdo M.I. en riant, j’avais saisi. Monsieur Kopek est un cas emblématique de ce qui attend tout parti et cela, quel que soit le régime en place. Il y a toujours un espion, un indicateur, un agent de renseignement qui doit nécessairement se joindre à ces réunions. Sinon, comment savoir ce qui s’y dit, ce qui s’y ébauche. Du point de vue de la police, c’est une nécessité et même si elle est – elle doit être – confidentielle, c’est une fonction plus ou moins officielle et plus ou moins, rétribuée. Mais Kopek, finalement, même pour la police, n’est pas fiable et la seule personne qui parvient à le tenir à peu près droit, c’est sa femme, qui le dresse et arrive à le tenir par la peur qu’elle lui inspire.

Pauvre homme, dit Lucien l’âne, et d’après ce que j’en sais, il y en a des millions comme ça dans le monde. Alors, tissons le linceul de ce vieux monde bigot, menteur, lâche, traître et cacochyme.

Heureusement !

Ainsi Parlaient, Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
Monsieur Kopek, homme très pieux,
S’en est venu chez nous défendre Dieu,
Comme un croyant parmi les païens,
Au Parti, on l’appelle « le premier chrétien ».
Croque-mort de métier,
Il veut vivre et mourir dans sa foi.
Nous, nous avions plutôt décidé
De le faire abjurer, ne fût-ce qu’une fois.
En plus de sa totale confiance en Dieu,
Il était hanté par le démon du jeu.

Au Parti, on jouait de petites mises.
Un samedi, Kopek mit sa belle chemise
Et pria que dans la partie, on le laisse entrer.
Il se signa avant de commencer.
Dieu l’accompagnait, il gagna tout au début ;
Ensuite, jusqu’au dernier sou, il a tout perdu.
Pour continuer, il emprunta ;
Pour emprunter, il abjura.
Kopek perdit encore, Dieu l’avait abandonné ;
Pire, sa femme venait le rechercher.

À la Montagne sainte, Kopek fit alors pénitence.
Au retour, il dévoila nos jeux interdits
Et sur la foi régénérée de sa croyance,
À la police, il dénonça notre Parti,
Nos jurons, nos sacrilèges et nos infamies :
On insultait l’Empereur, on moquait Dieu,
Le fils, l’Esprit et toute sa Sainte Famille.
Sa Majesté doit venir à Prague sous peu ;
Assurément, il faut surveiller de près
Nos dangereuses activités de suspects.

Au Parti, Kopek le dévot était brûlé,
Sa femme l’avait définitivement cloîtré.
Vu son incapacité à continuer sa mission.
Kopek remit à la Sûreté, sa démission.
Pour l’État, il fallait incessamment
Trouver à l’espion pieux un remplaçant.
On vit venir alors Monsieur Mark,
Un brave homme, père de six enfants.
Qui était ce Monsieur Mark ?
On devait l’apprendre rapidement.

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2021/7/9 - 20:54



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org