Language   

La révolte

Sébastien Faure
Language: French

List of versions


Related Songs

L’Internationale des enfants
(Sébastien Faure)
Le petit Lauriston (Berceuse pataphysique à récapitulation)
(Boris Vian)
Adèle
(Les quatre Barbus)


Testo di Sebastien Faure
Musica di anonimo.
Ripreso da La musica dell'altra Italia, sezione Canzoniere internazionale.

Sébastien Faure.
Sébastien Faure.


Nous sommes les persécutés
De tous les temps et de toutes les races
Toujours nous fûmes exploités
Par les tyrans et les rapaces
Mais nous ne voulons plus fléchir
Sous le joug qui courba nos pères
Car nous voulons nous affranchir
De ce qui cause nos misères.

Eglise, parlement, capitalisme et la magistrature,
Patrons et gouvernants, libérons-nous de cette pourriture,
Pressant est notre appel, donnons l'assaut au monde autoritaire,
Et d'un coeur fraternel, nous réaliserons l'idéal libertaire.

Ouvriers ou bien paysans
Travailleurs de la terre ou de l'usine
Nous sommes dès nos jeunes ans
Réduis au labeur qui nous mine.
D'un bout du monde à l'autre bout
C'est nous qui créons l'abondance
C'est nous tous qui produisons tout
Et qui vivons dans l'indigence.

Eglise, parlement, capitalisme et la magistrature,
Patrons et gouvernants, libérons-nous de cette pourriture,
Pressant est notre appel, donnons l'assaut au monde autoritaire,
Et d'un coeur fraternel, nous réaliserons l'idéal libertaire.

L'Etat nous écrase d'impôts
Il faut payer ses juges et sa flicaille
Et si nous protestons trop haut
Au nom de l'ordre on nous mitraille
Les maîtres ont changé cent fois
C'est le jeu de la politique
Quels que soient ceux qui font les lois
C'est bien toujours la même clique.

Eglise, parlement, capitalisme et la magistrature,
Patrons et gouvernants, libérons-nous de cette pourriture,
Pressant est notre appel, donnons l'assaut au monde autoritaire,
Et d'un coeur fraternel, nous réaliserons l'idéal libertaire.

Pour défendre les intérêts
Des flibustiers de la grande industrie
On nous ordonne d'être prêts
A mourir pour notre patrie
Nous ne possédons rien de rien
Nous avons horreur de la guerre
Voleurs, défendez votre bien
Ce n'est pas à nous de le faire.

Eglise, parlement, capitalisme et la magistrature,
Patrons et gouvernants, libérons-nous de cette pourriture,
Pressant est notre appel, donnons l'assaut au monde autoritaire,
Et d'un coeur fraternel, nous réaliserons l'idéal libertaire.

Contributed by Riccardo Venturi - 2006/8/13 - 09:56




Language: Italian

Versione italiana di Riccardo Venturi
13 agosto 2006
LA RIVOLTA

Noi siamo i perseguitati
di ogni tempo, di ogni razza
sempre fummo sfruttati
ma non vogliamo piegarci
sotto il giogo che incurvò i nostri padri
perché vogliamo liberarci
dalla causa delle nostre miserie.

Chiesa, parlamento, capitalismo e magistratura,
padroni e governanti, liberiamoci da questo marciume,
il nostro appello è pressante, diamo l’assalto al mondo autoritario,
e con cuore fraterno realizzeremo l’ideale libertario.

Operai, oppure contadini,
lavoratori della terra o della fabbrica,
siamo, fin dai nostri anni più verdi
ridotti alla fatica che ci mina.
Da un capo all’altro del mondo
siamo noi a crear l’abbondanza,
siamo noi a produrre ogni cosa
e a vivere nell’indigenza.

Chiesa, parlamento, capitalismo e magistratura,
padroni e governanti, liberiamoci da questo marciume,
il nostro appello è pressante, diamo l’assalto al mondo autoritario,
e con cuore fraterno realizzeremo l’ideale libertario.

Lo stato ci schiaccia di tasse,
occore pagare i suoi giudici e la sua sbirraglia
e se protestiamo a voce troppo alta
in nome dell’ordine ci sparano con la mitraglia
I padroni son cambiati cento volte,
è il gioco della politica
ma chiunque sia che fa le leggi,
è sempre e comunque lo stesso imbroglio.

Chiesa, parlamento, capitalismo e magistratura,
padroni e governanti, liberiamoci da questo marciume,
il nostro appello è pressante, diamo l’assalto al mondo autoritario,
e con cuore fraterno realizzeremo l’ideale libertario.

Per difendere gli interessi
dei filibustieri della grande industria
ci viene ordinato di essere pronti
a morire per la patria
non possediamo niente di niente
abbiamo orrore della guerra
ladri, difendetevi da soli i vostri beni,
non tocca a noi farlo.

Chiesa, parlamento, capitalismo e magistratura,
padroni e governanti, liberiamoci da questo marciume,
il nostro appello è pressante, diamo l’assalto al mondo autoritario,
e con cuore fraterno realizzeremo l’ideale libertario.

2006/8/13 - 10:07




Language: French

Versione del gruppo belga René Binamé dall'album intitolato "71.86.21.36" del 1996.

binam71
LA RÉVOLTE

Nous sommes les persécutés de tous les temps et de toutes les guerres
Toujours nous fûmes exploités par les tyrans et leur cerbères
Mais nous ne voulons plus fléchir sous le joug qui courba nos pères
Car nous voulons nous affranchir de ce qui cause nos misères

Église parlement magistrature état militarisme
Patrons et gouvernant débarrassons-nous du capitalisme
Pressant est notre appel donnons l’assaut au monde autoritaire
Et d’un cœur fraternel nous réaliserons l’idéal libertaire

Ouvriers ou bien paysans travailleurs de la terre ou de l’usine
Nous sommes dès nos jeunes ans réduits au labeur qui nous mine
D’un bout du monde à l’autre bout c’est nous qui créons l’abondance
C’est nous tous qui produisons tout et nous vivons dans l’indigence

Église parlement magistrature état militarisme
Patrons et gouvernant débarrassons-nous du capitalisme
Pressant est notre appel donnons l’assaut au monde autoritaire
Et d’un cœur fraternel nous réaliserons l’idéal libertaire

L’état nous écrase d’impôt il faut payer ses juges sa flicaille
Et si nous protestons trop haut, au nom de l’ordre on nous mitraille
Les maîtres ont changé cent fois c’est le jeu de la démocratie
Quelque soit ceux qui font les lois c’est toujours la même supercherie

Église parlement magistrature état militarisme
Patrons et gouvernant débarrassons-nous du capitalisme
Pressant est notre appel donnons l’assaut au monde autoritaire
Et d’un cœur fraternel nous réaliserons l’idéal libertaire

Pour défendre les intérêts des flibustiers de la grande industrie
On nous ordonne d’être prêts à mourir pour notre patrie
Nous ne possédons rien de rien nous avons l’horreur de la guerre
Voleurs défendez votre bien ce n’est pas à nous de le faire

Église parlement magistrature état militarisme
Patrons et gouvernant débarrassons-nous du capitalisme
Pressant est notre appel donnons l’assaut au monde autoritaire
Et d’un cœur fraternel nous réaliserons l’idéal libertaire

Contributed by Bart Pestalozzi - 2010/8/31 - 09:20


Comme - pour des raisons incompréhensibles, la vidéo de Binamé est noire comme le trou du volcan... Voici une excellente version - celle des Quatre Barbus interprètes d'Adèle Adèle et du Petit Lauriston Le petit Lauriston (Berceuse pataphysique à récapitulation)... et par la même occasion, un petit film...


Cordial

Lucien Lane

Lucien Lane - 2012/6/16 - 09:40



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org