Language   

Piazza Fratelli Bandiera

I Gufi
Language: Italian (Lombardo Milanese)

List of versions


Related Songs

Sudameritalia
(I Gufi)
Ma mi
(Giorgio Strehler)
Gabriella
(I Gufi)


[1965]
Album “Milano tua” di Nanni Svampa e “Milano canta” dei Gufi.
Scritta da Nanni Svampa




Canzone contro la guerra al verde (e ai più deboli) nelle nostre avvelenate metropoli…
A gh'era
in piazza Fratelli Bandiera
a gh'era
on veggètt che soo no s'el gh'aveva
vottant'ann
o giù de lì.

A gh'era
in piazza Fratelli Bandiera
a gh'era
on tocchell de giardin indove 'l podeva
anmò tirà 'l fiàa
e stà giù a cicciarà.

Ma on bel dì a tutela del verde
hinn rivàa
e hann streppàa sù tuss coss
quatter piant i banchétt e la scesa
indove 'l podeva anmò ciappà '1 fresch.
El veggètt
poggiàa a la ringhera
quand l'ha vist
l'è 'ndàa giò come on sass:
un attacco di arteriosclerosi
così han detto el dì adrée a l'ospedal.

Vers sera
in piazza Fratelli Bandiera pien de macchin
gh'è on veggètt che ogni tant el dà foeura:
el se mett
propi in mezz
a la strada
al mett giò el so vasett de gerani
ona cadrega
e poeu 'l vosa quand passa on quaj ghisa:
“Ohej, sent che arietta
che gh'emm
anca incoeu!”

Contributed by Bartleby - 2011/6/8 - 15:11




Language: Italian

Tentativo di traduzione italiana di Bartleby.
PIAZZA FRATELLI BANDIERA

C’era
In piazza Fratelli Bandiera
C’era
Un vecchietto che non so se avesse
Ottant’anni
O giù di lì.

C’era
In piazza Fratelli Bandiera
C’era
Un giardinetto dove lui poteva
Andare a riposarsi
E star fuori a chiacchierare.

Ma un bel giorno sono arrivati
Quelli del Comune, tutela del verde pubblico
E hanno fatta piazza pulita di tutto
Quattro piante, un tavolino e una sedia
Dove lui poteva andare a prendere il fresco.
Il vecchietto
Appoggiato al balcone
Quando ha visto quello
È andato giù come un sasso
Un attacco di aterosclerosi
Così han detto ieri all’ospedale.

Verso sera
In piazza Fratelli Bandiera piena di macchine
C’è un vecchietto che ogni tanto dà di matto:
si mette
proprio in mezzo
alla strada
il suo vasetto di gerani
una sedia
e poi quando passa un vigile gli dice:
“Ehi, senta che arietta
Che ci abbiamo
Anche oggi!”

Contributed by Bartleby - 2011/6/8 - 15:12




Language: French

Version française - PLACE FRATELLI BANDIERA – Marco Valdo M.I. – 2011
Chanson italienne (Milanais) – Piazza Fratelli Bandiera – I Gufi – 1965
d'après la version italienne de Bartleby.

En somme, Lucien l'âne mon ami, ces hiboux (mais oui, hiboux se dit « gufi » en italien), donc ces hiboux font généralement de très chouettes chansons et je trouve que celle-ci est particulièrement intéressante. D'abord, car elle est de grande qualité, mais ce n'est pas à ça que je pensais, c'est plutôt à ce qu'elle raconte. En fait, c'est l'histoire de la déshumanisation de la vie citadine avec la destruction des espaces publics au profit et pour le profit du privé, des promoteurs, des gens malades de l'avidité.

Je vois le genre, dit Lucien l'âne, ces escrocs sans aucun scrupule pour qui seul compte leur profit... En fait, c'est un pur épisode de la Guerre de Cent Mille Ans que les riches mènent contre les pauvres afin d'accroître leurs richesses. Ils ne se soucient de rien et tout est bon pour eux du moment qu'ils en tirent leur miel. Ils s'escroquent même entre eux. J'en ai connu dans toutes les villes et à toutes les époques ; j'en ai même connu qui n'hésitaient pas à chasser les gens de chez eux...

Et bien, c'est exactement ce qui se passe dans la chanson. Mais elle a quelque chose de particulier et c'est ce qui ajoute par rapport à d'autres chansons sur le même thème, par exemple « Le Petit Jardin »de Jacques Dutronc (qu'il faudra mettre dans les CCG) : ce personnage du petit vieux et son destin... On sent très bien qu'il incarne la ville, le quartier lui-même... Et comme la chanson date de 1965, depuis, la chose n'a fait que croître et embellir... La ville tentaculaire (mais Verhaeren parlait déjà des villes tentaculaires) s'est encore étendue, elle a mangé tous ses faubourgs, elle a repoussé plus loin encore sa coulée de béton et d'asphalte.

Pour tous ces petits vieux, pour nous-mêmes, surtout toi qui le sera un jour, il est plus que nécessaire de tisser le linceul de ce monde efficace, édificateur, ravageur, profitable et cacochyme.

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane.
PLACE FRATELLI BANDIERA

Il était
Sur la Place Fratelli Bandiera
Il était
Un petit vieux dont je ne sais s'il avait
Quatre-vingts ans
Ou à peu près

Il y avait
Sur la Place Fratelli Bandiera
Il y avait
Un petit jardin où il pouvait
Aller se reposer
Et être à l'air pour causer

Mais un jour sont arrivés
Les gens de la Commune, service de l'environnement
Ils ont fait place nette de tout
Quatre plantes, une petite table et une chaise
Où il pouvait aller prendre le frais
Le petit vieux
Appuyé à son balcon
Quand il a vu ça
Et tombé comme une pierre
Une attaque cardiaque
C'est ce qu'ils ont dit hier à l'hôpital

Quand tombe le soir
Place Fratelli Bandiera emplie de voitures
Il y a un petit vieux qui régulièrement pète un câble
Il se met
Juste au milieu
De la route
Avec son pot de géranium
Une chaise
Et quand passe un vigile, il lui dit :
« Hé, sens-tu cet air-ci
Que nous avons
Encore aujourd'hui ! »

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2011/6/10 - 21:58


Una simpatica canzone dialettale milanese piena di sentimento con la base musicale molto francese! Questa per me e'indimenticabile e faceva parte degli altri brani molto piacevoli dei primi 45 giri de "I Gufi". Finalmente sono riuscito a trovarla su questo sito mentre le altre canzoni de "I Gufi" sono su You Tube! Grazie e cordiali saluti.

Angelo Zanolla - 2013/7/23 - 04:08


Condivido in pieno il giudizio. Aggiungo che Nanni Svampa ha realizzato una versione da solista, altrettanto bella.
Andrea

Andrea Salvarani - 2016/8/27 - 22:19



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org