Language   

Mort est le propre de l'homme mort

Marco Valdo M.I.
Language: French


Related Songs

Amériques
(Marco Valdo M.I.)
Citizen of Wallonia ! Et ric et rac !
(Marco Valdo M.I.)
Nous les ânes
(Lucien Lane)


Mort est le propre de l'homme mort

Canzone léviane – Mort est le propre de l'homme mort – Marco Valdo M.I. – 2009
Cycle du Cahier ligné – 77


Mort est le propre de l'homme mort est la septante-septième chanson du Cycle du Cahier ligné, constitué d'éléments tirés du Quaderno a Cancelli de Carlo Levi.




Mort est le propre de l'homme mort est la septante-septième chanson du Cycle du Cahier ligné, constitué d'éléments tirés du Quaderno a Cancelli de Carlo Levi.


Ben, dis donc, c'est pas la joie, ta nouvelle canzone, dit Lucien l'âne aux yeux désespérés. Si vous continuez comme çà, on va tous crever, même nous les ânes, même moi qui ai résisté à la peste et à l'Inquisition, moi qui avais croisé Cervantès du côté d'Alger et Champollion sur les bords du Nil... Et toute cette catastrophe arrive par l'avidité, par la goinfrerie... en somme, pour résumer l'affaire, par l'imprévoyance, par l'humaine bêtise... Faudrait voir à vous calmer, toutes tendances confondues (ou presque)... Nous les ânes, on ne détruit pas notre planète, ni la vôtre...

Ma parole, mon ami Lucien l'âne, tu n' y vas pas par quatre chemins et tu dis des choses très franches et très dures et d'autant plus dures qu'elles sont justifiées et justes. Laisse-moi cependant te dire, et prends-le en considération, ceci que seule une minorité des humains se comporte si odieusement... Et j'ajoute que c'est cette même minorité qui impose ses exactions au reste des humains également, outre de massacrer les espèces végétales et animales et de détruire les paysages et l'environnement...

Cela, dit Lucien l'âne, je le sais... C'est d'ailleurs le combat central de la Guerre de Cent Milles Ans que les riches (cette fameuse minorité – il en est même qui en font une gloriole de leur richesse) mènent contre les pauvres et comme tu le montres si bien, contre toutes les espèces vivantes – seuls peut-être les vers, les protozoaires et d'autres unicellulaires y survivront-ils. Et tout ça pour tenir leurs fesses au chaud... Ce sont des gens bien impudents et à mon sens, des assassins, des génocidaires... Et ce qui me stupéfie, c'est que non seulement, on les laisse faire impunément, mais que certains leur donnent raison. C'est proprement insensé.

C'est bien là, en effet, le sens de la canzone... Le cours de la méditation de notre ami le prisonnier - guerrier-blessé... Avec cette antienne : Mort est le propre de l'homme mort . J'insiste quand même sur l'avertissement qu'il diffuse en disant : « Le développement durable / Splendide idée de lapin. »... Tu connais le lapin; il est charmant, mais la réflexion n'est pas son fort... Donc, une idée un peu courte... Tu connais la réputation du lapin; on le dit myope et c'est exactement çà.. Il ne voit pas beaucoup plus loin que le sillon dans lequel il court; il en va de même pour ses raisonnements... Le lapin ne voit pas que le problème, la vraie plaie, le seul, mais immense risque, c'est le développement... et le rendre durable ne fait qu'assurer la catastrophe. Mais il ne faut pas en vouloir au lapin, comme on dit chez nous c'est un brave.

Autrement dit, répond Lucien l'âne en raclant sèchement le sol gelé, le développement durable nous conduirait tout aussi bien et durablement vers l'anéantissement. C'est assez logique d'ailleurs... Si déjà en l'état, ils détruisent la planète; ce sera pire encore en développant durablement, de surcroît. Ça me rappelle cet âne idiot (car il y a aussi des ânes idiots) qui arrive au bord de la rivière, à l'endroit où elle est fort profondément encaissée, un lieu-dit Pont du Diable et qui constate que le pont est effondré et s'élance néanmoins car il veut à tout prix atteindre l'autre côté... Paix à cet âne ! Ainsi, tu vois bien, Marco Valdo M.I., combien il est temps de tisser le linceul de ce vieux monde arrogant et cacochyme...

Je vois, je vois, dit Marco Valdo M.I. d'une voix douce. Espérons qu'il est encore temps de faire machines arrière toutes... Avec çà, il est encore plus nécessaire de s'en tenir à notre devise : Ora e sempre : Resistenza ! Maintenant et toujours : Résistance !

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
Communiste, socialiste, capitaliste,
Libéral, populiste, nationaliste
Tous pour le développement, blanc ou noir,
Le développement pour tous Blancs ou Noirs,
Le développement durable
C'est la mode du monde
Monde de tentations enviables,
Une ronde autour du monde
Marchandises, biens délectables,
Tête de mort dans la tête de tous,
Mort est le propre de l'homme mort
Du vivant comme du mort
Quelque part, il y a un pou qui tousse.
Le développement durable ?
Splendide idée de lapin.
Le développement du râble ?
Comiques les orateurs, comiques les responsables,
Je suis pour, dit le lapin
Mort est le propre de l'homme mort
Ruée vers l'or
Vert, blanc, bleu, noir
Blancs, jaunes, noirs
Ruée vers la mort
Le soleil naît tous les jours;
Consolation stupide
L'astre du matin se lèvera un jour
Dans le plus futile des vides.
La révolte ou la disparition de l'humain.
Demain, il n'y aura plus rien
Marin, voici le dernier port
Mort est le propre de l'homme mort

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2010/1/13 - 11:26



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org