Lingua   

Le soldat mécontent

anonimo
Lingua: Francese



Dès le matin au point du jour,
On entend ces maudits tambours, (bis)
Qui nous appellent à ce noble exercice.
Mais toi pauvre soldat
C'est ton plus grand supplice.

Les caporaux et les sergents
Vous font aligner sur deux rangs. (bis)
L'un dit "Recule !" et l'autre dit "Avance !"
Et toi pauvre soldat
Faut prendre patience.

Si l'argent du prêt est mangé
Il ne faut pas s'en étonner. (bis)
Les caporaux s'en vont boire de la bière
Et toi pauvre soldat
Va boire à la rivière.

La patience que nous perdrons
Si jamais en guerre nous allons. (bis)
Ah ! Si jamais nous partons en campagne
De bons coups de fusils
Paieront les coups de cannes.

Qui a composé la chanson ?
C'est un tambour du bataillon, (bis)
C'était un soir en battant la retraite,
En pensant à sa mie,
Que toujours il regrette.

[La campagne, elle est arrivé;
Mon capitaine j’ai tué.
Mon lieutenant et mon sergent s’en doutent.
Soldats et caporaux
L’armée est en déroute.]*
* 5a strofa alternativa, ripresa dalla versione di Beppe Chierici e Daisy Lumini


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org