Language   

Les beaux métiers

Gilles Vigneault
Language: French


Related Songs

Mon Pays
(Gilles Vigneault)


[1982]
Album "Combien de fois faut-il parler d'amour"
Le charpentier dit volontiers
Rien de niveau sur la planète
Mais ça reste un métier honnête
Tu pourrais faire un charpentier

Mais ne fais pas un militaire
Car ce n'est pas un beau métier
D'aller tuer des charpentiers
De l'autre côté de la terre

Il vaut mieux perdre la guerre
Que d'aller au pas du pauvre soldat

Le jardinier dit volontiers
Il a fait beau d'un jour de pluie
Ça c'est un métier pour la vie
Tu pourrais faire un jardinier

Mais ne fais pas un militaire
Car ce n'est pas un beau métier
D'aller tuer des jardiniers
De l'autre côté de la terre

Il vaut mieux perdre la guerre
Que d'aller au pas du pauvre soldat

Le savant dit si vous saviez
Si vous saviez mon ignorance
Le métier de la connaissance
Est mal connu et journalier

Mais ne fais pas un militaire
Car ce n'est pas un beau métier
D'aller tuer des journaliers
De l'autre côté de la terre

Il vaut mieux perdre la guerre
Que d'aller au pas du pauvre soldat

Le prisonnier dit volontiers
Faire du temps parlant de l'ombre
Mais en voulant sortir du nombre
Tu pourrais faire un prisonnier

Mais ne fais pas un militaire
Car ce n'est pas un beau métier
D'aller tuer des prisonniers
De l'autre côté de la terre

Il vaut mieux perdre la guerre
Que d'aller au pas du pauvre soldat

Le chansonnier dit volontiers
J'aurais aimé être poète
Or pour si peu qu'il le souhaite
Chacun peut faire un chansonnier

Mais ne fais pas un militaire
Car ce n'est pas un beau métier
D'aller tuer des romanciers
De l'autre côté de la terre

Il vaut mieux perdre la guerre
Que d'aller au pas du pauvre soldat

Le brigadier dit volontiers
Il faut être prêt pour la guerre
Il faut des armes pour la faire
Reprend en choeur le financier

Mais ne fais pas un militaire
Car ce n'est pas un beau métier
D'aller casser des sabliers
De l'autre côté de la terre

Il vaut mieux perdre la guerre
Que d'aller au pas du pauvre soldat

Du dernier robot à deux pieds
Jusqu'aux distinctions les plus hautes
Du brancardier au cosmonaute
La mort se prend pour un métier

Car le destin d'un militaire
C'est de devenir son fusil
De devenir son propre outil
C'est le plus triste sur la terre
Le destin des militaires
Qui s'en vont au pas
Tuer des soldats.

Contributed by Alessandro - 2009/2/22 - 19:46



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org