Language   

La chanson de Chveik le soldat

Marco Valdo M.I.
Language: French


Related Songs

Nous les ânes
(Lucien Lane)
Karel Kryl: Nevidomá dívka
(GLI EXTRA DELLE CCG / AWS EXTRAS / LES EXTRAS DES CCG)
Der Zoologe von Berlin
(Frank Wedekind)


La chanson de Chveik le soldat

Chanson française très respectueuse de l'honneur militaire. 13 août 2008 – À la gloire de Jaroslav Hasek et de l'immortel soldat Chveik et son lieutenant Lucas.
A priori sur l'air d'un autre Cacanien intitulé : « Ah, vous dirais-je , Maman... », le dénommé Wolfgang Amadeus Mozart, qui aurait bien aimé Chveik.

Chveik ... Tu sais bien Chveik, celui qui faillit être condamné à mort sévèrement car il avait remarqué à haute voix qu' il y avait des mouches qui avaient chié sur le portrait de l'Empereur dans la taverne où il buvait sa bière, ce soldat dont l'antienne était « Oui, mon Lieutenant ! ». Chveik fut sans doute le plus parfait des crétins qu'une armée ait jamais engagé et pourtant, Chveik est un des héros les plus subtils et des plus utiles de l'histoire de l'humanité. En fait, si face aux pouvoirs, les hommes appliquaient la méthode Chveik, aucune autorité n'y résisterait. En cela, Chveik (en fait, son créateur Iaroslav Haçek) est un génie. Un génie et un génie par le rire. Mais aussi bien, les sbires de l'Empire de Cacanie n'avaient pas vraiment tort de le soupçonner d'être un monumental danger terroriste; Chveik est en quelque sorte le terroriste malgré lui.

Chveik serait une sorte de bombe à comique...

Alors pour faire connaître Chveik , déserteur malgré lui – il déserta à force de foncer sur l'ennemi, il quitte le champ de bataille – et surtout pour chanter ses louanges, j'ai écrit un poème qui est aussi bien une chanson. Moi, je la chante sur un air d'un autre Cacanien intitulé : « Ah, vous dirais-je , Maman... », le dénommé Wolfgang Amadeus Mozart, qui aurait bien aimé Chveik. Et d'ailleurs, je m'en vais vous le fredonner...

Ainsi Parlait Marco Valdo M.I.
Ordonnance de mon lieutenant
Je suis très obéissant
Je me lève en chantant
Bien avant mon lieutenant

Si vous ne me connaissez pas
Je suis Chveik le soldat
Si vous ne me connaissez pas
Je suis Chveik le soldat

Je fais la barbe au lieutenant
Chaque jour au campement
Je lui tends sa brosse à dents
Chaque matin à mon lieutenant

Si vous ne me connaissez pas
Je suis Chveik le soldat
Si vous ne me connaissez pas
Je suis Chveik le soldat

Je prépare ses sous-vêtements
Pour équiper mon lieutenant
Je repasse l'uniforme blanc
Pour habiller mon lieutenant

Si vous ne me connaissez pas
Je suis Chveik le soldat
Si vous ne me connaissez pas
Je suis Chveik le soldat

J'ai le sens de l'honneur
Je ne connais pas la peur
Je salue les couleurs
J'embrasse le portrait de l'empereur

Si vous ne me connaissez pas
Je suis Chveik le soldat
Si vous ne me connaissez pas
Je suis Chveik le soldat

Sur les ordres du commandant
Ce matin, mon lieutenant
Me dit Chveik en avant
J'obtempère au lieutenant

Si vous ne me connaissez pas
Je suis Chveik le soldat
Si vous ne me connaissez pas
Je suis Chveik le soldat


À la bataille, sur le champ
On doit foncer en avant
Je me dis Chveik, c'est le moment
Je m'élance en hurlant

Si vous ne me connaissez pas
Je suis Chveik le soldat
Si vous ne me connaissez pas
Je suis Chveik le soldat

Pour obéir à mon lieutenant,
Je suis parti en avant.
En mémoire de mon lieutenant,
J'ai continué en avant.

Si vous ne me connaissez pas
Je suis Chveik le soldat
Si vous ne me connaissez pas
Je suis Chveik le soldat

Le lieutenant n'est pas parti
Il était déjà mort, pardi
Le lieutenant n'a pas suivi
Il était déjà tout raidi

Si vous ne me connaissez pas
Je suis Chveik le soldat
Si vous ne me connaissez pas
Je suis Chveik le soldat


J'ai poussé d'énormes cris
J'ai couru sus à l'ennemi
Je suis arrivé ainsi
À travers les lignes ennemies

Surtout, ne me reconnaissez pas
J'étais Chveik le soldat
Surtout, ne me reconnaissez pas
J'étais Chveik le soldat

J'ai jeté mon beau fusil
J'ai jeté tous mes habits
J'ai quitté la Cacanie
Et je recommence ma vie

Surtout, ne me reconnaissez pas
J'étais Chveik le soldat
Et surtout, oubliez-moi,
J'étais Chveik le soldat.

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2009/1/30 - 18:52



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org