Language   

Chanson du départ

Marco Valdo M.I.
Language: French



Pour les fascistes, subversifs nous étions
Agitateurs irréductibles et félons
Dix, dix traîtres à la patrie
Dix, dix à refuser l'étrange bouillie
À vomir ces noirs insectes de l'infamie.
Dix, dix à faire face
À refuser la lavasse
Où naviguaient de vagues cafards
Cuits vivants dans ce brouet noir
Ordre d'avancer tout dret
Valise à la main,
Menottes aux poignets
En colonnes, dans le matin
Remis par les fascistes italiens
Aux SS, mitraillette au poing
Chiens en laisse, prêts à tirer
Gestapo, brassards, croix gammées
On sentait notre fin arriver.

Pour les fascistes, subversifs nous étions
Agitateurs irréductibles et félons
Dix, dix traîtres à la patrie
Dix, dix à refuser l'étrange bouillie
À vomir ces noirs insectes de l'infamie.
J'avais vingt-deux ans à peine
Deux ans de prison derrière moi
Au cœur, un vide, une folle peine.
Un ordre, des cris, le départ.
En colonnes, du fort à la gare.
Autres SS, autres chiens sur les quais
Pas de politesses, coups de crosse, coups de pieds
Aboiements, hurlements matinaux
Poussés dans les wagons à bestiaux.
Cent ou plus comme des bêtes entassés
Chargement terminé, wagons bouclés.
L'air commençait à manquer
La peur, la peur creusait nos pensées.


Cris, peur, silence dans les wagons.
Angoisse, attente, première station.
Quelle prison ? Quelle infernale destination ?

Cris, peur, silence dans les wagons.
Angoisse, attente, première station.
Quelle prison ? Quelle infernale destination ?


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org