Language   

Il Suddito Peggiore

Mercanti di Liquore
Language: Italian

List of versions


Related Songs

Fame Nera
(Mercanti di Liquore)
L'uomo che non dorme mai
(Mercanti di Liquore)
Sette fratelli
(Mercanti di Liquore e Marco Paolini)


2005
Che/cosa/te/ne /fai/di/un/titolo

All'origine delle dittature... Più ampi commenti nel commento alla versione francese
Siccome che sono stanco, stanco di essere contro
va bene allora mi arrendo, ritorno tranquillo al mio posto
da oggi mi voglio occupare soltanto di televisione
seguire con trepidazione il rito eccitante del quiz
anch'io voglio fare il guardone di 4 imbecilli rinchiusi
attingere informazione da un qualsivoglia tg...

Sissignore sissignore sono il suddito peggiore
sissignore sissignore sono il suddito peggiore
sissignore sissignore sono il suddito peggiore

Io godo al pensiero che niente, che niente dipende da me
è una facoltà inebriante poter non decidere
che bello potermi curare soltanto degli affari miei
che gioia sentirmi già ostile a chi non si cura dei suoi

Sissignore sissignore sono il suddito peggiore
sissignore sissignore sono il suddito peggiore
sissignore sissignore sono il suddito peggiore

Comprendo seppure in ritardo di avere bisogno di un leader
che sia sovrumano e perfetto prescelto per essere re
a lui sarò grato e devoto da oggi gli lascio un mandato
proteggi il mio misero stato e per il resto fai il cazzo che vuoi

Sissignore sissignore sono il suddito peggiore
sissignore sissignore sono il suddito peggiore
sissignore sissignore sono il suddito peggiore

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2008/7/18 - 22:50



Language: French

Version française – Le mauvais sujet – Marco Valdo M.I. – 2008
Chanson italienne - Il Suditto peggiore ! - Mercanti di Liquore – 2005


« Le mauvais sujet » est en fait un homme ordinaire; il est très exactement le frère presque jumeau de « l'homme ordinaire » de Monsieur Roux, titre d'une chanson d'un groupe français actuel, qui raconte l'histoire d'un homme ordinaire, un monsieur tout le monde, un « français moyen », qui est marié, a un boulot, une maison, une voiture, la télé, les vacances, une femme, les gosses à l'école... et qui aspire à l'arrivée d'un dictateur pour mettre de l'ordre et de la propreté dans ce monde « pourri ».
En somme, c'est la même histoire que celle qui s'esquisse dans la chanson des Mercanti di Liquore et toutes deux dévoilent un des fondements-mêmes du fascisme, de ce fascisme ordinaire, né du renoncement face à la vie, du repli sur sa tanière, de l'abandon à un leader, chef, guide, duce, führer, petit père des peuples, Président, conducator... et autres élus de Dieu ou du peuple. Comme ils disent, chacun sa merde ! En effet, ça pue...
On ne peut que leur donner raison.
À ceci près, que je n'ai pas de goût pour leur tambouille et que si je n'ai pas l'indélicatesse de mettre mon nez dans les affaires du voisin, c'est par respect personnel et non par mépris et que je ne rechigne pas à la vie commune et à la mise en commun des gestes et des choses. J'ai comme qui dirait chevillé au corps l'esprit de solidarité et l'âme généreuse sans distinction de sexe, de couleur, de condition...
LE MAUVAIS SUJET

Comme je suis fatigué, fatigué d'être contre
ça va, alors je me rends, je retourne tranquille à ma place
À partir d'aujourd'hui je veux m'occuper seulement de télévision
Suivre avec trépidation le rite excitant du quizz
Moi aussi, je veux faire le voyeur de 4 imbéciles enfermés
recevoir des informations d'un Journal TV quelconque.

Oui, monsieur ; oui, monsieur, je suis le mauvais sujet
Oui, monsieur ; oui, monsieur, je suis le mauvais sujet
Oui, monsieur ; oui, monsieur, je suis le mauvais sujet

Je jouis à la pensée que rien, que rien ne dépend de moi
C'est une faculté enivrante de pouvoir ne pas décider
Que c'est bien de pouvoir m'occuper seulement de mes affaires
Quelle joie de me sentir déjà hostile à celui qui ne s'occupe pas des siennes.

Oui, monsieur ; oui, monsieur, je suis le mauvais sujet
Oui, monsieur ; oui, monsieur, je suis le mauvais sujet
Oui, monsieur ; oui, monsieur, je suis le mauvais sujet

Je comprends quoique en retard que j'ai besoin d'un leader
Qui soit surhumain et parfait, choisi pour être roi.
Je lui serai reconnaissant et dévoué; à partir d'aujourd'hui je lui donne mandat
Pour qu'il protège mon misérable statut et pour le reste, qu'il fasse ce qu'il veut.

Oui, monsieur ; oui, monsieur, je suis le mauvais sujet
Oui, monsieur ; oui, monsieur, je suis le mauvais sujet
Oui, monsieur ; oui, monsieur, je suis le mauvais sujet

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2008/7/18 - 22:53



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org