Language   

Les nouveaux Soldats

Marco Valdo M.I.
Language: French



Related Songs

La fin du monde
(Claude Semal)
La Charrette
(Marco Valdo M.I.)
Le vautour de la Paix
(Marco Valdo M.I.)


Les nouveaux Soldats
Chanson française - Les nouveaux Soldats - Marco Valdo M.I. - 2022

LA ZINOVIE
est le voyage d’exploration en Zinovie, entrepris par Marco Valdo M. I. et Lucien l’âne, à l’imitation de Carl von Linné en Laponie et de Charles Darwin autour de notre Terre et en parallèle à l’exploration du Disque Monde longuement menée par Terry Pratchett.
La Zinovie, selon Lucien l’âne, est ce territoire mental où se réfléchit d’une certaine manière le monde. La Zinovie renvoie à l’écrivain, logicien, peintre, dessinateur, caricaturiste et philosophe Alexandre Zinoviev et à son abondante littérature.

LA ZINOVIE

Épisode 1 : Actualisation nationale ; Épisode 2 : Cause toujours ! ; Épisode 3 : L’Erreur fondamentale ; Épisode 4 : Le Paradis sur Terre ; Épisode 5 : Les Héros de l’Histoire ; Épisode 6 : L’Endémie ; Épisode 7 : La Réalité ; Épisode 8 : La Carrière du Directeur ; Épisode 9 : Vivre en Zinovie ; Épisode 10 : Le But final ; Épisode 11 : Les nouveaux Hommes ; Épisode 12 : La Rédaction ; Épisode 13 : Glorieuse et grandiose Doussia ; Épisode 14 : Le Bataillon des Suicidés ; Épisode 15 : Les Gens ; Épisode 16 : Jours tranquilles au Pays ; Épisode 17 : La Région ; Épisode 18 : Mémoires d’un Rat militaire ; Épisode 19 : L’inaccessible Rêve ; Épisode 20 : La Gastronomie des Étoiles ; Épisode 21 : Le Progrès ; Épisode 22 : Faire ou ne pas faire ; Épisode 23 : Le Bonheur des Gens ; Épisode 24 : La Sagesse des Dirigeants ; Épisode 25 : Les Valeurs d’Antan ; Épisode 26 : L’Affaire K. ; Épisode 27 : L’Atmosphère ; Épisode 28 : La Nénie de Zinovie ; Épisode 29 : L’Exposition colossale ; Épisode 30 : La Chasse aux Pingouins ; Épisode 31 : Le Rêve et le Réel ; Épisode 32 : La Vérité de l'État ; Épisode 33 : La Briqueterie ; Épisode 34 : L’Armée des Chefs ; Épisode 35 : C’est pas gagné ; Épisode 36 : Les Trois’z’arts ; Épisode 37 : La Porte fermée ; Épisode 38 : Les Puces ; Épisode 39 : L’Ordinaire de la Guerre ; Épisode 40 : La Ville violée ; Épisode 41 : La Vie paysanne ; Épisode 42 : La Charrette ; Épisode 43 : Le Pantalon ; Épisode 44 : La Secrète et la Poésie ; Épisode 45 : L’Édification de l’Utopie ; Épisode 46 : L’Ambition cosmologique ; Épisode 47 : Le Manuscrit ; Épisode 48 : Le Baiser de Paix ; Épisode 49 : Guerre et Paix ; Épisode 50 : La Queue ; Épisode 51 : Les Nullités ; Épisode 52 : La Valse des Pronoms ; Épisode 53 : La Philosophie spéciale ; Épisode 53 : La Philosophie spéciale ; Épisode 54 : Le Pays du Bonheur ; Épisode 55 : Les Pigeons ; Épisode 56 : Les Temps dépassés ; Épisode 57 : La Faute à la Contingence ; Épisode 58 : Guerre et Sexe ; Épisode 59 : Une Rencontre en Zinovie ; Épisode 60 : La Grande Zinovie ; Épisode 61 : La Convocation ; Épisode 62 : Tatiana ; Épisode 63 : L’Immolation ; Épisode 64 : Que faire ? ; Épisode 65 : Ni chaud, ni froid ; Épisode 66 : Le Congé éternel ; Épisode 67 : À perdre la Raison ; Épisode 68 : Les Sauveurs de l’Humanité ; Épisode 69 : L’Eau qui dort ; Épisode 70 : Le Régime en Place ; Épisode 71 : Un Conflit avec l’Étranger ; Épisode 72 : Petit Manuel de Survie ; Épisode 73 : La Banalité ; Épisode 74 : La Ligne de Conduite ; Épisode 75 : Les Femmes de Zinovie ; Épisode 76 : La Légende ; Épisode 77 : Le Devoir sacré


Épisode 78

Dialogue Maïeutique

  LE NOUVEAU SOLDAT     <br />
Mikael VOLODINE - 1949
LE NOUVEAU SOLDAT
Mikael VOLODINE - 1949


Mon cher ami Lucien l’âne, voici à nouveau un écho de Zinovie, une voix inconnue qui réfléchit au destin, à l’histoire, au présent et au passé de la Zinovie. Apparemment, il s’agit de la voix de quelqu’un qui a été, est peut-être encore soldat ou officier là-bas, engagé dans une guerre.

Oh, dit Lucien l’âne, ça arrive même aux militaires de devoir s’engager dans une guerre.

Donc Lucien l’âne mon ami, la voix du soldat raconte la guerre en trois tableaux. Le premier laisse penser que le bataillon, le régiment, l’armée entière peut-être où il est depuis quelque temps en campagne, a connu de grands revers, de grandioses pertes et n’a plus assez de soldats, au point qu’il a fallu en faire venir d’autres, faire venir de nouveaux soldats. Ce sont ceux dont parle le titre. Bien entendu, comme les soldats ne se fabriquent pas en usine, il a fallu en puiser dans les civils de Zinovie.

Ah !, dit Lucien l’âne, c’est ça les nouveaux soldats ; ce sont des civils qu’on reconvertit aux charmes de la guerre. Mais qui donc décide tout ça ?

Normalement, Lucien l’âne, c’est l’État et en Zinovie, l’État est incarné par le Guide, lequel est un animal totémique mi-civil, mi-militaire. C’est donc lui qui théoriquement décrète tout ce qui doit se faire en la matière. Cependant, ce qui se passe sur le terrain échappe à sa prise directe ; il doit déléguer. De ce fait, il voit les choses de loin, en grand, en gros et il n’en apprend les détails que par intermédiaire. C’est ainsi, il lui faut bon gré, mal gré confier la conduite des opérations à d’autres qui parfois, font des erreurs. On en trouve un bel exemple dans la chanson, dont je n’en dis pas plus, sauf que la chose est surprenante et quand même, assez extraordinaire.

Bien, bien, dit Lucien l’âne, je vais m’en informer tout à l’heure.

Ensuite, reprend Marco Valdo M.I., la voix détaille, expose la façon dont l’armée zinovienne agit à la guerre. À la suite de ce récit critique, la même voix décrit et dénonce l’énorme injustice qui préside aux existences des Zinoviens. C’est assez fumant, comme tu pourras t’en rendre compte.

Encore une fois, merci, Marco Valdo M.I., et sans hésiter, je vais m’y atteler. Mais quand même tissons le linceul de ce vieux monde millénaire, militaire, précaire, prompt à la guerre et cacochyme

Heureusement !

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
On attend les nouveaux soldats,
Les autres ont fondu à l’été.
Qu’allons-nous faire, cette fois ?
On va recommencer
Sur tous les fronts à la fois
La grandiose offensive avortée.
Les troupes fraîches sont arrivées.
Maintenant, il va faire froid
On s’est emparé de la localité.
Les autres n’avaient pas fui,
C’étaient des nôtres, ces assiégés.
On s’était trompé d’ennemi.

Quand on attaque, c’est pas pour rire.
Dans le passé, il y a eu des carnages,
Agrémentés de juteux saccages.
Nous, on améliore la tradition, on fait pire.
La certitude de la future victoire
Vibre dans nos chants, dans nos voix.
C’est la course à la gloire.
On fonce dans les champs, dans les bois ;
On avance toujours, on ne recule pas.
On bombarde, on fait d’énormes dégâts
On détruit sans ambages, on fout le bazar,
Pour effrayer le monde, pour étonner l’Histoire.

Parfois, on fait des erreurs,
Ce sont des erreurs isolées.
Les anciennes horreurs
Remontent à de longues années,
On les a rectifiées.
Les gens les ont déjà oubliées.
En Zinovie, on ne laisse rien au hasard,
On élimine seulement le superflu,
On fait fuir les individus.
Quel ennui, un plus un finit,
À la fin, par dépeupler le pays
Et le pays épuisé n’en peut plus.

Ici, officiellement, le monde est parfait
Le Guide et les puissants se débrouillent,
Pauvres, insignifiants, les citoyens dérouillent.
Ainsi, en Zinovie, le monde est injuste tout à fait.
Les gens du commun voient bien l’injustice
Et ils ne voient pas comment l’éliminer,
Nul ne sait comment établir la justice.
Un gars, un vieil instituteur, a essayé
Pendant des années et des années,
Aux instances, il envoyait des courriers.
Contre l’iniquité, il a protesté.
À la fin, dans un camp, ils l’ont interné.

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2022/11/3 - 18:37



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org