Language   

Le Pays du Bonheur

Marco Valdo M.I.
Language: French


Related Songs

L'Hélicon de Berluscon
(Lucien Lane)
La Nénie de Zinovie
(Marco Valdo M.I.)
Les Pigeons
(Marco Valdo M.I.)


Le Pays du Bonheur

Chanson française — Le Pays du Bonheur — Marco Valdo M.I. — 2022

LA ZINOVIE
est le voyage d’exploration en Zinovie, entrepris par Marco Valdo M. I. et Lucien l’âne, à l’imitation de Carl von Linné en Laponie et de Charles Darwin autour de notre Terre et en parallèle à l’exploration du Disque Monde longuement menée par Terry Pratchett.
La Zinovie, selon Lucien l’âne, est ce territoire mental où se réfléchit d’une certaine manière le monde. La Zinovie renvoie à l’écrivain, logicien, peintre, dessinateur, caricaturiste et philosophe Alexandre Zinoviev et à son abondante littérature.

LA ZINOVIE

Épisode 1 : Actualisation nationale ; Épisode 2 : Cause toujours ! ; Épisode 3 : L’Erreur fondamentale ; Épisode 4 : Le Paradis sur Terre ; Épisode 5 : Les Héros de l’Histoire ; Épisode 6 : L’Endémie ; Épisode 7 : La Réalité ; Épisode 8 : La Carrière du Directeur ; Épisode 9 : Vivre en Zinovie ; Épisode 10 : Le But final ; Épisode 11 : Les nouveaux Hommes ; Épisode 12 : La Rédaction ; Épisode 13 : Glorieuse et grandiose Doussia ; Épisode 14 : Le Bataillon des Suicidés ; Épisode 15 : Les Gens ; Épisode 16 : Jours tranquilles au Pays ; Épisode 17 : La Région ; Épisode 18 : Mémoires d’un Rat militaire ; Épisode 19 : L’inaccessible Rêve ; Épisode 20 : La Gastronomie des Étoiles ; Épisode 21 : Le Progrès ; Épisode 22 : Faire ou ne pas faire ; Épisode 23 : Le Bonheur des Gens ; Épisode 24 : La Sagesse des Dirigeants ; Épisode 25 : Les Valeurs d’Antan ; Épisode 26 : L’Affaire K. ; Épisode 27 : L’Atmosphère ; Épisode 28 : La Nénie de Zinovie ; Épisode 29 : L’Exposition colossale ; Épisode 30 : La Chasse aux Pingouins ; Épisode 31 : Le Rêve et le Réel ; Épisode 32 : La Vérité de l'État ; Épisode 33 : La Briqueterie ; Épisode 34 : L’Armée des Chefs ; Épisode 35 : C’est pas gagné ; Épisode 36 : Les Trois’z’arts ; Épisode 37 : La Porte fermée ; Épisode 38 : Les Puces ; Épisode 39 : L’Ordinaire de la Guerre ; Épisode 40 : La Ville violée ; Épisode 41 : La Vie paysanne ; Épisode 42 : La Charrette ; Épisode 43 : Le Pantalon ; Épisode 44 : La Secrète et la Poésie ; Épisode 45 : L’Édification de l’Utopie ; Épisode 46 : L’Ambition cosmologique ; Épisode 47 : Le Manuscrit ; Épisode 48 : Le Baiser de Paix ; Épisode 49 : Guerre et Paix ; Épisode 50 : La Queue ; Épisode 51 : Les Nullités ; Épisode 52 : La Valse des Pronoms ; Épisode 53 : La Philosophie spéciale ;


Épisode 54

Dialogue Maïeutique
LE PAYS DU BONHEUR <br />
 Alexandre Deïneka — 1952
LE PAYS DU BONHEUR
Alexandre Deïneka — 1952


Ah, dit Lucien l’âne, le pays du bonheur. Serait-ce la Zinovie ?

Oui, dit Marco Valdo M.I., le pays du bonheur, c’est la Zinovie vue par elle-même. Officiellement ; en tout cas, proclamée telle par le Guide et les dirigeants. La population dit pareil — il le faut bien, mais avec un solide parfum d’ironie dans la voix.

Fort bien, dit Lucien l’âne, je comprends, car au début, j’avais des doutes du fait qu’on dit à présent que le pays du bonheur, c’est le Bhoutan.

Oh, dit Marco Valdo M.I., d’un point de vue zinovien, il n’y a rien là de contradictoire. Le tout est de savoir de quoi on parle. Il y a toutes sortes de conceptions du bonheur et puis, qu’importe s’il y a plusieurs pays du bonheur, la Zinovie est à l’avant-garde avec son avenir radieux. Qu’en dit la chanson ? Pays du bonheur, dit la Zinovie, l’être ou ne pas l’être, telle est la question.

Oyi, dit Lucien l’âne, mais ce qui m’intéresse, c’est la réponse. Et d’abord, que dit ce soliloque ?

En fait, comme toujours dans ce voyage en Zinovie, répond Marco Valdo M.I., il n’est pas possible de le savoir. C’est une voix anonyme. Une voix de simples gens, certainement pas une voix de dirigeant.

Certes, Marco Valdo M.I. mon ami, c’est plus prudent en Zinovie de rester une voix perdue dans le chaos des discours et des incantations du Guide et des guidons.

Des guidons ?, demande Marco Valdo M.I.

Eh bien quoi ?, demande Lucien l’âne. L’ânon n’est-il pas un petit âne ?

Ah, je vois, dit Marco Valdo M.I. ; dès lors, un guidon serait un petit Guide et peut-être même, un futur Guide ou un candidat Guide.
C’est une position dangereuse que d’être guidon et heureusement, il existe un Saint Guidon qui se doit d’être leur protecteur comme le commande la tradition. Donc, la Zinovie est le pays des guidons et pour en revenir à mon propos, le soliloqueur ne se dévoile pas ; cependant, il dit des tas de choses intéressantes que je te laisse découvrir et décoder.

Oh, reprend Lucien l’âne, depuis le début de ce voyage en Zinovie, je passe mon temps à décoder ce qu’on entend et je finis par penser que le décodage est un élément essentiel de la vie quotidienne zinovienne.

C’est également un passe-temps national et une soupape au sentiment de malaise et d’angoisse des Zinoviens, enchaîne Marco Valdo M.I., et du reste, les Zinoviens se comprennent à demi-mots. Ils n’ont pas besoin de décodeurs. D’ailleurs, même s’il arrive qu’il émette un avis trop évident — auquel cas, le locuteur a des ennuis avec les services, la justice et souvent, bénéficie d’un séjour au camp, il est rare qu’on entende une protestation claire et péremptoire. Le principe est la prudence est la mère du Zinovien qui veut vivre paisiblement.

On les comprend, dit Lucien l’âne, car j’ai souvenir que même avec une habitude, un entraînement, une culture de prudence, les gens de Zinovie ont fini en camp par millions et qu’il en est revenu beaucoup moins. Alors, tissons le linceul de ce vieux monde codé, chaotique, heureux et cacochyme.

Heureusement !

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
Je vis depuis toujours en Zinovie,
J’ai passé ici toute une vie.
Dans ma chambre, je fais le bilan.
Je m’étire sur mon lit,
Pas sur un canapé, pas sur un divan.
En somme, sur un vrai lit,
Un lit d’antan, le lit de fer,
Hérité de ma grand-mère.
Juste un treillis et des ressorts,
Dessus une paillasse préhistorique.
Avec les dames, c’est du sport.
On saute, on plane, c’est cosmique.

Et je m’en vais sans nostalgie, sans élan.
Je marche au pas, fondu dans le rang.
Dans le temps, la Zinovie,
C’était camps et compagnie.
Dans le pays, il y avait deux couches :
La plus grande, c’était les gens
Et plus réduite, l’autre couche,
C’était les dirigeants.
C’étaient d’authentiques romantiques :
Ils vivaient dans la joie frénétique
Du pouvoir, des honneurs, des rations spéciales,
Des filles, des récompenses et des balles.

Tout au long des années,
On fait passer en Zinovie
En réunions, meetings, assemblées.
Les décisions historiques dans la vie.
En Zinovie, du peuple anonyme,
On exprime la volonté unanime
De réaliser des tâches grandioses,
De mener héroïquement les choses,
De conquérir de nouvelles terres,
D’étendre et défendre nos glorieuses frontières.
La Zinovie est un pays très spécial,
Où Vérité est synonyme de journal.

En Zinovie, on vit comme des dieux.
Personne n’est malheureux.
Plus personne ne se plaint.
On ne souffre plus de la faim.
On a une pièce pour vivre ;
Parfois seul ; souvent à plusieurs.
En Zinovie, c’est le pays du bonheur,
La vie est facile, il suffit de suivre.
Le guide et d’appliquer
Ses souhaits sans sourciller.
En Zinovie, protester mène au camp
Et souvent pour un très long moment.

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2022/7/11 - 16:48



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org