Lingua   

La Sagesse des Dirigeants

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



Quand on était gamins-gamines,
Dans la cour derrière l’usine,
Tout seul entre des débris de marbres,
Du bitume fissuré et des poubelles,
Vivotait un petit arbre.
Avec des bouts de bois, des boîtes, des ferrailles,
Avec les saletés ramassées à la pelle,
On bâtissait des palais, des murailles ;
On se faisait un monde fantastique.
Maintenant, on a des avenues, des trottoirs ;
On a des parcs, les cours sont magnifiques.
Maintenant, on se nourrit d’ennui et de désespoir.

La Zinovie veut créer la nouvelle société,
Au modèle de la nouvelle humanité,
Adapter les hommes normaux,
Faire de tous des hommes nouveaux.
L’homme nouveau devra travailler
Comme on lui indiquera,
Pour ce qu’on lui donnera.
Il devra encenser les chefs, les aimer,
Les applaudir, les admirer, s’extasier.
Ne pas élever la voix, jamais discuter.
L’homme nouveau sera l’idéal vivant
De tous les dirigeants de tous les temps.

Avec tout ça, en Zinovie,
On a une solide hiérarchie.
On a des chefs, des dirigeants
Et des subordonnés obéissants.
Avant la population était le milieu
D’où s’extrayaient les responsables.
À présent, les chefs se reproduisent entre eux.
Maintenant, on a une division stable :
Un groupe sans trop de besoins, peu exigeant,
Des gens obligés, endurants, travailleurs ;
Et puis, un groupe puissant aux besoins croissants,
Heureux et avide de conquérir le meilleur.

Grâce à son Guide et à ses dirigeants,
La Zinovie est un pays puissant.
Elle peut venir à bout certainement
De tout problème, faire n’importe quoi,
Mais pas tout en même temps,
Pour sortir d’un embarras,
La vraie question est comment ?
Alors, on réunit les dirigeants,
Ils classent l’affaire prioritaire
Et chargent d’autres de faire le nécessaire.
Les dirigeants ne font rien personnellement :
Telle est la sagesse des dirigeants.


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org