Language   

Le But final

Marco Valdo M.I.
Language: French



De la culture avant toute chose !
La meilleure des poses,
C’est la culture.
L’homme moderne civilisé
Ne peut se passer de culture.
C’est une voie à ne pas négliger,
Un monde de possibilités :
L’art, la création, la peinture ;
Très vaste est le champ de la culture.
En Zinovie, la culture n’est pas
Ce que l’ignare croit.
Avec elle, l’horizon s’accroît.

Avant, on ingérait la culture ;
C’était un effort permanent.
À présent, on entre en culture
Comme en religion dans le temps.
C’est un vaste champ où prospèrent
Toutes sortes de gens.
Des artistes, des écrivains, des savants,
Des journalistes, des jeunes premières,
Des acteurs, des chanteurs, des footballistes,
Que de places, que de fonctions,
Pour qui a de l’ambition :
C’est un tremplin des arrivistes.

Dès le temps des biberons,
Les jeunes préfèrent la culture.
Il y a le talent, l’instruction
Et un travail sur mesure,
La gloire, les plaisirs, la télévision,
Les applaudissements, les voyages, les prix.
Les petites filles, les petits garçons,
À la culture, tout est permis.
Sauf bien entendu, la dissidence ;
La moindre erreur, le pied de travers
Ne laissent aucune chance
À qui pense à l’envers.

Le Parti, ses organes, la diplomatie,
C’est une grande famille.
Elle truste les sommets des sommets,
Et le sommet qu’un seul atteint jamais.
On monte par élection,
On monte par cooptation.
La grande affaire est d’y parvenir,
Grimper, grimper dans la hiérarchie,
C’est la vraie méthode en Zinovie.
On conquiert son avenir
Marche par marche ;
C’est ainsi que ça marche.


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org