Lingua   

La Carrière du Directeur

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

La Briqueterie
(Marco Valdo M.I.)
La Philosophie spéciale
(Marco Valdo M.I.)
Le Bataillon des Suicidés
(Marco Valdo M.I.)


La Carrière du Directeur

Chanson française – La Carrière du Directeur – Marco Valdo M.I. – 2021

LA ZINOVIE
est le voyage d’exploration en Zinovie, entrepris par Marco Valdo M. I. et Lucien l’âne, à l’imitation de Carl von Linné en Laponie et de Charles Darwin autour de notre Terre et en parallèle à l’exploration du Disque Monde longuement menée par Terry Pratchett.
La Zinovie, selon Lucien l’âne, est ce territoire mental où se réfléchit d’une certaine manière le monde. La Zinovie renvoie à l’écrivain, logicien, peintre, dessinateur, caricaturiste et philosophe Alexandre Zinoviev et à son abondante littérature.

LA ZINOVIE

Épisode 1 : Actualisation nationale ; Épisode 2 : Cause toujours ! ; Épisode 3 : L’Erreur fondamentale ; Épisode 4 :Le Paradis sur Terre ; Épisode 5 : Les Héros de l’Histoire ; Épisode 6 : L’Endémie ; Épisode 7 : La Réalité


Épisode 8

Dialogue Maïeutique

LE RÊVE DU DIRECTEUR  d’après Boris Orlov – 1982
LE RÊVE DU DIRECTEUR d’après Boris Orlov – 1982


En Zinovie, Lucien l’âne mon ami, pour une grande partie des gens, il est un objectif essentiel dans leur vie : c’est de faire carrière.

Oh, dit Lucien l’âne, il n’y a pas que là. La Marseillaise y incitait déjà les nouvelles générations. De mémoire, elle leur chantait :

« Nous entrerons dans la carrière
Quand nos aînés n'y seront plus,
Nous y trouverons leur poussière,
Et la trace de leurs vertus… »


Il y a là tout un programme, en effet, où il s’agit ensuite de partager le cercueil.

Donc, Lucien l’âne mon ami, faire carrière, c’est un peu comme gravir la montagne la plus haute à votre portée et tenter de parvenir au sommet qu’on occupe seul. Ici, la chanson raconte l’aventure de ce héros des temps modernes et administratifs qu’est le directeur. Enfin, celle d’un directeur comme on en voit un peu partout, un directeur quelconque, un de ceux qui occupent la fonction et se montent le cou et toujours se poussent du col, dont la devise pourrait bien être : « Toujours plus haut ! » Et relativement, ils y arrivent. On ne sait trop comment, mais à la vérité, ce doit être dû au fait qu’ils sont les seuls qui en ont envie. En Zinovie, la carrière la plus prestigieuse de toutes est celle qui mène au sommet, qui conduit à la fonction de Guide.

Ah, dit Lucien l’âne, là aussi, on pourrait adopter la formule : Un Peuple, un État, un Guide. Les méthodes pour accéder à ce poste suprême sont assez variées, mais il est bien sûr qu’un nom court s’impose pour s’imposer ; les exemples ne manquent pas. Quant à nous, qui ni avenir devant, ni carrière derrière, tissons le linceul de ce vieux monde carriériste, ambitieux, médiocre, inconsistant et cacochyme.

Heureusement !

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane

Le directeur, Ivan ou Vassili
Son nom se perd dans l’oubli
Personnage si insignifiant
Qu’on ne sait trop quand,
Ni d’où il est venu,
Comment il est arrivé là,
On ne le sait pas.
Directeur parvenu,
Directeur accroché
À tout prix à sa fonction,
À l’usage s’est révélé
Vrai champion de l’autoconservation.

Directeur, vrai cheval de manège ;
Directeur, il veut tous les privilèges.
Chef vénéré, respecté patron,
Il est de toutes les commissions,
Toujours plus haut, il s’en va.
Dans tous les conseils, on le voit.
Partout, il siège sans aucune honte ;
À tout, il est candidat.
De mandat en mandat,
Nommé, élu partout, il monte.
Tant d’insistance, tant de persévérance,
L’ont fait député à la plus haute instance.

Lui qui n’est personne,
Ne fait rien, systématiquement ;
Se contente d’être là en personne.
À lui, les primes, les remerciements,
Les félicitations, les médailles, les décorations.
Aucune combine, nulles connaissances
Sans recommandations, sans grandes relations,
Il incarne l’incurie, l’inconsistance,
La petitesse, l’avidité, l’impersonnalité,
D’un homme moyen de la société.
Pour sa parfaite insignifiance,
Il est toujours récompensé.

Au début, rester inconnu,
Modeste, dévoué,
Sans principes, réservé,
Mais puissamment soutenu.
Pour aller au sommet, il faut un nom,
Un nom facile à prononcer,
Une, deux, trois syllabes, c’est bon.
Pour s’imposer,
Un nom marquant
Sert plus qu’un talent.
Au Guide, il faut un nom en -ine,
Djougachvili ne vaut pas Staline.

inviata da Marco Valdo M.I. - 9/12/2021 - 17:04



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org