Lingua   

La Victoire morale

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



Sans boisson, un nouveau parti reste rachitique,
Car l’alcool est le lait de la politique.
À l’époque où le Parti est né, il régnait
Dans le peuple, une solide aversion pour les abstinents.
Par principe, à l’encontre de l’opinion, le Parti n’allait jamais ;
Ainsi, contre ses principes, le Parti dut suivre le courant
Et tenir les réunions plénières, ordinaires et extraordinaires
Dans un lieu où on sert de l’excellente bière.
Le Parti établit alors ses permanences
Au Litre d’Or, une auberge de toute confiance.

En politique prospère l’homme des tavernes,
À ne pas confondre avec celui des cavernes :
En ces lointains temps préhistoriques,
On ne faisait pas encore de politique.
Le Parti est convaincu en conscience et en âme
De la nécessité d’avoir un programme
D’affirmer et de pratiquer la liberté fondamentale
De parole et de réunion.
Au meeting du Parti social national,
On nous chassa à coups de horions.

Naturellement, le Parti vit
Pour l’emporter sur ses ennemis.
Ainsi, la victoire, la victoire,
La victoire est son plus grand espoir.
La raison d’être du Parti est la victoire,
Mais il y a victoire et victoire.
Pour la majorité, la victoire est facile :
C’est la victoire globale.
Pour la minorité, la victoire est difficile :
C’est la victoire morale.

Un parti neuf est minoritaire et inconscient
De l’âpreté de la lutte, du combat, de la confrontation.
Il a des idées, des volitions, des sentiments ;
Il est pour la paix, il est plein de bonnes intentions ;
Un bel enthousiasme soutient le nouveau concurrent,
Une ambition civilisatrice nourrit ses slogans,
Mais les idées nouvelles entrent mal dans la tête des gens :
La promotion intellectuelle est dure physiquement.
Aux partisans, il faut souvent des soins urgents.
Sauf accident, un parti débutant vaincra moralement.


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org