Language   

Le Premier Chrétien

Marco Valdo M.I.
Language: French



Monsieur Kopek, homme très pieux,
S’en est venu chez nous défendre Dieu,
Comme un croyant parmi les païens,
Au Parti, on l’appelle « le premier chrétien ».
Croque-mort de métier,
Il veut vivre et mourir dans sa foi.
Nous, nous avions plutôt décidé
De le faire abjurer, ne fût-ce qu’une fois.
En plus de sa totale confiance en Dieu,
Il était hanté par le démon du jeu.

Au Parti, on jouait de petites mises.
Un samedi, Kopek mit sa belle chemise
Et pria que dans la partie, on le laisse entrer.
Il se signa avant de commencer.
Dieu l’accompagnait, il gagna tout au début ;
Ensuite, jusqu’au dernier sou, il a tout perdu.
Pour continuer, il emprunta ;
Pour emprunter, il abjura.
Kopek perdit encore, Dieu l’avait abandonné ;
Pire, sa femme venait le rechercher.

À la Montagne sainte, Kopek fit alors pénitence.
Au retour, il dévoila nos jeux interdits
Et sur la foi régénérée de sa croyance,
À la police, il dénonça notre Parti,
Nos jurons, nos sacrilèges et nos infamies :
On insultait l’Empereur, on moquait Dieu,
Le fils, l’Esprit et toute sa Sainte Famille.
Sa Majesté doit venir à Prague sous peu ;
Assurément, il faut surveiller de près
Nos dangereuses activités de suspects.

Au Parti, Kopek le dévot était brûlé,
Sa femme l’avait définitivement cloîtré.
Vu son incapacité à continuer sa mission.
Kopek remit à la Sûreté, sa démission.
Pour l’État, il fallait incessamment
Trouver à l’espion pieux un remplaçant.
On vit venir alors Monsieur Mark,
Un brave homme, père de six enfants.
Qui était ce Monsieur Mark ?
On devait l’apprendre rapidement.


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org