Language   

Nazis (Wieder in Ostberlin)

Namenlos
Language: German

List of versions


Related Songs

La Guerre de Cent mille ans
(Marco Valdo M.I.)
Chanson de la milice
(Maurice Van Moppès)


[1983]
Il testo è ripreso da LyricsTranslate
Questo gruppo punk di Berlino Est – originariamente costituito da Frank Masch (basso), Michael Horschig (chitarra), Mita Schamal (batteria) e Jana Schloßer (voce) – non si diede mai un nome. Fu la polizia politica del regime comunista a darglielo nei suoi rapporti: "Senza Nome". I membri della band furono ripetutamente intimiditi, arrestati e detenuti anche per lunghi periodi.
Non credo che all'epoca siano mai riusciti a pubblicare un disco. La prima compilation dei loro brani, composti tra il 1983 ed il 1989, prima della caduta del regime sovietico, risale a non molti anni fa, al 2007.

Namenlos


Un brano in cui mi pare non si faccia distinzione alcuna tra totalitarismi di diverso colore...
Judenverfolgung Massenabschlacht
über Deutschland finstere Macht
Judenverfolgung Massenabschlacht
über Deutschland finstere Macht
Nazis, Nazis, Nazis, Nazis, Nazis
Nazischweine, Nazischweine, Nazischweine in Ostberlin

Große Worte, zuviel Macht
haben doch nur Scheiße gebracht
Große Worte, zuviel Macht
haben doch nur Scheiße gebracht
Nazis, Nazis, Nazisschweine in Ostberlin
Nazischweine, Nazischweine, Nazischweine in Ostberlin

Rote Parolen, Sowjetmacht,
haben Deutschland kaputtgemacht
Rote Parolen, Sowjetmacht,
haben Deutschland kaputtgemacht
Nazis, Nazis, Nazisschweine in Ostberlin
Nazischweine, Nazischweine, Nazis wieder in Ostberlin

Contributed by Bernart Bartleby - 2020/1/3 - 14:50




Language: Italian

Traduzione italiana / Übersetzung ins Italienisch / Italian translation / Traduction italienne / Italiankielinen käännös:
Riccardo Venturi, 06-01-2020 08:01
NAZISTI (DI NUOVO A BERLINO EST)

Persecuzione degli ebrei, sterminio di massa
sulla Germania una forza oscura
Persecuzione degli ebrei, sterminio di massa
sulla Germania una forza oscura
Nazisti, nazisti, nazisti, nazisti, nazisti
porci nazisti, porci nazisti, porci nazisti a Berlino Est

I paroloni e troppa forza
hanno però portato solo merda
I paroloni e troppa forza
hanno però portato solo merda
Nazisti, nazisti, porci nazisti a Berlino Est
Porci nazisti, porci nazisti, porci nazisti a Berlino Est

Slogan comunisti, il potere sovietico
hanno reso la Germania kaputt
Slogan comunisti, il potere sovietico
hanno reso la Germania kaputt
Nazisti, nazisti, porci nazisti a Berlino Est
Porci nazisti, porci nazisti, porci nazisti di nuovo a Berlino Est.

2020/1/6 - 08:01




Language: French

Version française – NAZIS (À NOUVEAU À BERLIN-EST) – Marco Valdo M.I. – 2020
Chanson allemande – Nazis (Wieder in Ostberlin) – Namenlos – 1983

 La Ville et les Assassins   Bernhard Heisig – 1967
La Ville et les Assassins Bernhard Heisig – 1967


Ce groupe punk de Berlin-Est ne s’est jamais donné de nom. C’est la police politique du régime communiste qui leur a donné dans ses rapports : Namenlos (Sans nom). Les membres du groupe furent intimidés, arrêtés et détenus à plusieurs reprises, même pendant de longues périodes.

La première compilation de leurs chansons, composées entre 1983 et 1989, avant la chute du régime soviétique, remonte à 2007.

Dialogue maïeutique

Donc, comme on le voit, Lucien l’âne mon ami, selon sa foutue habitude de résistance au pouvoir en place et à la domination absurde, d’où qu’elle vienne et de quelque couleur qu’elle soit, la chanson a joué son rôle dans le Berlin-Est des années qui précèdent la chute du Mur, dit de Berlin, dans une République Démocratique – 1949-1990. Sans doute, a-t-il fallu que ces jeunes gens aient la rage pour en arriver à manifester ainsi leur opinion iconoclaste, pour dire tout haut, en hurlant, à toute allure, « avant qu’ils n’arrivent », sans grand texte et en musique, leurs dégoûts des fanfares officielles – vite, vite, avant qu’on les fasse taire. Et spécialement dans cette chanson-ci, ces jeunes gens ont mis le doigt sur un fait – à mon sens indéniable : la proximité, la familiarité, la ressemblance entre les régimes de dictatures populaires qui ont occupé le pouvoir dans la ville dont ils parlent, c’est-à-dire Berlin. Que les nazis et leurs successeurs soi-disant communistes s’appuyaient sur les mêmes couches populaires et sur des promesses grandioses (Le Communisme est l’avenir radieux du Socialisme, et autres fadaises) pour soutenir leur domination, la chose ne fait aucun doute. Dans le fond, les uns comme les autres de ces dominateurs s’étaient tout simplement emparé du pouvoir et entendaient bien le garder. Dès lors, toute voix discordante devait être étouffée. Cependant, je ferai remarquer qu’il s’agit là, tout simplement, d’un processus toujours à l’œuvre dans La Guerre de Cent mille ans que les riches et les puissants, j’ajouterai pour être clair, que les dominants et les dominateurs font aux pauvres et aux gens pour accroître leur pouvoir, étendre leur domination, protéger leurs privilèges.

Oh, dit Lucien l’âne, il n’y a rien là que de très habituel ; je l’ai constaté des centaines de fois à travers l’Histoire et les lieux que j’ai parcourus. Toujours le pouvoir reste le pouvoir et le pouvoir n’a d’autre moyen d’exister que de s’affirmer encore et encore et d’autant plus quand ses tenants ne représentent plus qu’eux-mêmes. Tout pouvoir finit en oligarchie et se doit d’imposer son diktat de plus en plus brutalement au fur et à mesure qu’il se réduit lui-même à lui-même. Mais il est bon de ne jamais perdre de vue que le pouvoir n’aime rien tant que lui-même et tend à perdurer – si possible, éternellement (le modeste précédent disait : un Reich de Mille Ans) et entend le faire, coûte que coûte ; généralement, il meurt de sa propre auto-dissolution. Ainsi, tissons le linceul de ce vieux monde dominé, insatiable, rigide et cacochyme.

Heureusement !

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
NAZIS (À NOUVEAU À BERLIN-EST)

Persécution des Juifs – Exécutions de masse –
Pouvoir obscur sur l’Allemagne ;
Persécution des Juifs – Exécutions de masse –
Pouvoir obscur sur l’Allemagne :
Nazis, nazis, nazis, nazis, nazis !
Cochons nazis, cochons nazis, cochons nazis à Berlin-Est !

Grands mots, trop de pouvoir
Foutent de nouveau maintenant la merde.
Grands mots, trop de pouvoir
Foutent de nouveau maintenant la merde.
Nazis, nazis, cochons nazis à Berlin-Est,
Cochons nazis, cochons nazis, cochons nazis à Berlin-Est.

Paroles rouges, pouvoir soviétique,
Ont brisé l’Allemagne.
Paroles rouges, pouvoir soviétique,
Ont brisé l’Allemagne.
Nazis, nazis, cochons nazis à Berlin-Est,
Cochons nazis, cochons nazis, cochons nazis à Berlin-Est.

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2020/1/6 - 18:38



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org