Language   

L’Apologie des Jambes

Marco Valdo M.I.
Language: French



Arlecchina, je suis ensorcelé
Mordu de toi : Amor vincit omnia,
Viens, viens ma beauté
Prendre un café chez moi.

Te souviens-tu de la Bavière
Où les soldats me piégèrent ?
Cette fois-là, on me fit fantassin
Et marcher contre le Prussien.

Oui, Monsieur Po, oui, Monsieur Li,
Oui, Monsieur Chi,
Oui, Monsieur Nelle,
Oui, Monsieur Polichinelle.

Souviens-t-en, Arlecchina,
C’était la première fois.
Je m’étais éclipsé discrètement
En laissant là le régiment.

Je resterais bien avec vous.
Que sais-tu faire ?
Tirer, j’étais militaire
Et me sauver surtout.

Oui, Monsieur Po, oui, Monsieur Li,
Oui, Monsieur Chi,
Oui, Monsieur Nelle,
Oui, Monsieur Polichinelle.

Dis-moi, Pollo, tu étais prêtre avant.
Non pas, j’étais au couvent.
J’ai fui, je passe ma vie à fuir.
Filer où ? Je ne sais pas. Juste fuir.

Quand la mort rôde par là
Arlecchina, on ne choisit pas
Fissa fissa, on fuit épouvanté,
Les jambes sont faites pour cavaler.

Oui, Monsieur Po, oui, Monsieur Li,
Oui, Monsieur Chi,
Oui, Monsieur Nelle,
Oui, Monsieur Polichinelle.


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org