Language   

Frédéric et l'O.V.N.I.

Gérard Lenorman
Language: French



Un soir, Frédéric et des copains
S'amusaient par les bois, par les champs.
Tout allait bien lorsque soudain,
Dans la nuit de la St Jean,
Apparut une machine étrange,
Qui tombait du ciel très lentement
Et vint se poser en silence,
À quelques pas des enfants.
« Regardez les gars, c'est un O.V.N.I.
Vaut mieux s'en aller, il y a du danger ! »
Frédéric pas du tout surpris,
Restait là, émerveillé.
Une forme sortie de l'engin,
Cosmonaute d'un autre univers
Entre le robot et l'humain,
Entre l'ombre et la lumière.
Et la chose avança vers l'enfant :
Était-elle amie ou ennemie ?
Elle le salua très gentiment
Et d'une voix très polie,
L'être de l'espace dit :

« Tu n'as rien à craindre de moi,
Je viens en mission amicale.
Heureux de parler avec toi
Des problèmes de ton étoile,
Car je sais que ça va mal. »

L'enfant répondit par des questions :
Comment vivait-on sur sa planète ?
Y avait-il des chiens et des lions,
Des savants et des poètes ?
Il apprit que dans les galaxies,
On voulait savoir pourquoi la Terre
Fabrique des fusées, des fusils
Qui menacent l'univers.
Tous les gens d'ailleurs sont-ils mortels ?
Notre mode de vie les intéresse,
C'est la grande idée de l'éternel :
On est seul de notre espèce
Faits d'amour et de faiblesse.

« Je ne connais pas l'amour, l'amour… »

(Qu'est-ce que c'est l'amour, l'amour, l'amour ?
Ça n'existe pas ailleurs l'amour.)

Ils se retrouvaient très souvent
Frédéric apprit que son ami
A pensé plus loin que le temps
Approchait l'infini.
L'astronaute, à son tour, découvrit
Le merveilleux mystère des choses,
Y compris le prix d'un ami
Et le parfum d'une rose.

Toutes les histoires ont une fin.
Un beau jour, Frédéric arriva
Tenant sa valise a la main.
Il dit : « Puisque tu t'en vas,
Je t'en prie, emmène-moi. »

« Je voudrais bien mais c'est fini,
J'ai dépassé le temps permis.
Je dois rentrer dès aujourd'hui,
Tout passager m'est interdit, interdit…
Je ne veux pas risquer ta vie.
Bientôt je ne pourrais plus parler
Car je vais être déconnecté.
Tu sais, je ne sais pas pleurer.
Ne m'en veux pas.
Je ne sais pas pleurer.
Je ne sais pas pleurer. »

(Qu'est-ce que c'est l'amour, l'amour, l'amour ?
Ça n'existe pas ailleurs l'amour.)


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org