Language   

À l’Armée

Pierre Tisserand
Language: French



Quand je suis arrivé, ils ont été surpris,
Mais du style futés, ils ont vite compris
À voir les cheveux longs qui me couvraient la nuque
Que j’étais un pédé, une espèce d’eunuque.
Ils ne disaient pas eunuque, le mot est compliqué ;
Ils parlaient de cerises et de dénoyauter,
Ce qu’on peut appeler de riches métaphores.
Comme quoi, on rencontre encore des esprits forts
À l’armée,
À l’armée.

Quand je suis arrivé, ils ont été surpris
Que dans la vie civile, on m’ait si peu appris.
J’étais un moins que rien d’un niveau inférieur ;
La preuve, je ne savais pas saluer les supérieurs.
On m’a donc enseigné à force de nuits blanches
Que les gens supérieurs, c’est marqué sur leurs manches.
Bien sûr, c’est étonnant, on s’ demande du reste
Comment on les reconnaît, quand ils ôtent leur veste.
À l’armée,
À l’armée.

Quand je suis revenu, mes parents furent surpris
Que leur petit garçon soit ce grand malappris
Qui jurait, qui rotait, qui roulait sous la table
Et qui se conduisait comme dans une étable
Ils n’ont pas reconnu leur enfant innocent
Dans ce pantin kaki, braillard et indécent ;
Ils m’ont pas reconnu, mon Dieu, je leur pardonne ;
Ils avaient fait de moi à leur image un homme.
À l’armée,
À l’armée.


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org