Lingua   

Tu Dumenicu

Canta u Populu Corsu
Lingua: Corso


Ti può interessare anche...

La pagèra de grandor
(Nadau)
Campesino
(Esse)
Canzone dell’8 Settembre
(anonimo)


1995
Sintineddi
sintineddi

Nom de code : Fouine. Surnom au maquis : Ribellu . Dominique Lucchini sera un grand résistant. A 24 ans il s’engage et adhère au parti communiste. À la mort de son ami Jules Mondoloni, il prend la direction militaire du Taravu. Son haut fait d’arme : Fait prisonnier par les italiens alors qu’il se rend dans une cache d’armes, Dominique Lucchini fait feu sur les 3 soldats qui le fouillent. Il en tue deux et assomme le dernier d’un coup de tête avant de s’enfuir.
Maire de Zerubia pendant de nombreuses années, il sera élu à la première assemblée de Corse en 1982 sur la liste UPC d’Edmond Simeoni. Charles De Gaulle dira de lui qu’il fut " la terreur des troupes italiennes auxquelles il infligera de lourdes pertes et qu’il ridiculisera en maintes occasions " et " sans doute le plus héroïque et le plus glorieux des patriotes corses de 1943 ". Jean-Paul Poletti lui consacrera cette magnifique chanson " Tù Dumenicu " sur l’album de Canta u populu corsu " Sintineddi " (1995).
Jean-Paul Poletti rendit également honneur à un autre résistant corse avec le titre « Charlot Bonafedi ». Déporté à l’âge de 17 ans dans le camp de Wolfsberg, Charles Bonafedi s’en évadera en 1945 avant de rejoindre les patriotes de Tito en Yougoslavie où il mourra au combat.
corsenetinfos.corsica
D'ottobre in zerubia a luna cusì bella
È u ventu in furesta viulineghja in li pini
A notte di vaghjime aspetta un'antra stella
Da i Martini à siò marchjanu clandestini
E tù Dumenicu, ribellu di cugnome
Chì ùn vulia mai dorme
E vostre le vittorie eranu silenzione
A gloria sai bè, ùn canta chè un ghjornu
Quantu funu i cumpagni di 'sse mosse furiose
Chì partianu fieri senza pregà ritornu
E tù Dumenicu, ribellu di cugnome
Chì ùn vulia mai dorme
È oghje senti di chì ogni passatu hè mortu
Chì li fiori S'annoianu nantu à e tombe vechje
Chì hè megliu à ùn circà qualè chì avia tortu
S'imbrutta la memoria in certe bocche techje
E tù Dumenicu, ribellu di cugnome
Chì ùn vulia mai dorme
Oghje nantu à 'ssi chjassi pascenu i muntoni
Di quandu in quandu i neri intisgianu i bianchi
Chì dicerianu avà Giusti è Mondoloni
È tutti i to fratelli cù i sò fucili stanchi
E tù Dumenicu, ribellu di cugnome
Chì ùn vulia mai dorme
D'ottobre in zerubia a luna cusì bella
È u ventu in furesta viulineghja in li pini
A notte di vaghjime aspetta un'antra stella
Da i Martini à siò marchjanu clandestini
Tù dumenicu
Ribellu di cugnome chì ùn vulia mai dorme

inviata da dq82 - 9/12/2016 - 23:30



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org