Language   

Les guerriers

Les Rita Mitsouko
Language: French


Related Songs

La sorcière et l'inquisiteur
(Les Rita Mitsouko)
C'était un homme
(Les Rita Mitsouko)
Le petit train
(Les Rita Mitsouko)


[2000]
Scritta da Catherine Ringer, Frédéric Chichin e Marc Anciaux
Nell’album intitolato “Cool Frénésie”
Testo trovato sul sito del duo, intitolato a Catherine Ringer dopo la prematura morte di Chichin nel 2007

Cool Frénésie

Una canzone che ironizza sulla retorica della guerra, quella del “Si vis pacem, para bellum” che tanti danni ha fatto almeno negli ultimi 2.500 anni, ma soprattutto dall’inizio del secolo scorso venendo in qua...
Jusqu'alors la paix
Avait réussi à s'imposer
Et là... Levée de boucliers

Début Novembre ils l'ont annoncé
Que dès Décembre ils vont recruter

Ils vont reprendre, ils vont recruter
Pour faire des membres
Dans le corps de l'armée

Il y a ceux qui partent
Et puis ceux qui vont rester

Mais vous savez c'est appréciable
On va pouvoir visiophoner
Car ils emmèneront leurs portables
Et on pourra communiquer

Il y a les ennemis de la guerre
Et puis ceux qui ne croient pas à la paix

On est là, on se requinque
On est tous rassemblés
Et devant le zingue
Y a des exaltés

Que leurs armes
Soient aussi belles
Que fatale leur puissance mortelle
Que leurs tenues resplendissent
Carapaces fluidifiées
Que le soleil les fasse briller
A la hauteur de leur courage
Ça passera mieux à l'image
On pleurera quand ils faiblissent
On les verra miroiter
Dans les sites embataillés
Ça fera peur aux esprits faibles
Et renforcera les cœurs vaillants

Et c'est sûr, on le sait
Les civils vont morfler
On sait bien que la chair

Est une des matières premières
De la guerre, c'est clair
Dans l'horreur du monde en fureur

Mais oui, Madame
Y aura même des femmes
Qu'on verra s'entraîner
En direct à la télé

Voyez le bataillon des Amazones
Pilotant des ordinateurs
Et guerroyant dans des zones
Où même un homme aurait peur
Oui dès Décembre ils vont recruter
Pour se défendre et pour attaquer
Des ailes volantes
Triangles noir mat
Oh terrifiantes
Passeront en rase-motte

Et on verra
Des guerriers flamboyants
Casqués de verre
Et gantés de blanc
Militaires de carrière
Dans l'enfer du monde en colère
Jusqu'à ce que revienne
La paix

Contributed by Bernart Bartleby - 2016/6/7 - 20:59



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org