Language   

Tyrolienne haineuse

Pierre Dac
Language: French



Lorsque sans parti pris
On établit
Le bilan de l'humanité d'aujourd'hui

Bien limpide comme
Un clair de lune et lumineux comme
Un clerc de notaire
C'est pas de sitôt que les hommes seront frères
Et que malheureusement au contraire

Nous vivons à présent
Sous le signe affligeant
De la haine et de ses affluents.

C'est triste et déprimant !

Il y a de la haine partout.
Il y a de la haine tout autour de nous,
Surtout partout où
Tout se passe par en dessous.

De mémoire de grincheux,
Jamais dans les yeux,
On ne vit tant de regards haineux.

Ah y en a t-y, y en a-t-y
De cette haine qui
Sous les esprits qui
Perdent le sens de la fraternité et ainsi
Suit l'altruisme aussi

Hélas hélas, l'altruisme est foutu
Et c'est couru
Il n'y a pas plus d'altruiste
Que de beurre au cru

Il n'y a plus que de la haine
Si bien que dans le pays
Bientôt tout le monde sera haï

L'haï l'haï l'haï ti
L'haï l'haï l'haï ho
L'haï l'haï l'haï ti
L'haï l'haï l'haï ti

Mais là où la chose se complique
Et devient tragique
C'est que la haine devient pour chacun
Une espèce de besoin
Que d'authentiques sagouins
Entretiennent de près comme de loin

Il y a de la haine de toutes les nuances
De la haine standard ou de circonstances
Il y a de la haine de mouton pour les haineux de salon
Et de la grosse laine de confection

Mais de toutes les façons :

Il y a trop de haine ; oui, il y a trop de haine
Et il y a trop de haineux
Ça tourne au scabreux
Et au scandaleux
Car certains haineux
En arrivent même entre eux
À se traiter de tête de haineux

C'est un cercle vicieux
Car quand un haineux
Hait un autre haineux
Celui qui hait est aussi
Par l'autre haï
De même que celui
Qui est haï haïssant
Celui dont il est haï
Chaque haï donc est
Un haï qui hait
Ce qui fait qu'en fin de compte
On peut voir comme ça
L'haï ici et l'haï là.

L'haï l'haï l'haï ti
L'haï l'haï l'haï ho
L'haï l'haï l'haï ti
L'haï l'haï l'haï ti

Et voilà, c'est comme ça !
Oh bien sûr, il n'y a pas
Non, il n'y a pas de quoi
En signe de joie
Se passer les paupières à la crème de chester
Avec une tringle à rideau de fer.

Il ne reste plus qu'une seule chose à faire
C'est de rassembler par toute la terre
Tous les hommes généreux
Qui d'un cœur valeureux
Haïssent la haine et les haineux

C'est ce qu'il y a de mieux !

Hardi donc allons-y
Roulez tambours
Et sonnez trom-
-pettes et hélicons
Sus à ceux qui suent
La haine par tous les pores
Et qui se font un sport
De haïr de plus en plus fort.

À bas la haine et les haineux ! 
Ainsi que ceux
Qui hurlent avec eux
Assez de haine, assez de gens
Qui passent leur temps
À haïr bêtement.

Si nous tenons, bientôt nous
En viendrons sûrement à bout.
La confiance alors
Mettra le monde d'accord
Et l'on sera content
De voir alors
Les hommes d'à présent
Devenir de plus en plus confiants.

Haine par ci,
Haine par là.
Ah !, y en a-t-y
De la haine ici-
Bas.


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org