Language   

Les Enfants d'Auschwitz

René-Louis Lafforgue
Language: French


Related Songs

Tornavamo dai lager (Salmo dei deportati)
(David Maria Turoldo)
Chanson du départ
(Marco Valdo M.I.)
Le stagioni di Anna Frank
(Renato Franchi & Orchestrina del Suonatore Jones)


Les Enfants d'Auschwitz

Chanson française – René-Louis Lafforgue - 1966

René Louis Lafforgue
Quand le matin mon fils, mon gars,
Je te vois haut comme trois pommes
Me tendre les bras, mon bonhomme,
En riant pour rien aux éclats.
En te voyant mon gars, mon fils,
Je revois les enfants d'Auschwitz.

Toi mon garçon, sang de mon sang,
Chaque instant, chaque heure qui sonne,
Tu en uses mieux que personne
En mille et un jeux innocents.
Lorsque tu joues mon gars, mon fils,
Je repense aux enfants d'Auschwitz.

Pierrot gourmand, cuiller en main,
Croisant un pot de confiture,
Tête à tête avec l'aventure
Tu n'attends jamais à demain.
Quand tu manges mon gars, mon fils,
Je pleure les enfants d'Auschwitz.

Capitaine, si ton bateau
Fait naufrage dans la baignoire,
Ce n'est jamais la mer à boire
Je mets toujours le nez dans l'eau.
En te lavant mon gars, mon fils,
Je lave les enfants d'Auschwitz.

Marchand de sable quand tu dors,
Le rêve est toujours au bout de ton pouce ;
La Grande Ourse sur ta frimousse
Tisse pour toi la Toison d'Or.
En te berçant mon gars, mon fils,
Je berce les enfants d'Auschwitz.

Un million trois cent mille morts,
Cent soixante heures sur le qui-vive.
J'ai parfois le cœur qui s'enjuive
Quand j'entends ce confiteor.
En toi mon gars, par toi mon fils,
J'embrasse les enfants d'Auschwitz.

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2014/12/15 - 21:53



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org