Language   

L’enfant pauvre

Jean-Baptiste Clément
Language: French



Les mains dans ses poches percées
Et les coudes pareils,
Traînant des savates usées
D'où sortent ses orteils;
Sans lit, sans pain, sans sou, ni maillos.
Il longe les vieilles murailles,
Claquant des dents et l'oeil vitreux...

... Ah! vous ne savez pas, vous autres,
Qui n'êtes pas des nôtres,
Comme on a froid le ventre creux!

Il trotte, flairant une borne
Pour s'y croupetonner;
Un coin où l'ombre d'un tricorne
N'ira pas le gêner...
Il va passer une nuit blanche.
Avec la Morgue sur la planche,
Seul gîte ouvert aux malheureux...

... Ah! vous ne savez pas, vous autres.
Qui n'êtes pas des nôtres,
Comme on a froid le ventre creux!

Mais n'a-t-il pas une famille?
A quoi bon y penser:
On ne traîne pas la guenille,
Quand on peut s'en passer.
Et s'il s'en va, cherchant fortune,
Souper d'un maigre clair de lune.
C'est qu'on manque de tout chez eux...

... Ah! vous ne savez pas, vous autres.
Qui n'êtes pas des nôtres,
Comme on a froid le ventre creux!

Et maintenant que l'on devine,
Chez les bien élevés,
Pourquoi le jour où la famine
Fait sauter les pavés,
Un enfant, la mine farouche,
Vient aussi brûler sa cartouche
En entonnant le chant des gueux!...

... Ah! vous ne savez pas, vous autres.
Qui n'êtes pas des nôtres,
Comme on a froid le ventre creux!


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org