Language   

Si Tous Les Gars Du Monde

Marcel Achard
Language: Italian


Related Songs

Girotondo intorno al mondo
(Sergio Endrigo)
Planter Café
(Yves Montand)
Chant des Partisans
(Yves Montand)


Chanson française – Si Tous Les Gars Du Monde – Marcel Achard – 1956
Musique – Georges Van Parys


Interprètes : Yves Montand, Les Compagnons de la Chanson... et mille troupes de boy-scouts...

Chanson du film de Christian-Jaque – 1956

 Si Tous Les Gars Du MondeBon, la voilà ta chanson, mon cher Lucien l'âne mon ami. Tu jugeras par toi-même. Je ne veux pas donner mon avis tout de suite... Qu'en penses-tu ?


D'abord, Marco Valdo M.I. mon ami, permets-moi de te rappeler que je suis un âne et qu'il m'est dès lors difficile de donner la main à qui que ce soit... Cela dit, elle me paraît bien aimable cette chanson et bourrée de bonne volonté autant qu'un obus de poudre ou qu'une barrique de vin. Évidemment, quand je songe aux scénettes pour patronage de Boris Vian, je me dis qu'en effet, elle paraît convenir pour de jeunes cœurs et de jeunes aspirations... Bref, je lui trouve mille belles intentions et une sorte de joyeuse naïveté. Elle diffuse de bonnes résolutions et de bons sentiments à peu près autant que l'Unesco ou le curé de la paroisse de ma grand-mère. On ne fait pas plus correct...


Je vois... Je vois... Je comprends ce que tu veux dire. Je résume : c'est bien pour les gamins, mais elle occulte bien des choses. Et je pense d'ailleurs la même chose. Cependant, je reste persuadé qu'une chanson de cette sorte à sa place ici, dans les chansons contre la guerre, car somme toute, c'en est une... Mais elle a aussi sa place dans les chansons de jeunesse... Car quand même, tu en conviendras, il vaut la peine – en ces temps malades de la peste individualiste et consommatrice, de chanter sur tous les tons les joies de la solidarité, du refus du racisme... Ça me paraît un bon début, comme certaines leçons de morale qu'on a reçu à l'école. L'air de rien, elles pénètrent en profondeur... Et si c'est bien pour le bien, imagine aussi que ce sera efficace pour induire des pensées, des convictions et des comportements inverses. Voilà pourquoi j'ai une certaine tendresse pour de telles chansons... D'autant qu'elle est dérivée d'un poème de Paul Fort, qui inspira quelques belles chansons à Tonton Georges, dont Le petit Cheval, La Marine, Comme hier... Je te le cite entièrement, car il est fort court ; il s'intitule : La Ronde autour du Monde :

« Si toutes les filles du monde voulaient se donner la main,
Tout autour de la mer, elles pourraient faire une ronde.
Si tous les gars du monde voulaient bien être marins,
Ils feraient avec leurs barques un joli pont sur l'onde.
Alors on pourrait faire une ronde autour du monde, autour du monde,
Si tous les gars du monde voulaient se donner la main. »
(voir la version italienne de Sergio Endrigo : Girotondo intorno al mondo)


Oh, mais moi aussi, Marco Valdo M.I., je les aime ces chansons-là, même si je préfère des chansons plus fortes, aux propos plus poétiques, aux accents plus nets, plus virulents... Mais aussi plus complexes, plus profonds... Mais je dirais de celle-ci, ce n'est qu'un début... Un premier pas et rappelle-toi, les voyages les plus longs et les plus prodigieux commencent toujours pas un premier pas... Alors, voilà, finalement, je l'aime assez cette chanson-là... Elle aussi tisse le linceul de ce vieux monde mercantile, avide, atomisé, antagoniste et cacochyme.


Heureusement !


Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
Si tous les gars du monde
Décidaient d'être copains,
Et partageaient un beau matin
Leurs espoirs et leurs chagrins ;
Si tous les gars du monde
Devenaient de bons copains
Et marchaient la main dans main,
Le bonheur serait pour demain !

Ne parlez pas de différences,
Ne dites pas qu'il est trop blond,
Ou qu'il est noir comme du charbon,
Ni même qu'il n'est pas né en France,
Aimez-les n'importe comment,
Même si leur gueule doit vous surprendre ;
L'amour, c'est comme au régiment,
Il faut pas chercher à comprendre !

Si tous les gars du monde
Décidaient d'être copains,
Et partageaient un beau matin
Leurs espoirs et leurs chagrins ;
Si tous les gars du monde
Devenaient de bons copains
Et marchaient la main dans main,
Le bonheur serait pour demain !

J'ai mes ennuis et vous les vôtres,
Mais moi, je compte sur les gars ;
Les copains qu'on ne connaît pas
Peuvent nous consoler des autres ;
Tous les espoirs nous sont permis,
Le bonheur, c'est une habitude ;
Avec deux cent millions d'amis,
On ne craint pas la solitude !

Si tous les gars du monde
Décidaient d'être copains,
Et partageaient un beau matin
Leurs espoirs et leurs chagrins ;
Si tous les gars du monde
Devenaient de bons copains
Et marchaient la main dans main,
Le bonheur serait pour demain !

Si tous les gars du monde
Décidaient d'être copains,
Et partageaient un beau matin
Leurs espoirs et leurs chagrins ;
Si tous les gars du monde
Devenaient de bons copains
Et marchaient la main dans main,
Le bonheur serait pour demain !

Si tous les gars du monde devenaient des copains...

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2013/5/1 - 22:26



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org