Language   

Le Pasteur, l'État disparu et la Conscience

Marco Valdo M.I.
Language: French



J'ai quitté la ville de Luther, le soir venu
Pour aller à leur rendez-vous dans l'État disparu
Pourquoi ces gens ont-ils appelé un pasteur ?
Et pourquoi moi, qui suis pasteur
De Wittenberg-Lutherstadt, réminiscence
Des condamnations du commerce des indulgences ?
Évidemment, à ce moment-là, ça avait du sens
D'interroger un spécialiste de la conscience.

Comment s'appelle-t-il, comment s'appelle-t-elle ?
Je ne le dirai pas. Par conscience professionnelle.
Déontologie, discrétion, et cetera.
Le cas n'est pas banal, en tous cas
De, disons : Karl et Anastasie
D'une femme espionnée par son mari
Pour le compte de la Stasi
Ah, la Stasi, d'ennui m'anesthésie !
Mais la Stasi n'est plus et je suis là
Allez savoir pourquoi ? Oui, pour quoi ?
Quel intérêt à rabâcher tout ça ?
Accuser l'État disparu et pas celui qui est là.

Je suis de la ville de Luther, ange déchu
Je me souviens de l'État disparu
Pourquoi ces gens ont-ils appelé un pasteur ?
Mais pourquoi moi, qui suis pasteur
De Wittenberg-Lutherstadt, réminiscence
Des condamnations du commerce des indulgences?
Évidemment, aujourd'hui, ça a du sens
D'interroger un spécialiste de la conscience.


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org