Language   

Le Tambour et mon grand Amour, Nosferatu le Vampire

Marco Valdo M.I.
Language: French



Mais enfin, Klaus-Stephan, c'est toi
Mais oui, c'est toi, rien que toi
Là, maintenant, tu es mon amour
Mon chéri, c'est vrai tous les jours

Mais enfin, Klaus-Stephan, tu ne me crois pas ?
Bien sûr, il y a eu Frank, mais c'était pas comme toi
Lui, c'était le coup de foudre. Et puis, voilà...
Un coup d'amour, un truc qui vient comme ça

Mais enfin, Klaus-Stephan, j'avais à peine treize ans
Et puis, je te raconte cette histoire d'antan
Frank avait à peine quinze ans
Quand il est tombé du ciel avec ses parents

Mais enfin, Klaus-Stephan, c'étaient des héros
Nimbés du soleil de septembre, par dessus les vopos
Ils ont traversé le couloir de la mort, survolant les barbelés,
Et c'est chez nous à Naila, qu'ils ont débarqué.

Mais enfin, Klaus-Stephan, tu ne t'en souviens pas ?
Leur histoire a fait le tour du monde au moins cent fois
Il y avait les télés, les photographes et tout ça
Les journalistes, les politiques en ont fait tout un plat

Mais enfin, Klaus-Stephan, ne fais pas cette tête-là
Je vais tout te raconter, écoute-moi,
C'est quand même une histoire peu ordinaire
De passer en ballon le rideau de fer

Mais enfin, Klaus-Stephan, j’étais une enfant
Et pour être franche, je ne lui ai même pas parlé
À ce héros du ballon, à cet aérostier
C'est bien simple, je n'aurais même pas osé

Mais enfin, Klaus-Stephan, arrête de bouder
Tu as une tête de vampire, un vrai Nosferatu
Je ne t'aurais rien raconté, si j'avais su
On aurait été voir Le Tambour au ciné.


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org