Language   

Les Temps Difficiles (2)

Léo Ferré
Language: French


Related Songs

La Croisière Des Nanavortées ou Amsterdam-sur-eau
(Agnès Varda)
Graine d'ananar
(Léo Ferré)
Management del dolore post-operatorio: Signor Poliziotto
(GLI EXTRA DELLE CCG / AWS EXTRAS / LES EXTRAS DES CCG)


Les Temps Difficiles (2)

Les Temps Difficiles

Chanson française – Les Temps Difficiles (2) – Léo Ferré – 1961

Tu sais, Lucien l'âne mon ami, j'ai plusieurs fois pensé mettre la chanson « Les Temps Difficiles » de Léo Ferré dans les Chansons contre la Guerre, où incontestablement elle a sa place... Mais voilà, j'y ai plusieurs fois renoncé en raison de la complexité de la chose... Car, comme tu le sais, toi qui connais assez bien les chansons de Léo Ferré, « Les Temps Difficiles » est une chanson extrêmement complexe, qui ressort à un genre particulier : la chanson d'actualités.

La chanson d'actualités ? De quoi s'agit-il, selon toi...

La chanson d'actualités est une chanson liée aux événements du moment où elle est écrite. Elle ressortit tout-à-fait à la chanson politique ou engagée. C'est précisément son lien avec l'actualité d'un temps qui la rend difficile à comprendre au fur et à mesure qu'on s'éloigne des événements qu'elle rapporte. Sauf à avoir vécu « en direct », directement dans le bain de l'actualité ces événements, on ne sait plus trop de quoi il peut bien s'agir ; il en va de même pour les noms de personnages, pour toutes les allusions qu'une telle chanson peut comporter. Dans le cas de Ferré, par exemple, elle est de surcroît très dense et suppose une connaissance de l'actualité (principalement française ou internationale) et un point de vue politique sur le monde. Mais c'est souvent, j'irais jusqu'à prétendre toujours quand sa chanson devient politique ou sociétale, le cas chez Léo Ferré.

Vu comme ça, on dirait que cette chanson ne donne pas dans la facilité... Qu'elle exige, appelle, demande... à son auditeur de faire l'effort de la comprendre... En somme, elle lui demande de se cultiver...

En effet, c'est bien cela... Léo Ferré – et d'autres avec lui – mais lui tout spécialement, ne prend pas ses auditeurs pour des cons. Il les traite en adultes, en personnes cultivées – au sens profond de ce terme... En personnes qui prennent la peine d'étendre leurs connaissances, de s'interroger sur le monde, de comprendre la société où ils vivent et aussi, d'avoir à partir de là, non seulement un avis fondé sur ce monde, mais aussi, une position dans ce monde... un engagement... Léo Ferré est un chanteur politique... Il attend de ses auditeurs ce qu'il exige de lui-même : une splendide indignation et un engagement sans faille du côté des pauvres dans la Guerre de Cent Mille Ans que les riches mènent sempiternellement contre eux afin de maintenir leur domination, d'accroître leur pouvoir, de renforcer l'exploitation, d'imposer le droit de propriété et le droit au profit et de tirer profits du profit... Cependant, pour en revenir aux « Temps difficiles », c'était tellement une chanson d'actualités que Ferré en a chanté trois versions différentes à quelques années d'intervalle et qui dès lors, se référaient à des actualités différentes... Toutes les trois avec la même musique, le même canevas...

Voici donc la deuxième version des « Temps Difficiles », que je noterai donc (2). Celle-ci dénonce à nouveau De Gaulle et les référendums, considérés comme des plébiscites – référence à Napoléon III et au danger bonapartiste ou dictatorial du régime gaulliste, un coup de canif à la télé et à son inféodation au pouvoir, le racisme latent d'une partie des Français, la politique impérialiste des Zétazunis à l'encontre de Cuba – année du débarquement dans la baie des Cochons, blocus de Cuba..., l'invasion du Tibet et la guerre sino-indienne, (le Tiens voilà du Bouddha... renvoie évidemment au chant de la Légion étrangère : Tiens voilà du boudin !), le concile est celui annoncé en 1961 de Vatican II, ensuite, Léo Ferré met en exergue l'affaire du Softenon et les avortements thérapeutiques que le Vatican condamnait... Le Softenon (Thalidomide) provoquait de terribles malformations chez l'enfant... Les nouveaux-nés étaient souvent privés de membres, d'où le « Quand tu verras un Pape sans bras, avec quoi donc, il te bénira... »

Bonne question, dit Lucien l'âne. Mais je n'ai jamais entendu la réponse...

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
Les Temps Difficiles... Suite !

Ma femme veut jouer les Présidents
Elle dit que c'est très plébixcitant
Pour lui montrer que j' suis un homme
Je dois lui dire par référendum

Les temps sont difficiles !

Le matin c'est oui, le soir c'est non
Elle tient pas compte des abstentions
Ni oui ni non, ça fait coup nul
Voilà mon scrutin, j' garde mes scrupules

Les temps sont difficiles !

J'irai revoir ta Normandie
Mon vieux Gabin, mon vieux grisbi
Car la Normandie, c'est notoire
Ça mesure que trois cents hectares

Les temps sont difficiles !

Pour faire face à la vérité
J'ai poussé jusqu'à la télé
Où l'on m'a dit "Vous demandez qui ?
La vérité ? C'est pas ici !"

Les temps sont difficiles !

Le Français, ça n'est pas raciste
Ça aime les juifs, les anarchistes
Les pieds d' cochon, les pieds paquets
Les pieds au cul, les pieds qu' tu sais

Les temps sont difficiles !

Fini le temps des barbaries
Le Français aime rester chez lui
Monte Carlo est en faillite
On n'a que l'Algérie qu'on mérite

Les temps sont difficiles !

A Cuba, y a pas que du tabac
De la canne à sucre et de la rumba
Il y a du suspens et de la terreur
Kennedy soigne ses électeurs

Les temps sont difficiles !

Trois jours après, on se serre la louche
On fout en l'air toutes ses cartouches
Les petits Chinois bouffent de l'Indien
Tiens, tiens, tiens, tiens,
Voilà du Bouddha, voilà du Bouddha !

Les temps sont difficiles !

A Rome, il y a l'oecuménique
De quoi remplir la Basilique
Il faut être conciliants, mes frères
Les conciles, c'est si rare, mon Père

Les temps sont difficiles !

Le Vatican n'est pas d'accord
Il dit qu'à Liège on a eu tort
Quand tu verras un pape sans bras
Avec quoi donc qu'il te bénira ?

Les temps sont difficiles !

Verlaine est mort dans la détresse
Rembrandt est mort l'huissier aux fesses
Beethoven est mort dans la merde
Je n'ai que ce mot-là, il ne faut pas qu'on le perde

Faut distraire le profane !

Verlaine est vivant au lycée
Rembrandt est vivant au musée
Beethoven vit chez Lamoureux
Tous les dimanches que fait l' bon Dieu

Quand Il est mélomane !

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2012/6/1 - 23:17



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org