Language   

Les Temps Difficiles (1)

Léo Ferré
Language: French


Related Songs

La mer noire
(Léo Ferré)
L'étranger
(Charles Baudelaire)
T'es Rock, Coco !
(Léo Ferré)


Les Temps Difficiles (1)

Chanson française – Les Temps Difficiles (1) – Léo Ferré – 1960

Leo

Tu sais, Lucien l'âne mon ami, j'ai plusieurs fois pensé mettre la chanson « Les Temps Difficiles » de Léo Ferré dans les Chansons contre la Guerre, où incontestablement elle a sa place... Mais voilà, j'y ai plusieurs fois renoncé en raison de la complexité de la chose... Car, comme tu le sais, toi qui connais assez bien les chansons de Léo Ferré, «  Les Temps Difficiles » est une chanson extrêmement complexe, qui ressort à un genre particulier : la chanson d'actualités.

La chanson d'actualités ? De quoi s'agit-il, selon toi...

La chanson d'actualités est une chanson liée aux événements du moment où elle est écrite. Elle ressortit tout-à-fait à la chanson politique ou engagée. C'est précisément son lien avec l'actualité d'un temps qui la rend difficile à comprendre au fur et à mesure qu'on s'éloigne des événements qu'elle rapporte. Sauf à avoir vécu « en direct », directement dans le bain de l'actualité ces événements, on ne sait plus trop de quoi il peut bien s'agir ; il en va de même pour les noms de personnages, pour toutes les allusions qu'une telle chanson peut comporter. Dans le cas de Ferré, par exemple, elle est de surcroît très dense et suppose une connaissance de l'actualité (principalement française ou internationale) et un point de vue politique sur le monde. Mais c'est souvent, j'irais jusqu'à prétendre toujours quand sa chanson devient politique ou sociétale, le cas chez Léo Ferré.

Vu comme ça, on dirait que cette chanson ne donne pas dans la facilité... Qu'elle exige, appelle, demande... à son auditeur de faire l'effort de la comprendre... En somme, elle lui demande de se cultiver...

En effet, c'est bien cela... Léo Ferré – et d'autres avec lui – mais lui tout spécialement, ne prend pas ses auditeurs pour des cons. Il les traite en adultes, en personnes cultivées – au sens profond de ce terme... En personnes qui prennent la peine d'étendre leurs connaissances, de s'interroger sur le monde, de comprendre la société où ils vivent et aussi, d'avoir à partir de là, non seulement un avis fondé sur ce monde, mais aussi, une position dans ce monde... un engagement... Léo Ferré est un chanteur politique... Il attend de ses auditeurs ce qu'il exige de lui-même : une splendide indignation et un engagement sans faille du côté des pauvres dans la Guerre de Cent Mille Ans que les riches mènent sempiternellement contre eux afin de maintenir leur domination, d'accroître leur pouvoir, de renforcer l'exploitation, d'imposer le droit de propriété et le droit au profit et de tirer profits du profit... Cependant, pour en revenir aux « Temps difficiles », c'était tellement une chanson d'actualités que Ferré en a chanté trois versions différentes à quelques années d'intervalle et qui dès lors, se référaient à des actualités différentes... Toutes les trois avec la même musique, le même canevas...

Celle-ci que je noterai « Les Temps Difficiles - 1 » aborde la question du « nouveau franc », règle certains comptes dans la chanson française en bousculant les chouchous des médias de l'époque : Hallyday, Dalida, Aznavour, Brigitte Bardot... Tout le monde chante... dans le flot médiocre de la « petite vague », l'affrontement KK – Kennedy-Kroutchev – URSS-USA et le risque majeur qu'il représente, la guerre d'Indochine, la guerre d'Algérie, la torture, De Gaulle et les référendums, la putasserie journalistique (on songe à Karl Krauss et sa dénonciation continue de la "journaille") et la liquidation de l'art et des artistes dans le lard du commerce. Bref, une dénonciation tous azimuts de la société française de 1960...

En somme, dit Lucien l'âne, Léo Ferré tissait déjà, comme nous essayons de le faire, le linceul de ce vieux monde indigeste, médiocre, mercantile, méprisant, raciste, tortionnaire, guerrier et cacochyme

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
Si mon machin, c'est du poulet,
La poule-au-pot doit bien se marrer.
Depuis que je touche des nouveaux francs,
Je mets des virgules aux ortolans.
Les temps sont difficiles !

Cet écrivain n'a pas de clients,
Il vit seul avec son talent.
Mais faut bouffer et faut ce qu'il faut,
Même si on bouffe au Figaro.
Les temps sont difficiles

Ou Halliday ou Dalida,
Il n'y a pas de raison qu'on en reste là.
Fous donc B.B. dans ta chanson,
Ça fera chanter tous les couillons.
Les temps sont difficiles !

Si d'Aznavour j'avais la voix,
Je pourrais me voir au cinéma.
Mais la petite vague m'a laissé là.
Même moi, moi qui me voyais déjà.
Les temps sont difficiles !

Berlin travaille de la latitude,
Les deux K.K. bossent sans filet.
Ils ont paumé le Nord et le Sud,
Il y a intérêt à les retrouver.
Les temps sont difficiles !

En Indochine, c'est bien fini,
En Indochine, ça refleurit.
Quand l' Indochine, c'est terminé,
Où c'est-y qu'on pourrait se tailler
Les temps sont difficiles !

Quand on a pas les mêmes idées,
On se les refile, c'est régulier.
File-moi ta part, mon petit Youssef,
Sinon je te branche sur l' E.D.F.
Les temps sont difficiles !

Réponds, dis-moi où est ton pot',
Sinon tu va être chatouillé.
Dis-moi, réponds, lâche ta camelote :
Quand on questionne, il n'y a qu'à causer.
Les temps sont difficiles !

Ma femme veut jouer le président
Elle dit que c'est très plébiscitant
Pour lui montrer que je suis un homme
Je dois lui dire par référendum.
Les temps sont difficiles !

Le matin, c'est oui; le soir, c'est non.
Elle ne tient pas compte des abstentions
Ni oui ni non, ça fait coup nul.
Voilà mon scrutin, je garde mes scrupules
Les temps sont difficiles !

La mer n'est plus qu'une aquarelle'.
Dans le ciel il y a des Caravelles.
Les productions B.B. De Mille
Ne marchent que sur crocodile.
Les temps sont difficiles !

A Lyon, la soie a débordé,
Le Rhône s'est foutu en jersey;
C'est comme l'amour quand ça se débine,
Tu y mets de la soie, il te rend du spleen.
Les temps sont difficiles !

Pour faire face à la vérité
J'ai poussé jusqu'à la télé
Où l'on m'a dit: "Vous demandez qui ?
La vérité ? C'est pas ici!"
Les temps sont difficiles!

Avant la guerre, pour être putain,
Fallait une carte, un bout de terrain.
Des amis chez la mère Poulasse,
Un petit copain pour la paillasse.
Les temps étaient faciles !

Maintenant, c'est fini les conneries,
Faut faire son lit à France-Jeudi,
Tâter du Vadim à la une,
En attendant de montrer sa lune.
Les temps sont difficiles !

Van Gogh, las de peindre sa chaise,
S'était ouvert une portugaise.
Gauguin crevait à Tahiti,
Dans la mistoufle et dans l'ennui.
Les temps étaient bizarres !

Maintenant Van Gogh vaut des millions,
Gauguin se vend mieux que du cochon.
Rien n'a changé on tourne en rond
Et dure dure ma chanson,
Le temps que je me marre ..

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2012/6/1 - 22:42



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org