Lingua   

Pour un œil les deux yeux

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



Pour un œil les deux yeux
Pour une dent toute la gueule !
Ah, Lady Godiva, par tous les Dieux
Votre vengeance est bien cruelle !



On avait encerclé Stalingrad, écrasé la Pologne
On faisait du tourisme dans le Caucase
On allait en vacances en France
Mais moi, Lady, j'étais de Cologne
J'avais un rendez-vous
Mais pas avec vous, voyez-vous, pas avec vous
Le dentiste a disparu dans les fumées
Et ma dent, alors, fut abandonnée
Et du pont de Deutz et de Köln rampante
Il ne reste qu'une cathédrale fumante
Comme chez vous, Lady, à Coventry
À Coventry, chez vous, Lady,
On avait envoyé cinq cents avions, cinq fois cent
Vous nous en renvoyiez mille, dix fois cent.
Pour un œil les deux yeux
Pour une dent toute la gueule !
Ah, Lady Godiva, par tous les Dieux
Votre vengeance est bien cruelle !


C'était une nuit comme des millions d'autres nuits
Une nuit de lune pleine, une nuit remplie de fureur et de bruits
Une pluie de bombes sur la ville lui brisait les reins
Et l'orage frappait les faubourgs de l'autre côté du Rhin.
J'aidais les deux vieilles à éteindre leurs rideaux et leur literie
Impossible à raconter les cadavres calcinés, toute cette tuerie
Lubeck, Darmstadt, Wurtzbourg, Nuremberg, Hambourg, Berlin
Le ciel tombait sur les têtes du soir au matin
C'est vrai, on avait commencé Guernica, Londres, Rotterdam, Varsovie
Nous avions ouvert les vannes aux détresses infinies
Comme chez vous, Lady, à Coventry
À Coventry, chez vous, Lady,
On avait envoyé cinq cents avions, cinq fois cent
Vous nous en renvoyiez cent mille, mille fois cent.
Pour un œil les deux yeux
Pour une dent toute la gueule !
Ah, Lady Godiva, par tous les Dieux
Votre vengeance est bien cruelle !


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org