Language   

Troppi lavori del cazzo

Fucktotum
Language: Italian

List of versions


Related Songs

Ci vorrebbe un po' di Pol Pot
(Fucktotum)
La città delle vecchie
(Fucktotum)


[2002]
Album “Odio la natura”

1685053581 l
Troppi lavori
ho fatto troppi lavori del cazzo
troppi lavori
ho fatto troppi lavori del cazzo

Fai tante domande
cala le mutande
posti di lavoro
privi di decoro

Quanto danno all'ora
meno che a una suora
poi ti pagherò
quando non lo so

Le fighe su a Cortina
e io qua in officina
baccaglio la collega
è meglio di una sega

Aspetto il ventisette
e scarico cassette
o faccio la vendemmia
ogni chicco una bestemmia

Troppi lavori
ho fatto troppi lavori del cazzo
troppi lavori
ho fatto troppi lavori del cazzo

Nei supermercati
i peggio disperati
vestiti da tacchini
sfanculano i bambini

Portano volantini
aiuto di imbianchini
o vivon sugli incroci
tirando pacchi atroci

Ritraggo sulla spiaggia
un vecchio che scorreggia
in piazza faccio il mimo
e gli scatarri schivo

Raccolgo in ospedale
gli aborti andati a male
faccio le seghe ai tori
se sbaglio son dolori

Troppi lavori
ho fatto troppi lavori del cazzo
troppi lavori
ho fatto troppi lavori del cazzo

Porto a cacare i cani
per me non c'è un domani
la vita si fa spessa
all'ombra di una pressa

E quando sarò vecchio
mi guarderò allo specchio
per questo hai lavorato?
E morirò incazzato

Troppi lavori
ho fatto troppi lavori del cazzo
troppi lavori
ho fatto troppi lavori del cazzo

Contributed by Bartleby - 2011/5/13 - 09:01



Language: French

Version française - TROP DE BOULOTS À LA CON – Marco Valdo M.I. – 2011
Chanson italienne – Troppi lavori del cazzo – Fucktotum – 2002


Quel titre et quelle chanson et juste avec ça... Ce qu'elle raconte, c'est vraiment le destin des pauvres dans la Guerre de Cent Mille Ans que les riches mènent constamment contre le pauvres pour étendre leurs empires, renforcer leurs pouvoirs, accroître leurs profits et toujours mieux exploiter les gens... Elle rappelle d'ailleurs une de tes chansonchômes wallonnes d'expression française... Y a plein de chômeurs en Wallonie et ce passage :

« Y a pas d'emplois en Wallonie
Que des petits boulots, que de la tonte de gazon
Rien que de l'intérim et des trucs à la con. »


Et malgré tout ce que les riches et leurs supporters racontent, malgré les fables gouvernementales, les élucubrations erratiques des économistes, les cornichonneries libérales... Pour les pauvres, la situation ne risque pas de s'améliorer... Bien au contraire... Il suffit de voir ce qu'ils ont fait aux Grecs et qu'ils nous feront demain... Quant aux riches, ils seront encore plus riches... Tel est, du moins, leur plus cher désir et leur but...

Voilà pourquoi, Marco Valdo M.I., mon ami, il nous faut chaque jour, sans relâche, tisser le linceul de ce vieux monde profondément ennuyeux, baignant dans sa mauvaise graisse, nauséeux et cacochyme.

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
TROP DE BOULOTS À LA CON

Trop de boulots
J'ai fait trop de boulots à la con
Trop de boulots
J'ai fait trop de boulots à la con

J'ai fait tant de demandes
Baissé la culotte
Pour des places
Sans dignité.

Quand ils donnent à l'heure
Moins qu'à une sœur
Puis , ils paient
On ne sait quand.

Les filles là-haut à Cortina
Moi, ici à l'atelier
Je charrie ma collègue
C'est mieux qu'une branlette

J'attends le vingt-sept
Et je décharge les caissettes
Ou je fais les vendanges
Pestant à chaque grain.

Trop de boulots
J'ai fait trop de boulots à la con
Trop de boulots
J'ai fait trop de boulots à la con

Dans les supermarchés
Les plus désespérés
Vêtus en dindons
Ébaudissent les enfants

Ils distribuent les feuillets
Aident les peintres
Ou vivent aux carrefours
En tirant des paquets atroces.

J'ai tiré sur la plage
Un vieux qui coulait
Sur la place, je fais le mime
Et j'évite les catarrhes.

J'amène à l'hôpital
Les avortements qui tournent mal
Je branle les taureaux
Si je rate, quelles douleurs !

Trop de boulots
J'ai fait trop de boulots à la con
Trop de boulots
J'ai fait trop de boulots à la con

J'emmène chier les chiens
Pour moi, il n'y a pas d'avenir
La vie se fait lourde
À l'ombre d'une presse

Et quand je serai vieux
Je me regarderai dans la glace
Pourquoi a-t-on travaillé ?
Et je mourrai en colère.

Trop de boulots
J'ai fait trop de boulots à la con
Trop de boulots
J'ai fait trop de boulots à la con

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2011/12/23 - 10:27



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org