Language   

È lì

Lucio Dalla
Language: Italian

List of versions


Related Songs

Ulisse coperto di sale
(Lucio Dalla)
Lucio Dalla: Disperato erotico stomp
(GLI EXTRA DELLE CCG / AWS EXTRAS / LES EXTRAS DES CCG)
Lucio Dalla: Il bambino di fumo
(GLI EXTRA DELLE CCG / AWS EXTRAS / LES EXTRAS DES CCG)


[1973]
Testo di Roberto Roversi
Album: Il giorno aveva cinque teste

cinqueteste22

"Talvolta, basta la voce per esprimere l'idea di un brano.. non è più necessaria neanche la musica.."
(Vocalizzi sulle note di “Stille Nacht”)

Interrompiamo la trasmissione..per comunicare..
che in questa notte di serenità,
di pace e d'amore..
è stato rinvenuto il cadavere di un uomo.. morto..
La cosa è di una eccezionalità insolita..
È veramente eccezionale perché.. erano vent'anni..
che in questo nostro bel mondo…nostro..
non moriva un uomo.. e non veniva trovato..

Le nostre squadre.. televisive.. si sono recate sul posto..
in una località del Piemonte.. a piede del monte..
e hanno intervistato.. il contadino.. il pastore... l'operaio, il..
insomma, quell'altro uomo che ha trovato il cadavere..
Ci scusiamo in precedenza.. l'emotività.. il fatto eccezionale ha.. sconvolto tuttle signore
comunque, il nostro inviato.. al quale va il nostro ringraziamento per aver sospeso..
la festa,.. il Natale.. la famiglia.. è ancora con la torta in mano.. recatosi là
ha intervistato questo… uomo..

Era coperto di rami, coperto di sassi, coperto di terra..
era coperto di rami, coperto di sassi, coperto di terra..
era coperto di sassi, coperto di rami, coperto di terra..
era coperto di rami, coperto di sassi...

Gli occhi! Gli occhi.. gli occhi.. – No, non ho visto gli occhi,
eran coperti coi rami, erano neri di terra, erano verdi di boschi..

I capelli..! I capelli… – No, non ho visto i capelli,
rossi di sangue i capelli, di polvere e fango i capelli,
penne strappate di uccelli..

La bocca, la bocca… – No, non ho visto la bocca..
Era riempita di terra, era coperta di rami, di sassi con il labbro spaccato..
No! ..La sua bocca taceva...

La mano. ..La mano… – Sì, la sua mano viveva!
Era coperta di rami, di sassi, era coperta di terra.. –Ma,.. la sua mano splendeva,
bruciava sì, la sua mano cantava..
la mano stringeva un calcio infangato..
...di un fucile di guerra.

Contributed by giorgio - 2010/12/8 - 08:40



Language: French

Version française - IL EST LÀ – Marco Valdo M.I. – 2010
Chanson italienne – È lì – Luccio Dalla – Texte : Roberto Roversi – 1973

Dis-moi, Lucien l'âne mon ami, toi qui as parcouru le monde et qui t'es traîné dans toutes les montagnes de la Méditerranée, si comme moi, tu ne trouves pas cette chanson un peu énigmatique... Tu vois, je viens de la traduire et je n'aperçois pas bien de quel ressuscité elle nous parle. Ce ne peut-être notre ami Joseph, bien qu'il ait « disparu » avec son uniforme et son fusil en haut des Alpes et que de glissement en glissement, d'avalanche en avalanche, il eût pu en effet comme Öetzi ressurgir au pied du mont. Mais voilà, s'il est officiellement mort en haut d'un mont du Piémont, il est ressuscité quelque part en Sardaigne, et dans la plaine encore et même dans la ville. Pour sa mort, il y a un an, elle se présenta à lui en Campine à plus de mille kilomètres des Alpes. Ce ne saurait être lui.

Et bien, mon ami Marco Valdo M.I., moi qui ai, comme tu l'as si bien dit, parcouru toutes les montagnes du pourtour méditerranéen, moi qui ai croisé bien des cadavres au pied de rochers, je suis aussi perplexe que toi. Je ne vois absolument pas de qui il peut bien s'agir... Peut-être que quelqu'un connaît la réponse à ce mystère... Comme c'est apparemment, d'après ce que je comprends un cadavre, on devait laisser l'affaire aux gens spécialisés dans ce genre d'enquête. On pourrait faire appel au commissaire Montalbano ou alors, car il est beaucoup plus près de ce lieu, au commissaire Romeo Tarchinini, lequel comme son prénom l'indique est de Vérone... Mais enfin, comme tu l'as traduite, je te suggère quand même de la publier telle quelle, on ne sait jamais peut-être que quelqu'un éclairera ta lanterne...

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane.
IL EST LÀ


Nous interrompons la transmission... pour communiquer...
Que dans cette nuit de sérénité
De paix et d'amour
Est revenu le cadavre d'un homme... mort...
La chose est d'un exceptionnel insolite...
Elle est véritablement exceptionnelle car... Il y avait vingt ans...
Que dans notre beau monde... notre...
Ne mourrait plus un homme... et on n'en trouvait pas...
Nos équipes télévisées... se sont rendues sur place...
Dans une localité du Piémont... au pied du mont...
Et elles ont interviewé... le paysan... le berger... l'ouvrier, le...
En somme, cet homme qui a trouvé le cadavre...
Nous nous excusons par avance... l'émotion... le fait exceptionnel a... Bouleversé toutes les dames...
Toutefois, notre envoyé... auquel va notre remerciement pour avoir suspendu
La fête, la Noël... sa famille... est encore le gâteau à la main... s'est rendu là...
Il a interviewé cet homme...

Il était couvert de branches, couvert de cailloux, couvert de terre...
Il était couvert de branches, couvert de cailloux, couvert de terre.
Il était couvert de branches, couvert de cailloux, couvert de terre.
Il était couvert de branches, couvert de cailloux...

Ses yeux ! Ses yeux... ses yeux... – Non , je n'ai pas vu ses yeux,
Ils étaient couverts de branches, ils étaient noirs de terre, ils étaient verts de bois...

Ses cheveux ! Ses cheveux...– Non , je n'ai pas vu ses cheveux,
Rouges de sang, de poussière et de boue, ses cheveux,
Des plumes arrachées à des oiseaux...

Sa bouche, sa bouche... – Non, je n'ai pas vu sa bouche...
Elle était remplie de terre, elle était couverte de branches, de cailloux avec ses lèvres éclatées..
Non !... Sa bouche se taisait...

Sa main... Sa main... – Si, sa main vivait !
Elle était couverte de branches, de cailloux, elle était couverte de terre... – Mais, sa main resplendissait,
Oui, elle brûlait, sa main chantait...
Sa main serrait la crosse boueuse...
… d'un fusil de guerre.

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2010/12/14 - 18:48


Stille Nacht è Silent Night Holy Night ?

Virginia - 2014/12/24 - 19:27



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org