Language   

Inferno

Corte dei Randagi
Language: Italian

List of versions



Album:Essere O Non Essere

cortedeirandagi6
LOCI B: benvenuti in italia patria di santi e predicatori
attaccati alle contraddizioni dei lori finti valori
dove se rubi per mangiare finisci dentro come un criminale
e se uccidi sei fuori per infermità mentale!
altrochè purgatorio,l' inferno è qui adesso
diavoli in giacca e cravatta pronti a tutto per il successo!
in italia e nel resto del mondo questa è la situazione!
camuffano una guerra nascondendo ogni vera intenzione.
genocidi in nome di Dio in una finta guerra santa,
va tutto bene fino al prossimo aereo che si schianta!
presi per il culo,i predicatori sono i primi anticristo!
chiedi ad un iracheno quanti 11 settembre ha già visto!
ormai tutto ha un costo e i popoli sono pedine
manovrati al loro fine con il più stupido pretesto!
in confronto ai loro obbiettivi le vite umane non contan niente!
ognuno tira l' acqua al suo mulino,oriente-occidente
cercando di inculcarti in mente cosa sia buono o cattivo
...non dirmi pensavi il tg fosse davvero obiettivo!
questo è un mondo di pazzi!un fottuto manicomio!
dio è morto e sulla terra governa il demonio!

conflitti,guerre,il pastore spara sopra il gregge
e guarda la razza umana mentre si autodistrugge!
stragi,morti,omicidi,genocidi,
la tv proietta imbrogli e tu ancora che ti fidi?!
la fame che dilaga,il terzo mondo che grida!
tu preghi,ma il tuo dio sembra non senta ne vada!
truffe,boicottaggi,è tutto all' ordine del giorno!
pianeta terra brucia!benvenuti nell' inferno!

SLAP: vita sequenza ad immagini fra attimi fragili e tragici
ciò che traduci è il bisogno di attimi magici
attimi in cui ti adatti e navighi in fiumi di pattume,
situazioni più dure una volta varcati gli argini!
e non ci sono cure,neppure emozioni pure!
non esiston soluzioni sicure,
il nostro essere è sottoposto a torture più dure!...voragini!
un dolore interiore che neanche ti immagini!
partendo da ciò che ci circonda,
da chi è in disonestà e sta bene,chi in onestà sangue gronda!
anime languide in onda
invocano il loro dio attendendo che risponda! e qui chi conta?!
chi è se stesso o chi ha maschere su visi finti?!
l' onesto o chi ammazza e poi conta i dindi?!
qui individui spinti
da una malattia mentale ad abusare di poveri bimbi!
qui è l' inferno,il buonsenso è infermo!
è il malessere a corroderti l' interno! i buono perdono,
i buoni danno,i cattivi prendono!egoisti traditori,
non veri,ma veri attori,quei valori che si spengono!

conflitti,guerre,il pastore spara sopra il gregge
e guarda la razza umana mentre si autodistrugge!
stragi,morti,omicidi,genocidi,
la tv proietta imbrogli e tu ancora che ti fidi?!
la fame che dilaga,il terzo mondo che grida!
tu preghi,ma il tuo dio sembra non senta ne vada!
truffe,boicottaggi,è tutto all' ordine del giorno!
pianeta terra brucia!benvenuti nell' inferno!

SORRY: c'è chi vive un inferno al giorno,chi attorno
ha demoni che lo trasformano e ritornano
a deporre l' orma a norma,sopravvivenza che ti tiene in forma nell' istante!
ma muori dall' interno...amore mantide!
camaleonti,angeli con corna:
"agli sconti accorrano gli ingordi!"ti intortano con una firma!
chi dorme ha la morte nel sonno, chi un giorno
si sveglia e già di lui non si ricordano,
ci si telescherma non pensanti,chi ha tante
teologie portanti che lo portano distante,
chi sbatte contro il mondo e vede piangere sangue,
chi si infrange contro un proprio sogno!
chi ha petrolio,diamanti ed armi su un dominio esangue!
chi insanguina il suolo degli altri per il soldo!
chi è d' accordo,chi non si era accorto e chi è sordo!
chi si afferma tra i flash poi si ferma da codardo
in inferni di risolti senza più riguardo,guardo
la trash cultura cash ubermesh oltre il bordo!

Contributed by adriana - 2010/11/20 - 12:41



Language: French

Version française – ENFER – Marco Valdo M.I. – 2010
Chanson italienne – Inferno – Corte dei Randagi
ENFER

Loci B :
Bienvenus en Italie patrie de saints et de prédicateurs
Attachés aux contradictions de leurs fausses valeurs
Où quand tu voles pour manger tu finis dedans comme un criminel
Et si tu tues tu restes dehors pour infirmité mentale !

Autre chose qu'un purgatoire, c'est l'enfer ici à présent
Des diables en costume cravate prêts à tout pour le succès !
En Italie et dans le reste du monde, c'est là, la situation !
Ils camouflent une guerre en cachant leurs intentions.

Génocides au nom de Dieu dans une guerre sainte feinte ,
Tout va bien jusqu'au prochain avion qui s'écrase !
Foutage de gueule, les prédicateurs sont les premiers antéchrists !
Demandez à un Irakien combien de 11 septembre il a déjà vécus !
Désormais, tout a un coût et les peuples sont des pions
Manipulés par eux sous le plus stupide prétexte !
Face à leurs objectifs, les vies humaines ne valent rien!
Chacun tire l'eau à son moulin, orient-occident
Cherchant à inculquer dans ton esprit ce qu'il juge bon ou mauvais
Ne me dis pas que tu aies jamais pensé que le journal TV fut objectif !
C'est un monde de fous ! Un foutu asile !
Dieu est mort et sur terre règne le démon !

Conflits, guerres, le pasteur tire sur le troupeau
Et il regarde la race humaine se détruire !
Carnages, morts, homicides, génocides
La télé projette des foutaises et toi tu t'y fies encore ?
La faim qui se répand, le tiers-monde qui crie.
Toi, tu pries et Dieu est sourd !
Escroqueries, boycottage, tout est à l'ordre du jour !
La planète est en feu ! Bienvenue en enfer !

Slap :
Vie, séquence et images parmi des instants fragiles et tragiques
Ce qu'on traduit, c'est le besoin d'instants magiques
Instants auxquels tu t'adaptes et où tu navigues sur des fleuves d'ordures
les digues craquées, les situations sont encore plus dures
Et il n'y a pas de remède, ni seulement des émotions pures !
Il n'existe pas de solutions sûres,
Notre être est soumis aux tortures les plus dures ! … Abîmes !
Une douleur intérieure que tu n'imagines même pas !
Partant de ce qui nous entoure
Du malhonnête qui vit bien, de l'honnête dont le sang ruisselle !
Âmes mourantes dans la vague
Ils invoquent leur dieu attendant qu'il réponde ! Et qui compte là ?
Celui qui est soi-même ou celui qui met un masque sur ses visages faux ?
L'honnête ou celui qui tue et qui compte ensuite les sous ?
Ici, il y a des individus poussés
Par une maladie mentale à abuser de pauvres enfants !
Ici c'est l'enfer, le bon sens est détraqué !
Le malaise te corrompt l'intérieur. Les bons perdent
Les bons donnent, les mauvais prennent ! Égoïstes, traîtres !
Falsificateurs, véritables acteurs qui répandent ces valeurs !

Conflits, guerres, le pasteur tire sur le troupeau
Et il regarde la race humaine se détruire !
Carnages, morts, homicides, génocides
La télé projette des foutaises et toi tu t'y fies encore ?
La faim qui se répand, le tiers-monde qui crie.
Tu pries, mais ton dieu n'entend rien !
Escroqueries, boycottage, tout est à l'ordre du jour !
La planète est en feu ! Bienvenue en enfer !

Il y a ceux qui vient un enfer au jour le jour, ceux qui
Ont des démons autour d'eux qui les transforment et s'en retournent
Déposer la marque conforme, survivance de qui est en forme dans l'instant !
Mais on meurt de l'intérieur... Amour cannibale !
Caméléons, anges à cornes :
« Aux réductions accourent les gloutons ! », ils nous embrouillent d'une signature !
Ceux qui dorment ont la mort dans leur sommeil,
Ceux qui un jour s'éveillent et voient qu'on ne se souvient plus d'eux
Ils nous télévisionnent sans penser, ceux qui ont
Tant de théologie portable qui portent à distance,
Ceux qui se cognent au monde et voient pleurer leur sang,
Ceux qui se brisent contre leur rêve !
Ceux qui ont pétrole, diamants et armes sur un domaine exsangue,
Ceux qui ensanglantent le sol des autres pour de l'argent !
Ceux qui sont d'accord, qui ne s'aperçoivent de rien et qui sont sourds ! Loci B :
Bienvenus en Italie patrie de saints et de prédicateurs
Attachés aux contradictions de leurs fausses valeurs
Où quand tu voles pour manger tu finis dedans comme un criminel
Et si tu tues tu restes dehors pour infirmité mentale !

Autre chose qu'un purgatoire, c'est l'enfer ici à présent
Des diables en costume cravate prêts à tout pour le succès !
En Italie et dans le reste du monde, c'est là, la situation !
Ils camouflent une guerre en cachant leurs intentions.

Génocides au nom de Dieu dans une guerre sainte feinte ,
Tout va bien jusqu'au prochain avion qui s'écrase !
Foutage de gueule, les prédicateurs sont les premiers antéchrists !
Demandez à un Irakien combien de 11 septembre il a déjà vécus !
Désormais, tout a un coût et les peuples sont des pions
Manipulés par eux sous le plus stupide prétexte !
Face à leurs objectifs, les vies humaines ne valent rien!
Chacun tire l'eau à son moulin, orient-occident
Cherchant à inculquer dans ton esprit ce qu'il juge bon ou mauvais
Ne me dis pas que tu aies jamais pensé que le journal TV fut objectif !
C'est un monde de fous ! Un foutu asile !
Dieu est mort et sur terre règne le démon !

Conflits, guerres, le pasteur tire sur le troupeau
Et il regarde la race humaine se détruire !
Carnages, morts, homicides, génocides
La télé projette des foutaises et toi tu t'y fies encore ?
La faim qui se répand, le tiers-monde qui crie.
Toi, tu pries et Dieu est sourd !
Escroqueries, boycottage, tout est à l'ordre du jour !
La planète est en feu ! Bienvenue en enfer !

Slap :
Vie, séquence et images parmi des instants fragiles et tragiques
Ce qu'on traduit, c'est le besoin d'instants magiques
Instants auxquels tu t'adaptes et où tu navigues sur des fleuves d'ordures
les digues craquées, les situations sont encore plus dures
Et il n'y a pas de remède, ni seulement des émotions pures !
Il n'existe pas de solutions sûres,
Notre être est soumis aux tortures les plus dures ! … Abîmes !
Une douleur intérieure que tu n'imagines même pas !
Partant de ce qui nous entoure
Du malhonnête qui vit bien, de l'honnête dont le sang ruisselle !
Âmes mourantes dans la vague
Ils invoquent leur dieu attendant qu'il réponde ! Et qui compte là ?
Celui qui est soi-même ou celui qui met un masque sur ses visages faux ?
L'honnête ou celui qui tue et qui compte ensuite les sous ?
Ici, il y a des individus poussés
Par une maladie mentale à abuser de pauvres enfants !
Ici c'est l'enfer, le bon sens est détraqué !
Le malaise te corrompt l'intérieur. Les bons perdent
Les bons donnent, les mauvais prennent ! Égoïstes, traîtres !
Falsificateurs, véritables acteurs qui répandent ces valeurs !

Conflits, guerres, le pasteur tire sur le troupeau
Et il regarde la race humaine se détruire !
Carnages, morts, homicides, génocides
La télé projette des foutaises et toi tu t'y fies encore ?
La faim qui se répand, le tiers-monde qui crie.
Tu pries, mais ton dieu n'entend rien !
Escroqueries, boycottage, tout est à l'ordre du jour !
La planète est en feu ! Bienvenue en enfer !

Il y a ceux qui vient un enfer au jour le jour, ceux qui
Ont des démons autour d'eux qui les transforment et s'en retournent
Déposer la marque conforme, survivance de qui est en forme dans l'instant !
Mais on meurt de l'intérieur... Amour cannibale !
Caméléons, anges à cornes :
« Aux réductions accourent les gloutons ! », ils nous embrouillent d'une signature !
Ceux qui dorment ont la mort dans leur sommeil,
Ceux qui un jour s'éveillent et voient qu'on ne se souvient plus d'eux
Ils nous télévisionnent sans penser, ceux qui ont
Tant de théologie portable qui portent à distance,
Ceux qui se cognent au monde et voient pleurer leur sang,
Ceux qui se brisent contre leur rêve !
Ceux qui ont pétrole, diamants et armes sur un domaine exsangue,
Ceux qui ensanglantent le sol des autres pour de l'argent !
Ceux qui sont d'accord, qui ne s'aperçoivent de rien et qui sont sourds !
Ceux qui s'affirment par flashes puis s'arrêtent par couardise
La culture trash cash ubermesh par-dessus bord !
Ceux qui s'affirment par flashes puis s'arrêtent par couardise
La culture trash cash ubermesh par-dessus bord !

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2010/11/29 - 16:24



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org