Language   

L'Uomo Occidentale

Edoardo Bennato
Language: Italian

List of versions


Related Songs

Asia
(Edoardo Bennato)
Canzone per Beirut
(Eugenio Bennato)
È stata tua la colpa
(Edoardo Bennato)


[2003]
Testo e musica di Edoardo Bennato
da “L’uomo occidentale”

uomo occidentale
Sono l’uomo occidentale nella classica accezione
cioè nel senso che so bene che so bene cosa fare
e so fare molto bene tutto quello che mi pare
e nel senso che d’estate vado quasi sempre al mare
e d’inverno e d’inverno e d’inverno sulla neve.

Sono l’uomo occidentale e il concetto è elementare
e comporta anche il dovere di pensare a mantenere
senza orgoglio e presunzione l’equilibrio mondiale
e per questo ho il mio daffare
perche è un obbligo morale
e mi accollo l’incombenza
qui nel più alto gradino
si nel più alto gradino della civilizzazione.

Sono l’uomo occidentale ed ho l’onere e l’onore
di vedere e provvedere destreggiarmi come posso
nel mio ruolo di paciere
e chi non vuole ascoltare
io lo devo allineare
e mi devo adeguare alla logica del male
per potere garantire una sana convivenza
sul pianeta in questione.

Se pensate di sapere se c'è un’altra soluzione
sventolate i gagliardetti alla manifestazione
fate un cenno almeno un cenno
solo un cenno di adesione
io per quanto mi riguarda voglio a tutti molto bene.

Sono l’uomo occidentale nella classica accezione
e ripeto e ribadisco
anche in modo maniacale
che in barba alle apparenze
qui va tutto a gonfie vele!...

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2010/3/16 - 21:52



Language: French

Version française – L'HOMME OCCIDENTAL – Marco Valdo M.I. – 2010
Chanson italienne – L'Uomo Occidentale – Edoardo Bennato

Crois-moi, Lucien l'âne mon ami, cette chanson dit comme un négatif dit la photo, comme en contre-jour, comme en écho, comme un reflet, comme un miroir qui inverse les positions, elle dit très exactement la « Haine de l'Occident », telle que la raconte le Suisse Jean Ziegler. Elle dit toute l'arrogance de l'Homme Occidental : « Ojos que no ven, corazón que no siente » ( « Yeux qui ne voient pas, coeur qui ne sent rien »)., telle que la ressent le reste des humains. L'Homme Occidental – ce beauf de l'humaine nation; ici, c'est lui que se met lui-même en scène, ce crétin intégral qui croit diriger le monde, qui se croit investi d'une mission messianique et pathologiquement convaincu d'avoir envers et contre tout raison. G.W. Bush est parti, mais par chance, per fortuna, Silvio c'è, chantent les chœurs des hérauts de la liberté.

Hihan, hihan, ha, ha, ha.... dit Lucien l'âne, secoué comme une barque en tempête, en se souvenant de Bosse-de-Nage. Avec des cornichons de cette envergure, il y a tous les jours des coups de patte au cul qui se perdent....

Tu as bien raison, Lucien l'âne mon ami. Mais au-delà de ce guignol transalpin et de ses minables pitreries, la puissance du capital continue à broyer les pauvres... et c'est là, la vraie plaie du monde.

Ainsi parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane.
L'HOMME OCCIDENTAL

Je suis l'homme occidental dans l'acception classique
C'est-à-dire ? Dans le sens où je sais bien, je sais quoi faire
Et je sais faire très bien tout ce qui me plaît
Et dans le sens où l'été je vais presque toujours à la mer
Et sur la neige à l'hiver, à l'hiver, à l'hiver.

Je suis l'homme occidental et son concept élémentaire
Qui compte aussi son devoir de penser à maintenir
Sans orgueil ni présomption l'équilibre mondial
Et pour cela j'ai tant à faire
Pourquoi ? Par obligation morale
Et m'incombe la charge
Ici du plus haut degré
Oui, du plus haut degré de la civilisation.

Je suis l'homme occidental et j'ai l'honneur, j'ai l'honneur
De voir et de veiller à me démener
Dans mon rôle de faiseur de paix
Et celui qui ne veut pas obéir
Je dois le mettre au pas
Et je dois coller à la logique du mal
Pour pouvoir garantir une saine convivance
Sur la planète en question.

Si vous pensez savoir qu'il y a une autre solution
Agiter vos fanions à la manifestation
Faites un signal au moins un signe
Seulement un signe d'adhésion
Moi, pour ce qui me regarde, je veux le bien de tous

Je suis l'homme occidental dans son acception classique
Et je répète et je reredis
Même de façon maniaque
Qu'en dépit des apparences
Ici tout va du tonnerre !...

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2010/3/16 - 21:55



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org